La Résurgence d'une Flamme

 :: Le Controle Identitaire :: Présentations :: Mythiques validés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Mythique Femelle
Voir le profil de l'utilisateur
Âge IRL : 28
Messages : 12
Date d'inscription : 10/02/2017
Âge du Personnage : 68
Race : Sanguisuga
Métier :  Gérante du "Nouvelle Main"
Identité Générale
★ Nom : Arkand
★ Prénom : Alusannah
★ Année de Naissance : Un mois pluvieux de 1948
★ Âge : 68


★ Race : Sanguisuga
★ Métier : Propriétaire d'un magasin d'antiquité, le "Nouvelle Main"


Physiologie & Psychologie
Si l'on demandait à n'importe quel quidam comment représenter brièvement Alusannah, les mots "rage contenue" sortiraient le plus souvent. Bien qu'elle paraisse froide de prime abord, la rouquine cache un tempérament assez irascible, pouvant s'enflammer pour un sujet qui pourrait sembler anodin et se calmer l'instant suivant. Généralement, aidé par la présence de son frère Alusaurron. On sent d'ailleurs un attachement très fusionnel entre eux deux, qui bascule parfois dans le malsain. Alors qu'Annah paraisse désordonnée et irréfléchie, elle ne déviera pas de son but, une fois lancée. Elle mettrait tout en oeuvre pour réussir avec le maximum de profits. Même si elle attire très vite la défiance des autres, dû à son caractère lunatique, elle apaise leurs craintes et s'en approche pour tisser une amitié, qu'on pourra appeler "de comptoir". Dédaignant d'ailleurs le vouvoiement, elle tutoiera simplement les gens qu'elle croise. Cependant, cette amitié aussi brève soit elle sert surtout d'étendre son réseau de connaissance afin de dénicher une bonne "prise" pour ses affaires. Ainsi, volontairement, la Sanguisuga pourrait aider un marchand pour une tâche quelconque. Et alors qu'elle n'en laisse rien paraître, elle souffre d'une forme de claustrophobie - souvenir de ses parents - qu'Alusannah réussit à combattre tant bien que mal. Cependant, cela la rend assez instable et prompte à la violence. Hérité également de sa dure enfance, elle et son frère tiennent à garder, en toute occasion, un niveau d'excellence; et gare à celui qui décevrait les attentes de la frangine.

Ce qui dénote tout d'abord chez Annah, mis à part sa longue chevelure d'un rouge flamboyant, sont ses habits. Courts et assez provocateur, ils sont amplifiés par son corps athlétique, où ne pointent pas un poil de graisse. De ses gestes ressortent comme une sensualité agressive qui vous promet beaucoup pour peu que vous teniez le rythme imposé par la jeune femme. Dû à un entraînement depuis son enfance, il s’enorgueillit d'un corps musclée et agile qu'elle s'emploie à utiliser dans leurs exactions - avec son frère - nocturnes. Elle porte sur son dos les cicatrices de l'entraînement intense, auquel Alusannah a été soumis dans sa jeunesse, comme deux grandes cicatrices au niveau de ses omoplates. Comme s'il lui avait été tranché des ailes. Arboré avec fierté, elle possède un tatouage d'un grand serpent sur tout son bras gauche, et où la bouche du serpent s'arrête au niveau de son sugere.


Biographie
Pour bien comprendre, Alusannah, il faut remonter quelques années avant sa naissance. En 1941, la Grande Guerre. Ses parents faisaient partis du clan Ãvaraṇaya qui, déjà avant la guerre, travaillait pour les Puissances existantes alors. Le Clan vivait dans le faste, jusqu'au moment où la grande enchanteresse intervint dans la guerre. En 46, le clan des Sanguisuga fut saigné par la perte d'une grande partie de leurs membres. Se retrouvant du mauvais côté, ils furent obligé de payer et perte une partie des propriétés que le clan possédait. Les parents d'Annah et de Aurron développèrent une rancœur envers la société, et aussi contre leur propre clan, pour leur inaction et leur fuite. Ne prenant que peu de choses, et surtout des vivres, ils quittèrent le reste de la race pour s'isoler. Ils ne rêvaient de vengeances et de gloires retrouvées. Ne pouvant réussir à eux deux seulement, ils prirent la décisions d'avoir une descendance et l'entraîner durement. Les jumeaux naquirent à peine deux ans après la fin de la guerre, dans un froid qui n'étant pas tant dû au climat atrocement pluvieux qu'à l'attitude des parents. Pour eux, les nouveaux-nés étaient des outils nécessaires à leur plan. Et dans cet optique-là qu'ils furent élevés.

Ils ne goûtèrent guère à l'insouciance de l'enfance. S'ils désobéissaient, soit les jumeaux étaient séparés et plongé dans l'obscurité d'une boîte trop petite pour bouger, ou alors le supplice de l'eau. Soit, ils étaient battu. Tout moyen était bon pour les rendre docile. Entre les différents entraînements, qu'il soit d'agilité ou sur un art martial, les géniteurs leur enseignaient, principalement, l'écriture et le calcul. Le reste était factuel,comme par exemple l'histoire, enseigné de manière à haïr ceux qui avaient dépossédé leur race. Alusannah buvaient les paroles de sa mère et de son père. Alusaurron, aussi mais la soeur ne pouvait en jurer, il était tant homme-mystère. Les années passèrent et leurs entraînements augmentèrent en difficulté, allant parfois même, au moment de leur anniversaire, jusqu'à un niveau terriblement mortel. Comme fut le cas de leur quinze ans, où le père les balança à trois jours de leur maison. Ils avaient pour instructions de se faufiler chez eux et de dérober un livre. Rodés déjà de plusieurs années, les frangins réussirent à retrouver le chemin et à s’infiltrer sans éveiller de soupçons. Mais alors qu'ils étaient devant leur but, Alusannah et son frère furent chacun retenu par une gangue de sang, et brutalement tirés en arrière. Leur tête cognai contre les meubles présents. Mais cela ne s'arrêta pas là, ils furent battu sévèrement, entendant par moment leur géniteurs rejetant la punition sur leur faute. Après ce qui aurait semblé une éternité, ils s'en allèrent, laissant les jumeaux à leur sort. Pendant qu'ils se traînèrent et se pansèrent, une idée germa dans l'esprit endolori d'Alusannah, une idée de rébellion. Elle la soumit à Alusaurron qui, plus posé, lui dit de patienter et attendre le moment où ils pourraient pleinement donner corps à leur envie naissante de liberté. Finalement, lavés du sang sur eux et bandés, ils retournèrent dans leur lit pour se reposer. Mais cette nuit-là, aucun des deux ne dormit vraiment, l'esprit tournant à vive allure pour former ce qu'il serait plus tard leur porte de sortie.

À partir de ce moment, et pendant presque douze ans, ils se plongèrent corps et âme dans les entraînements de leur père. Les punitions diminuèrent et finirent par disparaître. Ils excellaient dans le crochetage, la furtivité et l'assassinat. Mais en secret, les jumeaux échafaudèrent moult plans pour échapper à la poigne tyrannique de leurs parents. Alusaurron vint souvent en aide à sa soeur qui perdait son calme. Leur attachement mutuel se fit plus profond, eux contre le monde. Rien n'importait. Elle finit par aimer ce frère qui était pour elle, mais se gardant de le formuler à haute voix. Mais pensait-il la même chose ? Cette question restait en suspens. Une chose avait aussi changé pendant cette période. Le regard et ce mépris à l'intérieur. Alors qu'ils n'y faisaient guère attention avant l'incident de leur dixième anniversaire, ils virent au fur et à mesure ce qui était occulté. Le frère et la soeur savaient qu'ils n'étaient pas le coeur de leur parents, mais cette nouvelle acheva de trancher le dernier lien qui les retenait. Ils planifièrent alors leur départ prochainement. Ils volèrent petit et à petit, des fournitures leur permettant de fuir cette région montagneuse. Tout ce profilait bien, jusqu'à leur vingt-septième année où une annonce qui fit l'effet d'une bombe dans l'esprit de la dernière génération. Leur mère attendait un nouvel héritier, et les adultes semblaient étrangement heureux. Alusannah ignorait la vraie raison, qu'ils étaient simplement content d'avoir un nouvel outil pour leur revanche. Elle fit mille suppositions, où celle qui ressortait étaient qu'elle et son frère seraient remplacé, car ils n'étaient pas si performants que cela. Sans réfléchir à ce qu'elle faisait, elle matérialisa une lame de sang, longue de quatre pouces et sans crier gare se jeta sur sa génitrice. Elle roulèrent un temps où la mère semblait l'emporter mais Alusannah renversa la vapeur et plongea sa dague dans le ventre, pour réitérer encore et encore, et encore. Les cris emplirent l'espace. Alusaurron ne resta pas planté là, il fondit sur sa soeur afin de la protéger de leur père qui allait abattre son épée sur elle. Il encaissa le coup, laissant une terrible entaille dans son dos. Transporté par son désir de survie et le sang qui battit à tout rompre, il envoya tout ce qu'il avait dans une lame qui sectionna le bras gauche de son père, et enserra le cou de son père de ses mains, si fort qu'il pensait lui éclater la tête ainsi. Finalement, il ne bougea plus. Le silence revint, légèrement ponctué par les coups que portait encore sa soeur dans le corps de leur mère. Il arrêta son bras sans forcer, et ils finirent par tomber dans les bras de l'autre. Sans même regarder s'ils étaient toujours vivants, les jumeaux se levèrent et allèrent chercher leurs affaires, sans prendre le temps de se laver. Ils ferait ça loin d'ici, loin de cette prison qui puait comme s'il y avait mille cadavres. Mû par une impulsion inconnue d'Annah, Aurron partit dans ce qui fut le bureau du paternel et revint avec un document qu'il tendait fièrement. Après avoir empaqueté, les provisions et leurs affaires, ils partirent en jetant une torche dans l'entrée de leur ancienne demeure. Alors qu'ils s'éloignaient, le feu prit de l'ampleur et promettait de dévorer la bâtisse.

Et c'est ainsi qu'ils parcoururent de longues distances, s'arrêtant lorsque l'endroit était propice. Alusannah demanda à l'un de ces arrêts alors que le feu crépitait ce qu'était le document qu'il avait pris. Il lui présenta, après fait un suspense là-dessus. Il déroula le papier montrant qu'il s'agissait d'un titre de propriété, d'un magasin d'antiquité situé assez loin d'ici dans la ville de Ta Suil. Les deux jeunes avaient été assez abreuvé en informations par leurs défunts parents pour la positionner. Au matin, ils se mirent en route dans sa direction. Ils traversèrent durant ce long voyage, à plusieurs reprises, les ruines de ce qui avaient été villes ou champs de batailles. Ne s'arrêtant que pour souffler, ils notèrent les quelques rares choses qui pourraient avoir une valeur dans leur projet futur. Et au prix d'un long trajet, ils arrivèrent aux portes de la grande ville. Eux qui n'avaient connu que forêt et montagne, loin de toutes traces de civilisation, ils étaient abasourdis par ce spectacle. Les jumeaux restèrent ainsi planté devant pendant un temps, avant de se ressaisir et de prendre le chemin jusqu'à leur prochaine demeure. De nombreux regards, intrigués sur l'apparence insolite des jumeaux, se retournèrent sur eux. Alusannah n'en menait pas large, ne sachant quoi trop en penser. Ce qui fut une tâche plus ardue que pensée à l'origine. Pensant naïvement tomber facilement dessus, ils errèrent pendant plusieurs heures avant d'arriver enfin, juste avant la tombée de la nuit. Sans même toquer - ce lieu leur appartenait tout de même -, ils entrèrent pour trouver un vieux couple, qui s'affairaient à ranger avant de fermer. Pendant un instant, les anciens restèrent interdits avant de reprendre et de demander la raison de leur venue. Ils reconnaissaient les traits propres à ceux qui les avaient employé, il y a longtemps. Se posant sur le rebord d'une table ancienne, Alusannah déplia l'acte de propriété et leur annonça qu'il était temps de partir au plus vite. Les anciens vendeurs essayèrent de répliquer qu'ils étaient là depuis longtemps et que cet endroit était un peu comme leur maison, leurs arguments se tarirent devant l'expression volontairement agressive du frère et le sourire carnassier de la soeur. Il n'y avait nulle trace de choix, ils partiraient de leur volonté... ou de la volonté des Sanguisugas. Choqués et manquant de s'évanouir, ils partirent, en oubliant presque d'emporter leur affaires, pour claquer la porte dans la précipitation. Alusannah regarda son frère avec un sourire de vainqueur, comme lorsqu'il remportait une épreuve d'agilité. Examinant les lieux, ils constatèrent l'existence d'une arrière-salle, propice pour des transactions nécessitant un peu plus de "liberté". Et d'aussi un escalier menant à un appartement situé au-dessus du magasin. L'endroit n'avait pas été utilisé depuis plusieurs années. Les frangins dépoussièrent la pièce de vie, remettant à plus tard le reste du ménage et s'installèrent côté à côté pour profiter du sommeil du juste. Avant de sombrer dans l'inconscience, Alusannah et son frère se répétèrent leur phrase, devenu office de mantra : "Eux seuls contre le monde".

Bien que situé dans le quartier de l'Ombre, ils étaient placé assez  bien pour que la plupart de badauds viennent s'y perdre. Au fil des semaines, ils s'habituèrent à ce nouvel environnement . Elle compulsa plusieurs livres de référence pour estimer au mieux les objets anciens. Faisant les comptes, Alusaurron constata manques dans les rentrées. Il aurait bien aimé retrouver ces deux escrocs pour lui exprimer sa vision des choses. Dans l'ensemble, tout se passa, même les nuits furent ponctués par les cauchemars resurgissant des tréfonds de la mémoire d'Annah. Plusieurs fois, elle se réveilla en sueur, se remémorant la mort de ses parents. Les savoir morts ne suffisait pas comme si la mort pouvait n'avoir peu d'emprise sur eux. À chaque fois, Alusaurron accourait de sa chambre pour rassurer sa soeur. Ces incidents finirent pas s'espacer et perdre en puissance. Après plusieurs années, ils se lancèrent dans la phase officieuse de leur commerce. On nota une vague d'effraction dans les autres quartiers de la ville, sans saisir le moindre suspect. Ils se constituèrent un carnet de gens voulant s'acquérir d'objets que d'autres personnes pouvaient être délestées. Cette affaire fut lucrative et dépasse leurs espérances. Ils partaient des fois, c'est ainsi que la jumelle dénicha au prix de beaucoup de discrétion un vase stylisé chez une fée dans l’Étendue de Gaïa. Les années passèrent, des affaires plus ou moins légales se déroulaient presque toutes sans accrocs.

La réapparition de celle qui avait stoppé la guerre fit entrer dans une colère terrible Alusannah, et Aurron dans une moindre mesure. Sans raison, il lui rejetèrent leur douloureux passé. Mais impuissant à pouvoir se venger contre Kassandra ou même l'un de ses apprentis, ils restèrent à contempler ses préparatifs pour repeupler ce monde vidé à cause de la guerre. Frustrée, elle se lança dans la dernière spécialisation enseignée par ses parents : l'assassinat. Trouver des gens voulant la mort d'autres était simple. Elle fit plusieurs contrats, où elle s'épanouissait vraiment, dont certains pour la pègre. Des nettoyages comme il disaient. Peu importe le nom pour autant qu'elle avait le sentiment de puissance qui en coulait. Bien évidemment, elle entraînait son frère là-dedans. Il la suivrait toujours pensait-elle. Eux seuls contre le monde, même si l'Agence s’échinerait à leur trouver des partenaires pour perpétuer leur race.


Derrière l'écran ?
★ Pseudo : L'on m'appelle parfois Marakeii
★ Âge :Quelque chose comme 27 balais
★ Comment avez-vous connu le forum ? Grâce à la personne d'Herma
★ Code : (dans le règlement en 3 parties) OK by Ourania
★ Qui est la créatrice du Flux ? : OK by Ourania
10.02.17 12:51
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mythique Femelle
Voir le profil de l'utilisateur
Âge IRL : 28
Messages : 12
Date d'inscription : 10/02/2017
Âge du Personnage : 68
Race : Sanguisuga
Métier :  Gérante du "Nouvelle Main"
Sanguisuga

Bien que l'on sait peu du passé des Sanguisuga, on peut noter qu'ils sont une espèce privilégiant la nuit pour la plupart de leurs actions. Vols et d'autres larcins étaient leurs pains quotidien. Au fil du temps, les divers groupes se rassemblèrent pour former l'actuel clan, le clan Ãvaraṇaya. Ils purent ainsi se perfectionner et ajouter une autre corde à leur arc : l'assassinat. Et ce fut le début d'affaires florissantes pour eux. De par leur nature opportuniste, les Sanguisuga offraient à tous les camps d'un conflit leurs services, au risque d'opposer deux membres du clan. Ils arguaient souvent qu'ainsi le plus fort survivait, et ainsi faisait augmenter leur prestige. En général, un Sanguisaga essayera de vous tromper dans tous marchés qui vous proposera. Et s'ils paraissent volontaires et parfois altruistes, il s'agit principalement d'une manoeuvre orchestrée par les membres survivants du clan suite à la Guerre, où ils jouèrent un rôle de mercenaires.

Leur physique, à l'instar d'un humain, semble sommaire, se distinguant par une taille moyenne supérieure, un membre atteignant aisément les deux mètres. Leur peau semble cuivrée comme dorer par le soleil et les cheveux varient généralement dans les tons de rouges, et si l'on prête attention, nous pourrons constater la bordure de leurs iris teintée de rouge cramoisie, s'accentuant dans les moments où ils ont besoin de recharger leurs pouvoirs. S'entraînant naturellement depuis longtemps, ils développent une musculature puissante, l'usant facilement dans des rixes. À cela s'ajoute, un vieillissement ralentie, profitante d'une espérance de vie deux fois supérieure à celle d'un humain. En somme, ils sont considérés adulte vers l'âge de trente-cinq ans.

Leur pouvoir est un peu particulier. Ils expulsent leur sang logé dans des poches situées dans leur corps par le moyen de bouches, des "sugere" situées au niveau de leur paume, à l'instar des sangsues. Les dites-bouches s'ouvrent en trois parties, légèrement plus rosées. Avec ce sang secrété, ils en utilisent comme léger projectile, efficace à moyenne distance. Il peuvent également le maintenir afin de former une courte lame ou un fouet. Ou parer en formant un petit bouclier (rondache). Ils sont limité par le sang qu'ils éjectent, ne pouvant le renouveler vite. Passé un litre et demi, ils perdent leur efficacité. Mais ils peuvent régénérer leur capacités en se "nourrissant" sur des victimes au moyen de leur sugere. Les légendes ont bien évidemment amplifié et ont fini par exagéré leur moyen de récolter le sang, vu qu'ils entravaient leur cibles à la manière d'un vampire et apposaient leurs "bouches" au niveau du cou. Les Sanguisuga n'ont cependant nul besoin de sang pour subsister. La récolte servant principalement à renouveler le pouvoir par du sang plus frais. De fait de leurs capacités et de leur ressemblance avec la race vampirique, les Sanguisuga sont une race méprisée, attirant facilement la méfiance. Ils souvent rabaissés et traités de sangsues.
10.02.17 14:17
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mythique Autre
Voir le profil de l'utilisateur http://matarragon.wixsite.com/legendutopia
Âge IRL : 33
Messages : 347
Date d'inscription : 29/10/2016
Âge du Personnage : 5216
Race : fée des rivières
Métier :  patron d'un salon de massage
Actif ? : oui
Nyuuuuuu bienvenu!!! Il me tarde d'en lire plus sur la demoiselle =^^=
10.02.17 14:18
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Invité
Race intéressante. =) J'ai hate d'en lire plus moi aussi.
Invité
10.02.17 14:24
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mythique Femelle
Voir le profil de l'utilisateur
Âge IRL : 33
Messages : 555
Date d'inscription : 18/07/2016
Âge du Personnage : 581 ans
Race : Draconide
Métier : Première Apprentie de Kassandra, mage dimensionnelle
Multi-Compte : Lukian
Actif ? : Oui^^
Bonjour et bienvenue sur Saol Eile^^

Race intéressante, je hâte de voir la fiche qui ira avec <3

Si tu as des questions, n'hésites pas^^
10.02.17 14:28
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mythique Femelle
Voir le profil de l'utilisateur
Âge IRL : 28
Messages : 12
Date d'inscription : 10/02/2017
Âge du Personnage : 68
Race : Sanguisuga
Métier :  Gérante du "Nouvelle Main"
Quel accueil, je... je suis touché ^^
11.02.17 10:23
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Âge IRL : 33
Messages : 204
Date d'inscription : 23/09/2016
Âge du Personnage : 20
Race : Humain
Métier : Boulanger
Multi-Compte : Ourania, Lukian, Hans Krämer
Actif ? : oui^^
Bien sûr qu'on est accueillant, ne sois pas timide et profites du flood pour faire connaissance avec les gens^^

Et nous sommes dispos pour toutes questions <3
11.02.17 11:01
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Humain
Voir le profil de l'utilisateur http://short-edition.com/fr/auteur/justine-lortal
Âge IRL : 23
Messages : 434
Date d'inscription : 31/08/2016
Âge du Personnage : 25 ans.
Race : Humain.
En couple avec : Personne.
Métier : Représentant du Domaine de l'Immigré / Prince du Bhoutan.
Multi-Compte : Nature - Lagertha Marten - Dvir Mailstrom
Bienvenue parmi nous o/ Effectivement, je suis d'accord avec les personnes au-dessus, c'est une race intéressante ^^ Bon courage pour ta fiche !

_________________

11.02.17 11:11
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mythique Femelle
Voir le profil de l'utilisateur
Âge IRL : 28
Messages : 12
Date d'inscription : 10/02/2017
Âge du Personnage : 68
Race : Sanguisuga
Métier :  Gérante du "Nouvelle Main"
Au prix d'un long travail, la voilà enfin terminée \o/
24.02.17 15:34
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Humain
Voir le profil de l'utilisateur http://migoto-renaissance.forumactif.org
Âge IRL : 26
Messages : 209
Date d'inscription : 03/09/2016
Âge du Personnage : 35 ans depuis 2 ans.
Race : Humain.
En couple avec : Personne encore. Coeur à capturer : si vous y arrivez.
Métier : Médecin Généraliste / Interniste / Ancien Légiste
Multi-Compte : Xiang ▬ Inferus ▬ Farah ▬ Cyriel
Actif ? : Yep ^^
Je laisse Kassandra lire et valider si c'est ok. Je tenais juste à t'informer que j'ai changé l'image de race ^^ Comme Deidara n'a ni les yeux, ni les cheveux qui correspondent vraiment à la description générale de la race, je n'ai gardé qu'une vu plus précise des mains avec les "bouches" qui caractérise l'espèce des Sanguisuga.

Dit-moi si l'image te convient. Sinon, j'en chercherais une autre ^^'
24.02.17 15:43
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saol-eile.org
Messages : 601
Date d'inscription : 14/07/2016
Fiche Validée
Félicitation !
Ton personnage est validé, nous te souhaitons bienvenue sur Saol Eile et espérons que tu t’amuseras bien parmi nous !

Afin de commencer à jouer sur de bonnes bases, nous t'invitons à aller recenser ton avatar afin d’éviter de potentiels conflits quant aux images/personnages pour les nouveaux arrivants. Nous te demanderons aussi d'aller recenser ton Métier cela serait pratique. Si ce n'est pas ton premier personnage parmi nous, merci de nous le signaler dans le Registre des Multiples Personnalités.

A tout cela, s'ajoute le fait d'éditer ton Profil. Tu remarqueras qu'il y a de nombreuses informations à y entrer. Notamment, tes autres comptes si tu en as, tes périodes d'absence, l'âge et autres petites informations utiles rapidement aux joueurs, et qui concernent ton personnage !
Merci d'avance en tout cas, de prendre le temps de remplir tout ça. Même si, je le sais, ça fait un peu beaucoup Embarassed ...

Sache que tu peux aussi réaliser une fiche de suivi RP/Relations ! A noter que les modèles proposés de codage ne sont pas obligatoires, si tu veux faire autrement : tu peux -_^
Nous avons aussi le Centre de Messagerie pour les rps de type "épistolaires/mail/sms". Le lien de sa boîte est à mettre dans son profil soit dit au passage Wink

Pour te lancer en rp, tu peux consulter ou faire ta propre demande de rp dans le forum mis à ta disposition pour cela !
Tu pourras aussi y faire verrouiller tes topics clos, demander des lieux, trouver le code nécessaire si tu désires proposer des prédéfinis à l'administration...etc.

N'hésite pas à contacter le Staff par MP si tu as un problème ou une question.

Le staff te souhaite la bienvenue !
24.02.17 15:52
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mythique Mâle
Voir le profil de l'utilisateur http://migoto-renaissance.forumactif.org
Âge IRL : 26
Messages : 339
Date d'inscription : 22/07/2016
Âge du Personnage : Quelques Millénaires ?
Race : Je suis un Dragon de type "Long".
En couple avec : Personne.
Métier : Représentant de l'Ombre.
Multi-Compte : Caesar ▬ Inferus ▬ Farah ▬ Cyriel
Actif ? : Off course ;)
J'ai enfin lu !
Sympa le BG ! Faudra qu'on voit à un lien entre nous Wink ! Logiquement, Alu' et son frère ont assisté à l'arrivé de Xiang et sa prise de contrôle-pouvoir sur l'Ombre. Ce serait sympathique de savoir quel genre de relations ils entretiennent pour la peine ? ^^ (Xiang pourrait être un ancien contrat d'assassinat qui a échoué...et les avoir ensuite embauché contre d'autres peut-être ? Qui sait ? Smile )

Ma boîte MP est plus que open si tu veux qu'on en discute ! ♥️
Encore bienvenu et j'espère que tu t'amuseras bien ♥️ !!!
24.02.17 15:56
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mythique Femelle
Voir le profil de l'utilisateur
Âge IRL : 28
Messages : 12
Date d'inscription : 10/02/2017
Âge du Personnage : 68
Race : Sanguisuga
Métier :  Gérante du "Nouvelle Main"
@Caesar : Elle colle parfaitement, je valide à 100%

@Xiang : Mais carrément, cela va bien dans le style d'Annah, un contrat qu'elle aurait abandonné ou inachevé, le temps que son frère accomplisse ton propre contrat (faut voir aussi avec la joueuse qui fera le frère mais je plussoie)
24.02.17 16:41
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saol Eile :: Le Controle Identitaire :: Présentations :: Mythiques validés-
Sauter vers: