Hans Krämer, Auteur et cinéaste incomprit

 :: Le Controle Identitaire :: Présentations :: Humains validés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Âge IRL : 33
Messages : 125
Date d'inscription : 30/11/2016
Âge du Personnage : 33
Race : Humain
Métier : Auteur dans le cinéma pour adulte
Multi-Compte : Ourania, Lukian, Clément Duclos
Hans Krämer
★ Nom : Krämer
★ Prénom : Hans
★ Année de Naissance : 1983
★ Âge : 33 ans

★ Origine : Allemagne

★ Métier : Auteur dramaturge incompris de l’expression physique primordiale (réalisateur de films pour adulte avec des ambitions artistiques)


Physiologie & Psychologie
Bon, commençons par le commencement, je suis beau. Quoi ? Faut bien dire les choses comme elles sont, excusez-moi, quand je me regarde dans un miroir, je ne trouve pas objectivement être moche. Je suis grand, je dépasse les un mètre quatre-vingt, un corps bien proportionné et entretenu par une activité physique régulière, une peau légèrement bronzé dû à une bonne partie d’activités extérieures, une longue chevelure qui fait craquer et des yeux bleus au regard intense. Voilà osez dire que je suis moche, j’ai juste de la chance que maman nature m’ait bien gâté… et que je m’entretiens.

Bon, j’aime à dire que je suis un type. Je suis quelqu’un de sympa, bon vivant, généreux, un ami fidèle et un travailleur acharné. Bon j’ai des défauts, je suis un peu trop homme à femme, je ne tiens pas en place sentimentalement et je fais parfois un peu trop la fête, je dis trop de bêtises avec des verres dans le nez, heureusement j’ai l’alcool joyeux.

On peut aussi prendre en compte mon manque de respect des traditions familiales, même si je préfère me considérer comme quelqu’un qui avance sans se retrouver enchainer à de vieilles valeurs.

Il parait aussi que je suis trop passionné et que je m’emporte un peu quand il s’agit de mon métier car je suis fier d’être un réalisateur, je supporte surtout mal la critique par rapport à mon domaine.

Parce que non madame ! Moi je ne fais pas du « porno » ! Moi je fais de l’art, d’accord ! Je suis un artiste ! Un auteur ! J’ai été inspiré par les grands noms de mon pays qui a vu naitre le courant de l’expressionisme au cinéma ! Je suis quelqu’un qui porte les contacts primordiaux des corps vers de véritables sommets ! La bestialité primitive n’a pas mon intérêt et je monterais à tous que mon art n’est pas à railler ! Je ne fais pas de pratiques crades ou extrêmes moi !

Ouais je suis un peu passionné quoi…


Biographie
Bon, ma vie, mon œuvre, on va la raconter très simplement. J’appartiens à une espèce de vieille de bourge de l’Allemagne, vous voyez, le genre qui descend de la vieille noblesse du temps c’était encore un empire. Donc des gens qui adorent parler du passé en regardant leurs nombrils. Enfin, ils n’ont plus que leur nom maintenant. Il faut dire qu’ils ont eu l’idée très noble, que je reconnais comme telle, d’envoyer chier les nazis quand ils étaient au pouvoir, ce qui fait qu’ils ont beaucoup perdu de leurs biens à cette époque. Mais c’est bien l’une des choses pour laquelle je suis fier d’eux.

Donc bref, une famille qui n’avait plus pour elle que le nom et un vieux prestige. Le genre où on fait des études que l’on peut considérer comme noble, du genre médecine, droit, administration et autre. J’ai moi-même commencé des études de droit à l’époque.

Bon, de mon enfance, y’a rien à dire, à pat que j’étais déjà plein d’énergie ou un peu turbulent comme le disait ma grand-mère. En fait, plus les années passaient, plus j’avais le sentiment d’étouffer dans cette famille. Lors de mes études, j’ai commencé à m’amuser, faire la fête, rencontrer des gens. Ho ! Pas spécialement de mauvaises fréquentations non plus, je n’ai jamais touché à des substances dangereuses. Bon, juste un petit pétard lors de rares occasions festives, j’étais plutôt alcool et fête.

Comment j’ai débarqué dans une industrie comme la fesse devant caméra ? Et bien, au fil de mes sorties et de mes rencontres, j’ai sympathisé avec des gens du milieu, des acteurs et actrices. Notamment une qui m’a montré des choses très sympa… mais je digresse.

Vu ma gueule et ma carrure, on me proposa de faire moi-même acteur mais j’ai choisi une voie bien différentes. Non je voulais laisser mon emprunte sur cet art, exprimer quelque chose, prouver qu’on pouvait prendre des films de fesses et rajouter quelque chose derrière.

Alors, sur un coup de tête, j’ai tout envoyé balader, étude, famille, tout. Et je me suis lancé dans le métier. Pour la partie technique, je n’ai pas eu trop de mal, il n’y a rien de bien compliqué et j’ai appris auprès de techniciens compétents.

Bien évidemment, quand ma famille a apprit ce que je faisais, le scandale fut évidant, je n’étais plus le bienvenue aux réunions de famille, mon père m’a déshérité au profit de mon frère (connard de lèche-botte) et mon grand-père en a fait un ulcère qui lui a couté un mois d’hospitalisation. Et vu le nombre de fois qu’il m’a reprit, bien fait pour sa tête.

Bref, j’ai fait ma vie peinarde dans le métier. Mais j’ai bien vite déchanté, je voulais faire des choses originale, du genre avec une vraie histoire, des effets, spéciaux, rajouter d’autres thèmes, du genre science-fiction, fantastique, historique, des trucs amusants en somme, avec des effets spéciaux. Et bien sûr, tout cela, on s’en foutait, s’il suffisait de laisser deux plantes vertes copuler pour gagner du bifton, pourquoi se compliquer la vie.

Bon, vu ma motivation, dans un premier temps, j’ai du tourner des… parodies porno, en gros prendre une grosse licence du cinéma et faire la parodie qui va bien. Mais bon, niveau originalité, bonjour…

Et ne parlons pas des acteurs et actrices que je me farcissais, dès qu’il s’agissait de faire quelque chose d’autre que de la simulation orgasmique, ça devenait un massacre.

Mon humeur devenait justement plus massacrante, comme mes coups de gueule ou ma mauvaise manie de sortir des clous pour essayer de faire passer mon art.

Ce qui devait arriver finit par se produire lentement mais sûrement, les studios commencèrent à me claquer la porte au nez l’un après l’autre. Et finalement, mon nom n’eut plus aucun crédit ou presque dans le milieu. Il ne me restait pour survivre que des propositions moisis de studio quasiment amateurs.

Voilà comment je me suis retrouvé un soir au comptoir d’un bar à vider quelques verres en soupirant. Je n’avais pas envie de compagnie ce soir-là et pourtant je me fis abordé par une jolie femme, elle avait quelque chose… de différent. Je ne sais pas trop comment mais je me suis retrouvé dans une chambre d’hôtel avec elle. Elle retira sa perruque et ses lentilles, je lui vis alors des oreilles et des yeux fendus, comme les chats. Une queue remuante apparut bientôt derrière elle. Je cru à des accessoires, un instant, puis je me rendis compte que tout était vrai, je n’ai jamais dessoulé aussi vite de toute ma vie.

L’étrange femme-chat commença à me faire un numéro de séduction étrange mais je rassure le lecteur, nous ne sommes pas allé loin. Elle m’a parlé d’une occasion unique de refaire ma vie, de voir des choses que je n’avais jamais vu et d’une chance de m’exprimer pleinement. Cela incluait en revanche de dire adieu à tout.

J’ai rapidement fait le point, ma carrière professionnelle était au point mort, ma famille ignorait mon existence (je lui rendais bien) et je n’avais personne de vraiment proche dans la vie, pas de racine en somme. J’ai donc accepté, avant de me faire balancer dans une espèce de joyeux trip lumineux façon stargate psychédélique.

C’est comme ça que j’ai atterri à Saol Eile, et plus précisément à Ta Suil. Je pense que mon esprit a dut légèrement saturer en arrivant. Car l’une de mes première réaction a été de prendre une pose fier, de faire semblant de tenir un verre à pied dans la main et d’imiter le numéro de mérovingien de Lambert Wilson dans Matrix Reloaded en récitant dans un parfait français « Nom de dieu de bordel de merde d’enculé de sa mère ».

En fait, je ne vois pas ce que j’aurais put dire d’autre. Mais en fait, j’adore cet endroit ! Toutes ses possibilités, ses êtres de nombreuses espèces, les scènes géniales que cela ferait devant une caméra ! Cette fois, j’en suis sûr, je vais pouvoir exprimer mon art.


Derrière l'écran ?
★ Pseudo : Comment peut-on vous appeler ou quel pseudo vous utilisez souvent sur la Toile ?
★ Âge : 32
★ Comment avez-vous connu le forum ? Je l'ai fondé XD
★ Code : OK By Kassandra
★ Qui est la créatrice du Flux ? : OK By Kassandra
30.11.16 22:03
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saol-eile.org
Messages : 601
Date d'inscription : 14/07/2016
Vu que je suis l'auteur du prédéfini et que j'ai eu envie de le jouer, il n'y a donc pas de test identitaire.


Fiche Validée
Félicitation !
Ton personnage est validé, nous te souhaitons bienvenue sur Saol Eile et espérons que tu t’amuseras bien parmi nous !

Afin de commencer à jouer sur de bonnes bases, nous t'invitons à aller recenser ton avatar afin d’éviter de potentiels conflits quant aux images/personnages pour les nouveaux arrivants. Nous te demanderons aussi d'aller recenser ton Métier cela serait pratique. Si ce n'est pas ton premier personnage parmi nous, merci de nous le signaler dans le Registre des Multiples Personnalités.

A tout cela, s'ajoute le fait d'éditer ton Profil. Tu remarqueras qu'il y a de nombreuses informations à y entrer. Notamment, tes autres comptes si tu en as, tes périodes d'absence, l'âge et autres petites informations utiles rapidement aux joueurs, et qui concernent ton personnage !
Merci d'avance en tout cas, de prendre le temps de remplir tout ça. Même si, je le sais, ça fait un peu beaucoup Embarassed ...

Sache que tu peux aussi réaliser une fiche de suivi RP/Relations ! A noter que les modèles proposés de codage ne sont pas obligatoires, si tu veux faire autrement : tu peux -_^
Nous avons aussi le Centre de Messagerie pour les rps de type "épistolaires/mail/sms". Le lien de sa boîte est à mettre dans son profil soit dit au passage Wink

Pour te lancer en rp, tu peux consulter ou faire ta propre demande de rp dans le forum mis à ta disposition pour cela !
Tu pourras aussi y faire verrouiller tes topics clos, demander des lieux, trouver le code nécessaire si tu désires proposer des prédéfinis à l'administration...etc.

N'hésite pas à contacter le Staff par MP si tu as un problème ou une question.

Le staff te souhaite la bienvenue !
30.11.16 22:05
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Invité
Tu es faible ! XD
Invité
30.11.16 22:42
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saol Eile :: Le Controle Identitaire :: Présentations :: Humains validés-
Sauter vers: