Caesar F. I. Santiago de Luz y Espina

 :: Le Controle Identitaire :: Présentations :: Humains validés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Humain
Voir le profil de l'utilisateur http://migoto-renaissance.forumactif.org
Âge IRL : 26
Messages : 209
Date d'inscription : 03/09/2016
Âge du Personnage : 35 ans depuis 2 ans.
Race : Humain.
En couple avec : Personne encore. Coeur à capturer : si vous y arrivez.
Métier : Médecin Généraliste / Interniste / Ancien Légiste
Multi-Compte : Xiang ▬ Inferus ▬ Farah ▬ Cyriel
Actif ? : Yep ^^
Identité Générale
★ Nom : Santiago de Luz y Espina. Mais vous savez, « Espina » tout court c’est mieux. C’est moins pédant, long, fatiguant. Ouais, « Espina » se suffit à lui-même. En plus, je suis plus chez moi alors, je n’ai pas à me la péter : si ? Vous êtes gonflant…
★ Prénoms : Caesar Fausto Iñigo. Mais, Caesar c’est plus qu’assez vous savez. Bon, quand je signe mes écrits j’ai l’habitude de tous les mettre. Habitude protocolaire gonflante, devenue réflexes. Car mes prénoms, ça prouve que je ne suis pas un autre Caesar. Tel que mon cousin au cinquième degré, Caesar Luis Herminio, par exemple. Ouais, en fait, sur le courrier je ne dois pas oublier l’intégralité. Sinon, Caesar…et encore, à la clinique, on me nomme « Fausto ». Pourquoi ? Car y'avais un mythique du nom de César quand je suis arrivé et les gens se mélangeaient. Mais bon, j’ai tout dit je crois. Par contre, le premier qui me nomme "Cici" je lui enfonce un bistouri dans l'arrière-train *grand sourire* !
★ Année de Naissance : 15 Janvier 1979. Mais je déteste vraiment mon année de naissance !
★ Âge : En fait, ça doit faire 2 ans que je dis que j'ai 35 ans ? Pourquoi ? Car j'aime les chiffres multiples de 5. Avant ça, je répétais tout le temps que j'avais 30 ans. Mais bon : j'ai donc eu 35 ans en Janvier 2014.

★ Origine : Alors, je suis né aux USA, mais ma famille paternelle est d'origine Espagnol. Ils ont immigré aux States y'a déjà plusieurs générations mais bon, voilà. Ma famille maternelle, par contre, est Japonaise. Brasage génétique qu'on disait ? Ouais, je dois avoir un peu de tout dans les veines à force...car si la personne était compétente et avec du pognon, y'a jamais eu de soucis à ce que la famille accepte un mariage. Pouvoir, fortune et talent : les Santiago de Luz y Espina ne demandent rien de plus...mais certainement pas moins. Si vous désirez moins, regardez donc la lignée de mon cousin au quatrième degré qu'on a foutu à la porte, renié, et qui a fini par se suicider à cause des dettes :/
★ Métier : J'aimerai me contenter de "Pêcheur Pro" ou encore de "Glandeur". Mais je me suis fait arnaquer...Je suis à l'origine un putain de médecin Légiste, mais mon passif d'Interniste m' pas loupé. Verdict, j'officie comme toubib pour les humains. Ils sont plus à l'aise avec un autre humain qu'il parait...Pf...Yo no tengo la fuerza señorita.


Physiologie & Psychologie
Je ne suis pas toqué. Ni bizarre. Juste, j’aimerai qu’une journée dure 72H. Et 72H de sieste je vous pris ! Et cela, avec un travail offrant 7 jours de siestes sur les 7 jours d’une semaine ! Mais je n’ai pas encore trouvé...Et je crois que la médecine, ce n’est pas le meilleur plan pour. Mais cela me permet d’esquiver les mariages arrangés. Déjà que mon père s’arrachait les cheveux à me trouver une « femme digne de la famille » ! J’avoue que je ne l’aide pas à faire honneur au sang des Espina. J’ai du mal avec mon oncle à cause de ça…Mais qu’importe, je m’égare sur le sujet.

Physiquement…je suis tous ce que les Espina vont déplorer et détester. J’ai profité d’être loin des yeux (loin du cœur ?) pour me faire tatouer petit à petit. J’ai le corps parsemé d’une multitude de tatouages. Il représente, généralement, des tracés de cercles mystiques aux propriétés de « magie noire » dans des vieilles croyances. J’avais trouvé les motifs dans un livre d’occulte de ma mère, et je les avais adorés. Alors, petit à petit, je me suis fait tatouer. Mains. Torse. Cou. Bras. Dos…Mes fesses ne sont pas tatouées, non. Et mes jambes non plus, ni mes pieds. Le haut de mon corps, par contre…

J’ai aussi fait un « massacre » de ma longue chevelure noir, héritage japonais. Sans compter les piercings. Je crois que quand mon truc a prévenu les parents dans un courrier, j’étais en école de médecine renommée à l’époque, ils ont faillit avoir une syncope. Enfin, Père. Mère a commenté le détail de mes tatouages…ravie de voir que j’avais bien mémorisé ce livre. On a put parler durant des heures, en jap, des vieilles croyances de « magie noire » asiatique, et leur différence avec la vision celte ou encore arabique ou européenne. C’était génial.

Et puis, avec ma peau diaphane qui n’aime pas trop le soleil…et mes yeux que j’ai aussi fait tatouer (me suis pris une de ces engueulades là)…bah, ça rend bien.
Je détonne en costume costard-cravate, et on me force à retirer mes piercings et à mettre une perruque dans ce genre d’occasion. Mais en temps normal, je porte le premier bout de tissu qui me passe sous la main. J’en ai tellement rien à faire du paraître…

Mon…caractère ? On va plutôt parler de psychologie, et de relationnel. Cela devrait être des termes plus adapté à ma situation.
Je suis quelqu’un, je pense, de logique. D’accord, j’ai des passions tordues et illogiques…mais car ce n’est pas ça, la définition d’une passion ? J’ai du mal à comprendre ce que les autres trouvent d’intéressant à « l’amour ». N’est-ce pas juste un sentiment qu’un truc que les gars ont nommé « endorphine » nous fait ressentir ? Je crois qu’ils ont même découvert que le chocolat en faisait produire ! J’aime le chocolat. Donc, l’amour, c’est trouver quelqu’un qui donne un stimulus suffisant pour ressentir la même sensation que de manger du chocolat ? C’est quoi l’intérêt ? Je veux dire…le chocolat c’est bon car à petite dose. Une personne, ça vous colle et vous fait bosser. Cela demande des efforts : et c’est ennuyant. Je n’ai pas la force, ou la motivation, pour ça. Trop de travail.

Je connais les émotions, sans les connaître. Les décrypter chez les autres, c’est amusant. Tenter et expérimenter, pour voir si on peut réagir aux mêmes stimuli c’est sympa aussi. Mais ça demande du travail, et c’est ce que j’aime le moins. Effort ? Travail ? Sérieux ? Cela réduit mon temps de sieste.
Ce que je veux, c’est que les choses soient simples. Classé ma collection de yeux de verres dans des bocaux de formol, pour les installer avec le meilleur angle de vu pour apeurer un visiteur. Ranger les ossements dans des cadres, pour reproduire l’animal dont c’est issu…ou la personne. J’adore mon squelette humain, qu’on m’a vendu y’a un bail quand j’étais étudiant.

Je suis un gars simple, vraiment. Oh et, j’aime la pêche.


Biographie
Chronologie mémo-tech for joueuse de Cae:
 

Mon histoire hein ? Je pense que pour comprendre le mode de vie qui fut le miens, il serait de bon ton que je vous parle de ma famille. D’abord paternelle, puis quelques mentions sur ma chère famille maternelle : véritable patrie de mes idées noires.
A l’origine, les Santiago de Luz étaient une famille très ancrée dans la religion en Espagne. Pour se nommer “Béni/Aimé du dieu de la Lumière” c’est qu’il y a un sacré level en terme de fanatisme religieux je vous le dit. C’était une vieille famille noble qui, à l’époque des Conquistadores, a pris l’envie de voguer sur les mers afin d’aller apporter la bonne parole à tous ces sauvageons des Caraïbes et surtout, de la côte américaine.

La famille Espina, autre lignée espagnole, était une famille très portée sur le médical. Ils ont longtemps vécu en Espagne, sans rien de notable à dire. Mais, après quelques générations, c’est la voie de la mer qu’ils prirent : lorsque le fascisme dominé l’Espagne. Ainsi, ils sont arrivé dans la terre Promise de l’Amérique ! De là, il fallut peu de génération pour que les deux lignées espagnoles ne se croisent : donnant ainsi naissance à la famille Santiago de Luz y Espina : chacune des lignées souhaitant -à l’époque de leur union- conservé leur nom. Le mariage “traditionnel” espagnol permettait cette hérésie de longueur nominative, à mon grand regret. C’est trop fatiguant de tout énoncé…

De là, la lignée noble et ambitieuse vint à croître. Je préfère éviter de songer à toute les barbaries à laquelle une famille aussi “bien pensante” a pu s’adonner à l’époque où la couleur de peau importait. Ma famille paternelle est un modèle de rigueur, de dureté, de chrétienté aussi. Sérieusement...Même maintenant je sais que j’ai beau être le mouton noir, si ma lignée apprenait mon “ouverture d’esprit” et le fait que je me fiche du genre de mon partenaire sexuel : je serais clairement tué dans un “accident”. Enfin, non, mon père cacherait la chose simplement...mais si mon oncle l’apprenait, il me zigouillerait. Et ne parlons pas d’Alejandra, une de mes petites soeurs.

Bref...C’est donc dans une famille plus puritaine que jamais que je suis née. La pureté est importante aux yeux de notre famille. La foi aussi. Et à tout cela, on rajoute le paraître, et l’argent. Oui, notre famille compte des hommes et femmes de foi. Mais aussi beaucoup de médecin. Un souvenir des deux héritages qui se combinent très bien avec les pièces sonnantes et trébuchantes. Et les coutumes arriérées. En fait, parfois, je me dis que si la lignée de ma mère n’était pas blindé de thune et influente dans les strates “cachées” de la politique jap’ : jamais pareil mariage n’aurait été organisé !

Car pour conclure, il faut savoir que la lignée de ma mère -les Higan- sont assez spéciaux. Ils sont une vieille famille dite d’Omnyoji. Des voyants, des pensants de la “théologie” de l’onmyodo, elle-même née de préceptes taoïstes. Ils lisent l’avenir dans les étoiles et les signes d’énergie. Guérissent les maladies par la magie et le mysticisme.
Les Higan ont bien souvent travaillé, et ils vivent toujours de cela, pour les puissants. Homme Politique de nos jours, dans le temps, c’était pour les daimyos et tout. Bref, une famille devenue riche et influente : dans les milieux méconnues du monde...évidemment, cela a charmé mon grand-père et un mariage fut longuement travaillé entre mon père et la seconde fille du chef de l’époque. Un “lien équitable” dans leur lignée respective.

Et moi dans tout ce beau merdier ? Je suis le fils de Filipe Espina et Satsuko Espina née Higan ! Leur fils aîné même ! Enfin, j’ai un jumeau alors bon...le hasard a juste voulu que je naisse le preum’s. En un sens, cela fout les boules à ma famille qui a le droit d’aînesse en haute estime. Mais que c’est amusant. Hein ? Mon frère ? Castiel Angel Espéra “affectueusement” renommé “Cici” par ma personne, ou encore “Truc”. Franchement, “Truc” c’est un prénom qui lui convient tout à fait à la gueule d’ange de la familia.

Castiel et moi, nous avons finalement toujours été différent. Le jour et la nuit, sauf sur une chose : notre intellect’. Je vais pas non plus cracher dans la soupe : Truc est doué. Bien plus que moi en un sens : car lui n’a pas de vices sociaux. Il est aussi à l’aise avec le social qu’avec les études théoriques : le fils parfait pour une famille comme la nôtre. Même mon connard d’oncle l’estime assez pour lui avoir confié une clinique rien qu’à lui ! Non...Mon jumeau est l’exemple de la réussite, en dehors du fait qu’il est veuf et que je suis certain qu’il n’est pas étranger à ce statut le connard.

Enfin, j’ai grandi avec des leçons supplémentaires que je séchais en allant pêcher en bord de mer. J’ai vécu de voyages plein de fric, à des visites chez la famille de ma mère sur leur îlot privé paumé en pleine mer. J’ai grandi en tant qu’aîné d’une fratrie de cinq autres marmailles. Car bon, y’a moi, y’a Cici. Un an après nous, y’a eu Ian. Puis, deux ans après nous, y’a eu Ofelie dit “Ofi”. On ajoute cinq ans après nous pour Alejandra...et enfin, sept ans après Truc et moi pour le p’tit dernier : Robin.
Oui, on est une assez grande famille. Après, en dehors de mon oncle -chef de famille- mon père a bien eut deux soeurs, mariées à de bons partit, et un autre frère. Et chacun ont eut plein d’enfant : sauf le plus jeune frère qui a fini prêtre. Y’a pas à dire, on pourrait dire que la thune et la médecine, ça leur a pas appris la contraception.

En tout cas, j’ai toujours eu des difficultés à socialement m’intégrer à la population humaine. J’aimais ce qui faisait peur. J’étais captivé par ce qui était glauque. J’avais le mysticisme en passion, les notions de magie aussi. J’adorais fouiller les boutiques nébuleuses de “magie wiccan” américaine, ou les parchemins traitant de taoisme et d’omnyoji chez les Higan. J’étais plus proche de cette branche, que de celle éclairée dont je porte le nom. Cici était le fils présenté aux gens, celui bien regardé. Moi, j’étais l’étrange regard bleu du fond de la pièce, un verre à la main et un sourire étrange sur les lèvres. Un sourire entre provocation et malaise, lorsque je pensais à ce qui devait se cacher sous les chairs, ou encore, à quelles genres de malédiction ils pourraient être soumis. Et puis, j’adorais jouer aux JDR et jeux de société de l’univers lovecraft aussi. Et les livres : qui veut du poulpe ? Quand j’y pense, j’ai adoré “leveler” mon illuminati sur The Secret World ! Me demande si j’aurais pas dû vendre mon compte avant de me faire porter mort...ou demander si on peut pas importer le jeu ici.

Mais je crois que je m’égare, non ?
Bon ben...Comme dit, je suis un peu intelligent et au-dessus de la norme. Je ne suis pas non plus un de ces génies qui est diplômé de faculté avant ses douze ans : je vous rassure. Néanmoins, à l’âge de 15 ans je terminais le lycée et j’entrais à Harvard en faculté de médecine : avec mon charmant jumeau. Notre âge, pour un lieu où autant de “génie” se retrouve n’est pas si surprenant. Y’en a eu d’autre avant nous...par contre, le fait que des jumeaux aussi différents ne débarque en même temps : ça c’est moins commun.
On suivait le même cursus en tout. J’étais toujours moins bon, car je m’en fichais. Les profs s’en étaient plus que rendu compte...ils savaient parfaitement que Truc n’était pas meilleur que moi. Qu’au minimum nous étions égaux lui et moi. Au mieux, j’étais même meilleur que lui mais bien plus fainéant et “limité” socialement. Comme je ne réagit pas au même stimulus que la majorité des gens. Je ne comprend pas les choses de la même façon, tout simplement.

Enfin, j’ai savouré de ne pas être trop proche de la famille pour simplement vivre comme je le voulais. Soirée de jeux de rôle, fête de geek-emo-goth et autre truc chelou. Partouze entre “amis” un peu fou-fou et déjantés. Séchage de cours...et j’en passe d’autre. Les polycopiés, ça me suffisait pour ma part.
Dès mes 18 ans, j’ai commencé à me faire tatouer. Le blanc des yeux en premier...Et j’ai troqué mes lunettes pour des lentilles de couleur : souvent rouge. Ayant les yeux d’un bleu très clair...les couleurs ressortent vraiment bien. Et ma myopie étant légère, je trouve des corrections facilement dans des couleurs étranges et souvent gardé pour le “cosplay”.

J’en avais vraiment rien à faire de ce que ma famille pouvait penser. Père s’arrachait les cheveux à me trouver une bonne épouse : il a facilement put trouver pour Castiel. A peine qu’il fut diplômé, qu’il fut marié. Bah, elle est morte sur une table d’opération quelques années après. Cici avait pourtant dû, j’en suis certain, repéré tout les signes de sa maladie. Lors des funérailles, je me souviens lui avoir clairement dit qu’il était responsable de l’avoir laissé crever. Qu’il avait été arrogant, une fois encore, et incompétent : à moins que dans sa perfection il n’ait désiré retrouver son célibat. Ce fut mal pris par les gens autour, je me suis pris un poing dans la gueule, mais je sais que j’ai raison. L’éclat de son regard : Castiel savait qu’elle était malade mais il n’avait rien dit ni fait pour la concernée : jusqu’à ce qu’il ne soit trop tard pour la sauver. Il l’a sacrifié...de là, il est clair que nos rapports se sont dégradés.

J’ai beau être atypique, je suis déontologique : un minimum. Je voulais faire médecin généraliste : que 9 ans à trimer à Harvard ainsi...enfin, moins, y’a toujours les années d’internat qui ont bien failli avoir ma peau. Mais ma famille a fait pression. Il était intolérable que l’aîné de Filipe Espina ne soit qu’un pauvre médecin de campagne. Un planqué ! Un type avec son petit cabinet pépère et qui traite des rhums du dimanche et les prescriptions de petits vieux inquiets. J’ai fini interniste...Même si le travail en médecine interne est peu connu et reconnu, je suis ce qu’on nomme un “expert en diagnostic”. Je fais le suivi du patient avant et après une potentielle opération, ou dans le traitement de maladie longue durée. Quoique, la série “Dr House” a un peu aidé à faire connaître le métier...si on peut dire ça !

Mais une fois diplômé, ça me saoulait. Je travaillais à la clinique de mon oncle, dont mon père est l’avocat en droit médical et un ancien neurochirurgien. J’avais refusé de prendre “l’héritage” en devenant le nouveau conseiller en droit du futur chef de famille : la fille de mon oncle, ma cousine donc. Par chance, Ian s’est “sacrifié”...Lui qui était devenu anesthésiste-réanimateur par passion se retrouve dans le juridique.

M’enfin, quelques années de pratique après le diplôme en 2005...et je pris la poudre d’escampette en demandant une réorientation. J’ai suivit les 4 années de formation, surtout pratique en stage, de médecine légale. Là, c’était pour moi. Personne pour m'ordonner comment m’habiller, comment me tenir ou parler. Juste des cadavres à chouchouter et manipuler. Une vie de rêve qui débutait ! Et le boulot, outre d’être bien payé, est sympa sans prise de tête. Bon, y’a des obligations de passage au tribunal qui me force à plein de chichi protocolaire...mais cela restait une bonne planque. Et je pouvais travailler autrement que dans les multitudes de clinique appartenant au groupe Santiago de Luz y Espina. Et ça, dans un pays où les soins sont super-privatisé : c’est cool. Mais pas assez : je suis ambitieux dans ma quête de l’absolu flemmardise !

Alors, quand on est venu me parler d’une vie plus merveilleuse que tout mes rêves. Une vie qui ferait que je n’aurais plus à travailler sur Terre : j’ai accepté. J’ai même aidé à fomenter ma mort : si c’est pas cool ça. Et j’ai sauté les deux pieds devant dans la porte du Flux. Tout ce que j’avais toujours dit exister, et ben, j’avais la preuve que ce n’était pas de la folie. Le pied. L’extase. Un brin de jouissance aussi.
Je suis arrivé le même jour qu’un type du Bhoutan un peu coincé. La journée de présentation et du blabla, j’en ai baillé et un peu comaté aussi. Décalage horaire, ou dimensionnel ?, faisant effet j’imagine. Mais lorsqu’on a donné mon nom et qu’on m’a dit qu’un bureau serait mit à ma disposition comme premier toubib humain en charge des dossiers des futurs humains : je me suis réveillé. Et là, j’ai tiqué. Je n’étais plus sur Terre mais à Saol Eile. Oui, je n’allais plus travailler sur Terre...mais ils ne me laisseraient pas dormir et profiter de leur monde sans m’exploiter !

J’en ronchonne encore et toujours, même si cela fait depuis Janvier 2015 ! Je me plains constamment à Sang’ de ce traitement sans le moindre sens de l’éthique de leur part. Mais bon, je découvre comment ils utilisent la magie pour soigner...Pouvant ainsi trouver d’autres solutions à des diagnostics parfois gênant dans les posologies médicamenteuses.
Je vais souvent pêcher au Bleu Lointain quand j’arrive à me carapater. Enfin, l’Agence m’a proposé quelques nanas mais j’en ai un peu rien à cirer. Je l’ai dit à certains agents : je cherche pas spécialement à comprendre l’Amour. Je m’en fiche, un carré de chocolat me suffit pour ça… Et si jamais j’ai du désir, bah, je profiterais de plaisir gratuit et consentant là où je les dénicherai. Peu m’importe la race ou le genre de mon/ma partenaire...Car je ne cherche pas à m’enfermer chez quelqu’un. Moi, je veux juste glander en paix, et profiter de chaque jour comme il vient. Carpe Diem qu’on dit, non ?


Derrière l'écran ?
★ Pseudo : Lou/Xiang/que sais-je ? ^^
★ Âge : 25 ans Smile
★ Comment avez-vous connu le forum ? J'ai aidé Ourania à le fonder ? ^^
★ Code : Ok par moi-même.
★ Qui est la créatrice du Flux ? : Ok par moi-même.
03.09.16 15:49
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Humain
Voir le profil de l'utilisateur http://short-edition.com/fr/auteur/justine-lortal
Âge IRL : 23
Messages : 434
Date d'inscription : 31/08/2016
Âge du Personnage : 25 ans.
Race : Humain.
En couple avec : Personne.
Métier : Représentant du Domaine de l'Immigré / Prince du Bhoutan.
Multi-Compte : Nature - Lagertha Marten - Dvir Mailstrom
Oh non pas toi

Re-bienvenue mec ! Hâte de lire la suite Smile Bon courage !

_________________

03.09.16 19:02
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Invité
UTaaaaaaa

£sautille partout£

bienvenue
Invité
03.09.16 20:53
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Invité
Tu déconne mais c'est exactement le perso que j'avais en tête ! X) Oui oui ! Médecin et le même caractère ! XD
Enfin on a un toubib par ici ! Bienvenue ! Razz
Invité
03.09.16 21:43
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Âge IRL : 27
Messages : 83
Date d'inscription : 30/07/2016
Âge du Personnage : 26 ans.
Race : Humaine.
En couple avec : Lukian
Métier : Serveuse & Libraire / Ancienne prostituée.
Multi-Compte : Molly & Lorenzo (A venir) & Ofélie (A venir)
Actif ? : Active !


Mon frère !!! *w*

Ofélie, ta soeur chirurgienne te rejoindra bientôt héhé !

Enfin dans trois semaines /PAN/

J'ai déjà hâte de converser de trucs morbides avec vous très chère...
03.09.16 23:34
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Humain
Voir le profil de l'utilisateur http://migoto-renaissance.forumactif.org
Âge IRL : 26
Messages : 209
Date d'inscription : 03/09/2016
Âge du Personnage : 35 ans depuis 2 ans.
Race : Humain.
En couple avec : Personne encore. Coeur à capturer : si vous y arrivez.
Métier : Médecin Généraliste / Interniste / Ancien Légiste
Multi-Compte : Xiang ▬ Inferus ▬ Farah ▬ Cyriel
Actif ? : Yep ^^
Merci à tous ♥

Larrisia >> J'avoue être surprise XD
Mais bon, je sais pas, avec un tel caractère perso...Je voyais qu'une orientation médicale XD
05.09.16 19:21
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Invité
Ah ouais non mais complètement ! X) Il ne pouvait faire que ça. J'ai trop hate de lire tes RP en tout cas. *w*
Invité
06.09.16 1:56
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mythique Mâle
Voir le profil de l'utilisateur http://migoto-renaissance.forumactif.org
Âge IRL : 26
Messages : 339
Date d'inscription : 22/07/2016
Âge du Personnage : Quelques Millénaires ?
Race : Je suis un Dragon de type "Long".
En couple avec : Personne.
Métier : Représentant de l'Ombre.
Multi-Compte : Caesar ▬ Inferus ▬ Farah ▬ Cyriel
Actif ? : Off course ;)
Smile
J'ai ajouté ma chronologie pour rédiger ma fiche dés que j'aurai plus de 5min déjà ^^


EDIT >> Finito ♥️
Je laisse Ourania tranchée ♥️
07.09.16 21:45
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mythique Femelle
Voir le profil de l'utilisateur
Âge IRL : 33
Messages : 555
Date d'inscription : 18/07/2016
Âge du Personnage : 581 ans
Race : Draconide
Métier : Première Apprentie de Kassandra, mage dimensionnelle
Multi-Compte : Lukian
Actif ? : Oui^^
Fiche Validée
Félicitation !
Ton personnage est validé, nous te souhaitons bienvenue sur Saol Eile et espérons que tu t’amuseras bien parmi nous !

Afin de commencer à jouer sur de bonnes bases, nous t'invitons à aller recenser ton avatar afin d’éviter de potentiels conflits quant aux images/personnages pour les nouveaux arrivants. Nous te demanderons aussi d'aller recenser ton Métier cela serait pratique. Si ce n'est pas ton premier personnage parmi nous, merci de nous le signaler dans le Registre des Multiples Personnalités.

A tout cela, s'ajoute le fait d'éditer ton Profil. Tu remarqueras qu'il y a de nombreuses informations à y entrer. Notamment, tes autres comptes si tu en as, tes périodes d'absence, l'âge et autres petites informations utiles rapidement aux joueurs, et qui concernent ton personnage !
Merci d'avance en tout cas, de prendre le temps de remplir tout ça. Même si, je le sais, ça fait un peu beaucoup  Embarassed ...

Sache que tu peux aussi réaliser une fiche de suivi RP/Relations ! A noter que les modèles proposés de codage ne sont pas obligatoires, si tu veux faire autrement : tu peux -_^
Nous avons aussi le Centre de Messagerie pour les rps de type "épistolaires/mail/sms". Le lien de sa boîte est à mettre dans son profil soit dit au passage Wink

Pour te lancer en rp, tu peux consulter ou faire ta propre demande de rp dans le forum mis à ta disposition pour cela !
Tu pourras aussi y faire verrouiller tes topics clos, demander des lieux, trouver le code nécessaire si tu désires proposer des prédéfinis à l'administration...etc.

N'hésite pas à contacter le Staff par MP si tu as un problème ou une question.

Le staff te souhaite la bienvenue !
07.09.16 23:00
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saol Eile :: Le Controle Identitaire :: Présentations :: Humains validés-
Sauter vers: