La Nature est bien cruelle [terminé]

 :: Le Controle Identitaire :: Présentations :: Mythiques validés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Mythique Femelle
Voir le profil de l'utilisateur
Âge IRL : 23
Messages : 42
Date d'inscription : 15/09/2016
Âge du Personnage : 7891 ans
Race : Naturelle
En couple avec : Personne
Métier : Emmerdeuse de Long 
Multi-Compte : Sanggyae M. Wangchuck - Lagertha Marten - Dvir Mailstrom
Actif ? : Oui
Identité Générale
★ Prénom : Nature
★ Année de Naissance : Aux environs de - 5875 av. J.C.
★ Âge : Environ 7891 ans.

★ Race : Naturelles
★ Métier : Emmerdeuse de dragons surtout Long. (si c'est un métier... Non ? Bon bah sans emploi alors)


Physiologie & Psychologie
Qu’elle est belle, qu’elle est douce, si éphémère et aérienne ! Nature semble venue d’un autre univers, où la beauté n’est qu’usuelle, et douloureuse à la vue, devenue la nature même de cette race. Sa taille moyenne laisse à désirer, ses courbes restent celles d’une femme jeune et dans la force de l’âge. Courbes qu’on effleure, qu’on aime prendre en main avec l’espoir qu’elles ne fuiront entre nos doigts telle l’eau qu’elles renferment.

Nature, naturellement joueuse et mystérieuse. Son regard respire la taquinerie et ce petit air vous mettant au défi. Ses yeux de biche qui vous parcourent à travers cette masse de cheveux d’un bleu abyssal aux quelques mèches azur. Ils ondulent sur ses hanches nues, ils entourent son visage poupin aux lèvres pulpeuses. Nature, douloureusement belle au point qu’on voudrait la frapper.

Sa peau rose est dénuée de blessures, la couleur de ses yeux change autant que son physique. Les poissons vivent dans ses cheveux, autant que des marguerites dans sa joie terrible. Ses doigts fins parcourent les murs, graciles et malsains. Nature, jolie au point d’en être malsaine.

Le creux de ses reins donne envie, autant que sa poitrine rebondie, on veut voir danser son bassin avec le désir de nous faire totalement sien. On veut l’entourer, on veut embrasser ce cou de cygne, on veut sentir ses effluves, son parfum d’herbe fraîchement coupée. On veut que ses bras nous entoure comme ceux d’une mère, comme ceux d’une amante.

Puis, au détour de cette perfection, ses mains si délicates enserrent notre cou et son rire cristallin brise le cœur. Nature nous noie, Nature étire un sourire envieux, charmeur, enfantin, cruel. Nature nous torture. Nature nous tue. Et Nature disparaît dans des effluves de lavande et de poisson desséché.



Elle est joueuse, souriante, rieuse, amusante. Elle est crédule, rêveuse, imaginative et colorée. Elle est charmeuse, divine, douce et maternelle. Elle est fragile, sensible, empathique et délicieuse. Elle est moqueuse, menteuse et malsaine. Elle est douloureuse, épineuse et cruelle. Elle est suave, empoisonneuse et possessive. Elle est infantile, dangereuse et terrible.

Nature est d’une nature à tant de tranchants. On croit la connaître, mais elle nous surprend à chaque instant. La mythique est aussi lunatique qu’énergique et fatiguée. Elle ressemble à une femme à certains instants, et à une humble enfant à d’autres, à une vielle dame dans de brefs moments. Elle semble invincible en une humble seconde, et prête à se briser la suivante.

Les naturelles sont bien connues pour leur côté farfadet, pour celui maternel. Nature ne fait pas exception à la règle. Elle peut protéger comme tuer, et être aimée d’elle semble plus un fardeau qu’une bénédiction. Car elle vous veut, pour elle-même, pour son égoïsme vertigineux et mortel. Elle tuerait sans se rendre compte de ses actes, pour vous, par jeu, par sentiment.

Nature fait parti de ces êtres dont la modernité ne concorde à leur caractère. Elle a tant vécu dans la fragilité la plus totale, au bord d’un précipice sans fond, qu’elle ne sait ce qu’il se passe autour d’elle. La belle ne connaît ni les règles, ni les interdits. Elle joue, des jeux malsains comme dangereux, curieux comme malheureux. Et la reconnaissance de ses actes ne fait malheureusement partie intégrante de sa nature. Elle est une enfant, qui apprend, qui s’amuse, qui vit sa liberté la plus fervente.

Nature est une vipère. Aussi innocente semble-t-elle être, aussi insouciante de sa propre existence, elle reste un venin lourd et ignoble. Pourri. Nature est la fleur comme la boue. La perfection comme la décadence. Elle est empoisonnante, elle est rancunière. Elle câline sans se rendre compte qu’elle étouffe. Elle mord et pique là où ça fait mal, là où la blessure fraîche nous fera ressentir la plus terrible des douleurs.

Nature est une mère. Nature est une amante. Nature est protectrice et empathique. Nature est terriblement amoureuse. Elle est resplendissante, tendre, compréhensive. Elle aime la nature, elle pleure quand tu te sens triste, elle sourit quand tu es heureux, elle te soigne lorsque tu es blessé. La belle possède tant de faciès. Mais celui-ci fait oublier tous les autres imparfaits. Car Nature, sortant de son bain, essorant ses cheveux mélangés à quelques algues bleues, nue et impudique, nous observe de ses yeux de biche. Elle nous regarde et elle sourit, d’un bonheur sans fin : elle est tant heureuse de nous apercevoir, rien qu’une pauvre seconde.

Il faut comprendre… Si cela semble tant futile, il faut pourtant comprendre. Il faut comprendre qu’une pauvre seconde, pour une Naturelle, équivaut à un temps aussi précieux que mille années. Une seconde où elle est en vie, encore, et, qu’elle ne le sera peut-être pas la prochaine. Alors, il faut profiter, et ne jamais gâcher.

Car une pauvre seconde à tes côtés, je la ressens comme mille merveilleuses années.



Biographie
« Regarde regarde ! »
« C’est beau ! Regarde ses écailles ! »
« Oui oui oui ! Et ses cornes, tu as vu ses cornes ? »
« Son pelage semble si chaud ! »
« Regarde regarde ! Tu crois qu’il est mort ? »
« Non non non ce serait bien triste ! Il dort ! »
« Je veux toucher ! »
« Moi aussi moi aussi ! »
« Moi d’abord ! »
« J’en ai jamais vu de Long ! C’est joli, si joli ! »
« Oh je crois qu’il se réveille ! »
« Chut, chut ! Ne t’approche pas, ou il te mangera, hihi ! »

« Bonjour petit grand Long ! Moi c’est Nature. Tu veux bien jouer avec moi ? »

Nature observait le jeune Long, avec l’envie de caresser sa crinière si douce. Elle n’avait que cent ans, lorsqu’elle vit pour la première fois un de ces draconiques si puissant. A l’époque, tout était glorieux. Nature était aussi belle que le jour, elle était l’une des plus jeunes, elle était majestueuse comme ses consœurs. La majesté, un concept qui l’a malheureusement quitté.

Ses grands yeux ronds à demi caché sous sa chevelure désordonnée, cherchaient ceux de l’écailleux. Et puis, le temps passa, elle chercha ses écailles, ses pattes, sa voix. Elle jouait avec lui comme deux enfants le feraient. Les naturelles, le Long, un cache-cache entre un géant et les farfadets l’entourant. Il n’était pas rare que les cornes auxquelles elle adulait tant s’accrocher, déracinent un arbre dans lequel elle se cachait. C’était amusant, ce temps, le temps de l’innocent et de l’enfant.

Les humains se mirent à chasser les Naturelles, parmi les autres mythiques qu’ils dépréciaient ou souhaitaient seulement un de leurs attributs. On connaît tous cette histoire. Alors pourquoi la répéter ? Nature voyait ses consœurs et ses mères se fatiguer, dépérir autant qu’elle. Elles étaient frêles, trop frêles. Nature se rappelle parfois du temps où elle traînait son amie blessée par une flèche humaine, au Long de ses souvenirs. Peut-être que lui, pourrait les protéger, la soigner ? Mais son corps était déjà inerte, il était devenu d’un joli marbre blanc.

Les Naturelles étaient si têtues, si dans l’espoir et la rancune. Lorsque Saol Eile fut crée, elles ne voulurent quitter la Terre, cet enfant qu’elles avaient fécondé, encore et toujours. Cette race eut la folie de rester sur la planète massacrée. Le merveilleux les avait quitté, elles dépérissaient. Elles étaient tuées, elles se cachaient.

La mère de Nature était une mère pour tous, comme toutes les autres mères de l’espèce. Mais maman aimait la chair de sa chair. Elle était, dans le temps des glorieux, l’une des plus puissantes, ayant donné naissance aux premiers ancêtres du dauphin, à ceux du requin. Elle savait féconder les forêts incendiées, calmer les volcans et redonner vie à un bébé humain mort-né. Son autre mère, décédée par tristesse pour la Terre, avait donné naissance au premier ancêtre de quelques races mythiques, elle rendait les oasis plus belles, et les arbres plus fructueux.

Cette mère, tendre et douce, triste et âgée, caressa une dernière fois le front de Nature, avant de la cacher. Au plus profond d’une grotte, dans la plus épaisse et dangereuse des forêts, maman offrit son existence pour permettre à Nature de survivre dans un monde qui ne les souhaitait plus, dans un monde qui mourrait, et elles mourraient avec lui. Nature ferma les yeux, à demi allongée entre deux crevasses. Sa peau se changea, comme si la mort l’effleurait enfin, en jade merveilleuse et infâme. Sa mère, elle, retourna à la terre, et devint poussière. Malgré son état statique, Nature vivait en secret, son cœur battait, faible lumière au creux de ses deux seins. Elle ne se développerait qu’en la présence d’un être qui croit.

Quelques mille années plus tard, ce Long de l’enfance retrouva Nature. Elle était cachée par la mousse et l’humidité. Mais son cœur brillait toujours lorsqu’il la prit avec lui, pour l’emmener sur Saol Eile. Nature était la dernière preuve de sa race.

A Saol Eile, elle vivait à peine. Petit être simple aux allures d’enfant, cachée dans l’obscurité d’une chambre. Le Long avait pris soin d’elle, Nature tenait fermement sa main entre ses petits doigts noirs. Elle pleurait, elle criait, enfant capricieux et reconnaissant envers l'écailleux. Les mythiques avaient connaissance de sa race, une pauvre connaissance qui lui permettait de rester vivante. Pourtant, Nature était triste, triste d’être seule, triste de ne pas sortir, triste de ne voir ni verdure, ni eau. Elle était un fardeau boueux accroché aux cornes du Long.

Kassandra fit alors ce cadeau à ces mythes et légendes. Kassandra décéda. Nature pleura ; elle lui rappelait cette mère. Kassandra était une mère, elle aussi. Et elle ne pourrait faire de son corps l’engrais dont les terres avaient besoin. Nature se sentit un peu plus forte, mais elle était toujours si faible. Assez forte pour emmerder le dragon, trop faible pour aller à l’extérieur. Assez forte pour jalouser la nouvelle arrivante Dan Nu trop amoureuse du dragon de son enfance, trop faible pour pouvoir la noyer.

Le passage fut crée par la première apprentie, et les humains affluèrent. Nature en voulait-elle à ces êtres ? Nature était une naturelle, les naturelles avaient cette étrange façon de voir le monde. Ils étaient, frêles humains, la raison qui leurs permettait d’exister. Ils furent, immondes humains, la raison de leur extinction. Ils étaient des enfants. Comme la Terre dont elle voulait tant de nouvelles sans pouvoir l’effleurer.

Peu à peu, Nature reprit des forces. Elle pouvait créer dans ses cheveux ces choses d’autrefois, comme ailleurs sur son corps devenu bien plus féminin. Mais ces choses créent se fanaient lorsqu’elles n’étaient plus à son contact. Quelle tristesse pour une créationniste de ne plus créer. Parfois, par fatigue et par préservation, Nature devait, et doit toujours, revenir dans le corps d’une jeune enfant. Un corps qui lui permet en soit, de parcourir les alentours de la demeure de Xiang, de courir, de respirer.

Etant la dernière de son espèce, Nature est inscrite à l’Agence. Seulement, peut-être parce qu’elle commence à peine à s’adapter à cette modernité excessive, à sortir, à savourer, elle n’avait encore rencontré personne. Car Nature est dangereuse, et qu’un accident est si vite arrivé, avec elle. On la protège, aussi, on la protège car si elle savait pour cette pauvre Terre, peut-être qu’elle se fanerait comme toutes ses autres consœurs.

Tu sais, j'aimerai sortir, et jardiner un peu, parfois. Tu veux bien faire fleurir avec moi ?


Derrière l'écran ?
★ Pseudo : Jabberwocky
★ Âge : Toujours 22 ans Very Happy
★ Comment avez-vous connu le forum ? Je suis un DC !
★ Code : (dans le règlement en 3 parties)
★ Qui est la créatrice du Flux ? :
16.09.16 23:48
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mythique Femelle
Voir le profil de l'utilisateur
Âge IRL : 23
Messages : 42
Date d'inscription : 15/09/2016
Âge du Personnage : 7891 ans
Race : Naturelle
En couple avec : Personne
Métier : Emmerdeuse de Long 
Multi-Compte : Sanggyae M. Wangchuck - Lagertha Marten - Dvir Mailstrom
Actif ? : Oui
Les Naturelles
Dans le paléolithique supérieur, sur à peu près la majorité de la Terre, les humains vénéraient des figurines d'une même déesse qui, sur chacun des territoires, représentait plus ou moins la Nature, la Fécondité. On la nommait "Déesse-Mère", ou encore Gaïa par les grecs. Puis, peu à peu, cette religion a été abandonnée au profit d'autres plus récentes.

Les Naturelles ont inspiré cette entité. Guère de nature très spirituelle elles le paraissent malgré tout par leur apparence semblant intangible. Ces êtres avaient la capacité de créer la vie, de rendre les terres et les êtres vivants sur ces dernières féconds. Leurs cheveux pouvaient devenir aqueux, parcourus de poissons multicolores, ou bien leur peau pouvait paraître d’un grès rose comme d’un noir d’encre. Elles pouvaient aussi faire fleurir des arbres et à leur summum, rendre des prairies colorées des plus belles fleurs. Purifier une eau empoisonnée, ou encore soigner un animal en détresse étaient dans leurs cordes. Les plus fortes et âgées réussissaient même à rendre la vie à un récent mort-né. Les Naturelles étaient une race de mythiques très ancienne, qui serait née peu de temps après le développement de la vie terrestre.

Ces Naturelles ont toujours été apparentées à des femmes à la beauté idyllique, dont la procréation nécessitait des constantes précises. Ainsi donc leur reproduction était donc rare, et ces êtres sans âge ne craignaient pas la vieillesse sauf si la mort était portée par autrui, ou par un changement d’une de ces constantes. On les disait donc les plus fragiles des immortels. En communion avec la nature, ces mythiques pouvaient procréer par un lien psychique entre elles, un simple toucher psychique, lorsque chaque élément était stable, et leurs cœurs tout autant.

Ces difficultés de procréation aidèrent la diminution de leur population, autant que d’autres facteurs. Le cœur brisé, elles pouvaient mourir, autant que d’un trop plein d’amour ; trop d’un seul sentiment les faisait dépérir. Un couteau les tue autant qu’une trahison. Lorsqu'elles décédaient, leur corps restait le même, transformé en minéral. Roche, terre, cristal, lave, or, rubis, jade… Chacune devenant un élément bien particulier. Ce qui amena les Humains à les tuer pour la beauté de l’objet. Alors les Naturelles se cachèrent des Hommes, et le cercle vicieux de leur disparition continua, dans un sens comme dans un autre. Leur fragilité naturelle et leur besoin d’être connues firent qu’il ne reste qu’un individu de cette espèce connue aujourd'hui. Et malgré la création de Saol Eile, par leur amour pour la Terre et ses habitants, elles se condamnèrent elles-mêmes en y restant.

La croyance. Précisément la croyance des êtres vivants (mythiques et humains), les Naturelles en avaient besoin pour leurs dons de fécondité, elles étaient et sont toujours dépendantes de ces êtres. Ces mythiques peuvent en effet convertir la croyance qui leurs est portée en énergie magique. Mais elles comptaient principalement sur celle humaine, cette espèce étant plus nombreuse que les autres. Ce pourquoi elles pouvaient donner vie. Et certaines vies se développaient ou disparaissaient, devenaient conscientes d’elles comme inconscientes. Malheureusement, cette vénération n’étant plus tant d’actualité exceptée dans des villages reculés. Les Naturelles sont donc devenues malades, mourantes, et disparurent encore. Les survivantes ne pouvaient plus donner la vie.

Nonobstant ces informations, certaines étaient pourtant omises. Les Naturelles étaient connues pour être joueuses, candides, accueillantes, pures, belles et amoureuses. Elles étaient moins connues pour leur jalousie excessive, leurs côtés malsain et leurs jeux dangereux. Elles sont des enfants sur bien des points, et des ancêtres sur bien d’autres. Une Naturelle suit sa propre notion : la nature est douce et belle, mais parfois, elle peut se montrer violente, et fort cruelle.
16.09.16 23:50
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Invité
Oh une Mère Nature ! *w* J'ai hâte de voir la suite !
Invité
17.09.16 1:53
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saol-eile.org
Messages : 601
Date d'inscription : 14/07/2016
Bonjour, des nouvelles de ce personnage ?
25.10.16 14:34
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saol-eile.org
Messages : 601
Date d'inscription : 14/07/2016
Vu avec la joueuse, fiche archivée temporairement et perso mis en âme errante
02.11.16 13:54
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Invité
GAMBATTE !! *mode pompom girl*
Invité
13.11.16 14:58
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mythique Femelle
Voir le profil de l'utilisateur
Âge IRL : 23
Messages : 42
Date d'inscription : 15/09/2016
Âge du Personnage : 7891 ans
Race : Naturelle
En couple avec : Personne
Métier : Emmerdeuse de Long 
Multi-Compte : Sanggyae M. Wangchuck - Lagertha Marten - Dvir Mailstrom
Actif ? : Oui
Merci merci de votre patience et merci Larrisia ! Caractère fait et posté le tout mini début de l'histoire xD Je ferais la suite dans la semaine ou le week end prochain !
13.11.16 15:02
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Invité
Ben oui moi j'ai hâte qu'elle arrive ! Ça a l'air d'être une chouette copine pour Xiu ! 8D (le gang des tordues XD)
Invité
13.11.16 15:04
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mythique Mâle
Voir le profil de l'utilisateur http://migoto-renaissance.forumactif.org
Âge IRL : 26
Messages : 339
Date d'inscription : 22/07/2016
Âge du Personnage : Quelques Millénaires ?
Race : Je suis un Dragon de type "Long".
En couple avec : Personne.
Métier : Représentant de l'Ombre.
Multi-Compte : Caesar ▬ Inferus ▬ Farah ▬ Cyriel
Actif ? : Off course ;)
Je suis entourée de femmes dangereuses oO !
Faut que je recrute Pearl vous croyez ? Comme ça, Dan Nu + Pearl + Xiu + Nature = Apocalypse ?

*constat fait en lisant les races des femmes concernées*

Et après, Ourania s'étonne que je sois un connard et un mec blasé/lunatique/égoiste qui cherche juste des excuses pour tout réfuter XD ?!
Cela se voit qu'elle subit pas ce que je subit mdr !
13.11.16 15:23
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mythique Femelle
Voir le profil de l'utilisateur
Âge IRL : 33
Messages : 555
Date d'inscription : 18/07/2016
Âge du Personnage : 581 ans
Race : Draconide
Métier : Première Apprentie de Kassandra, mage dimensionnelle
Multi-Compte : Lukian
Actif ? : Oui^^
Sauf que moi, j'aurais prit mes responsabilités et je les aurais toutes dressée^^

Bref, si tu as des questions Nature, n'hésites pas <3
13.11.16 15:24
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mythique Autre
Voir le profil de l'utilisateur http://matarragon.wixsite.com/legendutopia
Âge IRL : 33
Messages : 347
Date d'inscription : 29/10/2016
Âge du Personnage : 5216
Race : fée des rivières
Métier :  patron d'un salon de massage
Actif ? : oui
ah ben je crois que ce serait intéressant que je te demande un lien avec Hermaphrodite moi ^^

Courage pour la fiche!!! ^^
13.11.16 17:37
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mythique Femelle
Voir le profil de l'utilisateur
Âge IRL : 23
Messages : 42
Date d'inscription : 15/09/2016
Âge du Personnage : 7891 ans
Race : Naturelle
En couple avec : Personne
Métier : Emmerdeuse de Long 
Multi-Compte : Sanggyae M. Wangchuck - Lagertha Marten - Dvir Mailstrom
Actif ? : Oui
Merci Larrisia c'est gentil xD J'espère ça te plaira ! Et Xiang voyons, ça anime ton petit monde toutes ces demoiselles, tu t'ennuierais sans nous, j'en suis sûre Very Happy !! Et non, tu ne recrutes pas Pearl. *sifflement de serpent vil* /paf/ la jalousie est un vilain défaut

Merci Ourania, je n'hésiterai pas via skype promis <3

Hermaphrodite : Ah mais grave, ça me ferait grave plaisir d'avoir un lien avec toi *^* On en discute via mp ! Héhé !

14.11.16 3:52
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mythique Femelle
Voir le profil de l'utilisateur
Âge IRL : 23
Messages : 42
Date d'inscription : 15/09/2016
Âge du Personnage : 7891 ans
Race : Naturelle
En couple avec : Personne
Métier : Emmerdeuse de Long 
Multi-Compte : Sanggyae M. Wangchuck - Lagertha Marten - Dvir Mailstrom
Actif ? : Oui
Je m'excuse du DP, mais j'ai pris le temps de faire l'histoire, j'ai terminé ma fiche, même si je n'en suis pas du tout fière @@ Malgré tout, bonne lecture !
26.11.16 4:47
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saol-eile.org
Messages : 601
Date d'inscription : 14/07/2016
Fiche Validée
Félicitation !
Ton personnage est validé, nous te souhaitons bienvenue sur Saol Eile et espérons que tu t’amuseras bien parmi nous !

Afin de commencer à jouer sur de bonnes bases, nous t'invitons à aller recenser ton avatar afin d’éviter de potentiels conflits quant aux images/personnages pour les nouveaux arrivants. Nous te demanderons aussi d'aller recenser ton Métier cela serait pratique. Si ce n'est pas ton premier personnage parmi nous, merci de nous le signaler dans le Registre des Multiples Personnalités.

A tout cela, s'ajoute le fait d'éditer ton Profil. Tu remarqueras qu'il y a de nombreuses informations à y entrer. Notamment, tes autres comptes si tu en as, tes périodes d'absence, l'âge et autres petites informations utiles rapidement aux joueurs, et qui concernent ton personnage !
Merci d'avance en tout cas, de prendre le temps de remplir tout ça. Même si, je le sais, ça fait un peu beaucoup Embarassed ...

Sache que tu peux aussi réaliser une fiche de suivi RP/Relations ! A noter que les modèles proposés de codage ne sont pas obligatoires, si tu veux faire autrement : tu peux -_^
Nous avons aussi le Centre de Messagerie pour les rps de type "épistolaires/mail/sms". Le lien de sa boîte est à mettre dans son profil soit dit au passage Wink

Pour te lancer en rp, tu peux consulter ou faire ta propre demande de rp dans le forum mis à ta disposition pour cela !
Tu pourras aussi y faire verrouiller tes topics clos, demander des lieux, trouver le code nécessaire si tu désires proposer des prédéfinis à l'administration...etc.

N'hésite pas à contacter le Staff par MP si tu as un problème ou une question.

Le staff te souhaite la bienvenue !
26.11.16 11:01
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Invité
Bienvenue officiellement parmi nous ! *calin*
Invité
26.11.16 12:27
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mythique Femelle
Voir le profil de l'utilisateur
Âge IRL : 23
Messages : 42
Date d'inscription : 15/09/2016
Âge du Personnage : 7891 ans
Race : Naturelle
En couple avec : Personne
Métier : Emmerdeuse de Long 
Multi-Compte : Sanggyae M. Wangchuck - Lagertha Marten - Dvir Mailstrom
Actif ? : Oui
Merci beaucoup pour la validation et merci Larrisia *câlin*
27.11.16 4:14
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saol Eile :: Le Controle Identitaire :: Présentations :: Mythiques validés-
Sauter vers: