Cultures des mythiques

 :: La porte sur l'Autre Monde :: Contexte :: Univers étendu Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Fondatrice
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saol-eile.org
Messages : 601
Date d'inscription : 14/07/2016
Transformation humanoïde
Les nombreuses espèces de mythiques présentent un panel incroyable en termes de morphologies. Si certains sont naturellement humanoïdes, voir très proches physiquement de l’humain, c’est loin d’être le cas pour tous. Certains êtres mythiques ressemblent naturellement plus à des animaux merveilleux, voir parfois à des choses encore plus étranges.

Cependant, tous les mythiques n’ayant pas naturellement une forme humanoïde ont la capacité d’en adopter une, se transformant alors à volonté.

Ne sont pas concernées par ce pouvoir les créatures naturellement humanoïdes et même les créatures dites « centauroïdes », mise à part quelques rares exceptions comme les lycans.

En revanche il est possédé par les espèces dont le corps est plus proche d’un animal et/ou qui ont une taille clairement pas humaine, comme par exemple les différentes races de géants et certaines espèces de fées naturellement petites.

Même sous sa forme humanoïde, un mythique se distingue très souvent des humains, plus ou moins subtilement, il n’est donc pas rare de retrouver sur eux des appendices non-humains, des couleurs de peau étranges ou des couleurs capillaires bizarres.

En règle générale, les mythiques disposants de cette capacité n’ont que deux formes, leur forme véritable et leur forme humanoïdes. Mais il peut y avoir des exceptions comme par exemple les Jorôgumo qui possèdent une troisième forme centauroïdes.

Et bien sûr, un mythique ayant ce pouvoir ne choisit pas ses traits humanoïde, sa transformation aura toujours la même apparence.
13.01.17 22:16
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saol-eile.org
Messages : 601
Date d'inscription : 14/07/2016
Samhain
Samhain, c'est tout simplement la plus grosse célébration qui existe sur Saol Eile. Mais ne vous y trompez pas. Loin des origines païennes dont elle est issue, sur Saol elle renvoie à LA fête populaire par excellence.

De base, il y a plusieurs significations.

La première correspond aux premiers jours de l'automne, lors de l'équinoxe, où les jours et les nuits sont de même durée. Dans les anciens mythes, cela faisait référence au passage de la saison claire à la saison sombre de l'année.
La deuxième signification en est qu'elle symbolise la commémoration des défunts sur Saol Eile.

Au fil du temps, la fête s’est démocratisée dans tout Saol Eile. Elle s'est même étendue aux mythiques issus de cultures n’ayant rien à voir et elle a perdue toute signification religieuse au profit d’un intérêt populaire. En effet, les habitants de ce monde ne fête pas Noël. A la place ils ont le Samhain, qui depuis près d'un siècle maintenant est devenu un gigantesque festival populaire (et accessoirement commercial).

Lors du Samhain, la nouvelle coutume veut que tous s’habillent avec des tenues traditionnelles coïncidant avec son espèce mythique ou sa culture d’origine. Mais on peut tout aussi bien revêtir des versions dérivées et modernisées. Autant dire que le Samhain est l’occasion de voir des gens dans des atours très hauts en couleurs.

Aux yeux d’un humain, Samhain pourrait presque ressembler à une énorme convention de cosplay… avec un peu d’imagination.

Les festivités de Samhain se déroulent sur toute une semaine en suivant deux étapes très précises.

Elles commencent le soir du premier jour, au crépuscule. La première nuit est la Veillée des Anciens. C’est une longue nuit de recueillement où les mythiques chantent de longues litanies pour honorer leurs ancêtres et les défunts en général.
Des monuments de pierres sont installés dans de nombreux endroits aptes à accueillir du monde. Ils sont de facture simple mais tous gravés de symboles divers et variés, propres aux différentes cultures de Saol Eile.

Une autre tradition très importante de cette veillée veut que tous les mythiques passent cette nuit de recueillement sous leur vraie forme. Et tous le font sans exception. Même les Doppelgänger peuvent reprendre leur apparence de base et les Frog revêtent leur véritable aspect sans aucune honte. Cela n’est pas provoqué par magie. C’est le simple résultat d’une sorte de transe communicative, une excitation commune provoquée par la fête et le respect naturel dû à ceux qui sont partis.

Les mythiques les plus massifs vont en général passer la nuit en dehors de la ville où ils se recueillent autour d’un monument gigantesque érigé par magie. Quand aux mythiques aquatiques et amphibiens, ils se réunissent autour de monuments immergés non loin des côtes.
Hormis pour des raisons pratiques, chaque mythique va passer la veillée des Anciens là où il le souhaite. Ce recueillement est avant tout personnel.

Pour les humains, cette nuit a quelque chose de magique et fascinant. Cette longue nuitée de litanies est aussi belle que mélancolique. Et c’est la seule occasion de l’année de voir tous les mythiques tels qu’ils sont réellement.

Mais dès que l’aube s’en vient, la fête reprend ses droits et ce sont plusieurs jours de réjouissances qui prennent place. Musique, boisson, nourriture, jeux, feux d’artifices et défilés sont au programme. Chaque ville, chaque quartier rivalise d’idées pour permettre à la fête d’être toujours plus grandiose.

Cette semaine est aussi l’occasion pour les familles et les amis de se réunir. Repas gargantuesques et cadeaux sont de vigueur.

Samhain se déroule donc aux premiers jours de l’automne, préparez vous à voir la cité et ses habitants comme vous ne penseriez jamais les voir…
13.01.17 22:20
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saol-eile.org
Messages : 601
Date d'inscription : 14/07/2016
Les Sous-Espèces
Le monde mythique se compose de milliers et de milliers d’espèces différentes, de races très différentes… ou au contraire parfois très proches.

L’évolution a fait son petit bonhomme de chemin, même chez les êtres mythiques, et la magie a parfois un petit peu aidé aussi. De ce fait, on trouve parfois des espèces présentant des caractéristiques très similaires.

Ces espèces sont très souvent des dérivés d’une espèce plus importante et plus nombreuse, on nomme ces espèces dérivées les sous-espèces mais il ne s’agit nullement d’un terme péjoratif, juste d’une simple facilité de langage.

Une sous-espèce est donc une race mythique qui présente de très fortes similitudes avec une autre espèce existante et plus courante, au point qu’il est plus ou moins possible de les lier ou de trouver une base ancestrale commune. Chez certaines races mythiques, on peut trouver jusqu’à une bonne dizaine de sous-espèces, parfois limitées à quelques individus, un clan ou une zone géographique donnée.

Il ne faut pas non plus confondre les sous-espèces avec les espèces cousines présentant de nombreux points communs, comme de nombreuses races d’elfes, de fées ou de dragons qui bien que similaires, sont des races bien séparées. Faire la différence entre une espèce similaire et une sous-espèce est une tâche très complexe et parfois, il y a des doutes.


En jeu, cette dénomination est utilisée pour la création de personnage. Si une espèce est déjà créée mais que quelqu’un ne la voit pas de la même façon et désire la jouer de manière différente, il lui suffit alors de créer son idée en sous-espèce, avec accord du staff pour assurer un lien concret et sans contradiction.

Si une nouvelle race est proposée mais que le staff y voit de fortes similitudes avec une espèce déjà existantes, il peut très bien la relier en sous-espèces à une autre.
20.01.17 12:07
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saol Eile :: La porte sur l'Autre Monde :: Contexte :: Univers étendu-
Sauter vers: