[Angharat] Le secret des profondeurs[EN COURS♥]

 :: Le Controle Identitaire :: Présentations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Âme en Vadrouille
Voir le profil de l'utilisateur
Âge IRL : 20
Messages : 5
Date d'inscription : 09/06/2017
Métier :  
Identité Générale
★ Nom : Aucun
★ Prénom :Angharat
★ Année de Naissance : -500 av J.C
★ Âge : 2516 ans
★ Race : Léviathan
★ Métier :N'en a pas encore


Physiologie & Psychologie

Qu’il était délicieux de se regarder, de s’admirer et de s’aimer. Se contempler devrait aurait dû être son passetemps, son loisir préféré rien qu’en se rendant compte de la beauté que cette chère créature possédait, toutefois, il n’en ait pas question pour la jeune femme, qui ne cesse de se demander pourquoi sa longue chevelure s’écoulant telle une rivière jusqu’au bas de son dos, est rose, mais aussi pourquoi sa peau à pris elle-même une légère teinte rosée. Pourquoi ? des « pourquoi ? », il en sortirait pleins si Angharat dédaignait d'ouvrir la bouche pour se plaindre encore et encore. Ce qu’elle juge avoir plus ou moins, gardé de sa forme originelle, c’est ce corps svelte et élancé. Un corps qui s’avère toutefois être sillonné de muscles, camouflé par sa peau, naturellement luisante. Si sous réelle forme Angharat possède un regard bleuté où l’on y voit constamment la rage et une haine sauvage, ses deux billes étant restées intacts luisent d'une douceur inconnue, uni à l’émotion qu’elle ressent en cet instant. Angharat est un livre ouvert et ne se prive pas de laisser ses sentiments se manifester par son regard semblant constamment se poser sur quelque chose sans détourner une seule fois le regard, son regard mit en valeur de par ses longs cils fins et noirs. S’il y a bien une chose que ne comprend pas la jeune femme et dont elle est certaine ne jamais comprendre la raison de leur présence, c’est ses deux taches roses se trouvant juste au-dessus de ses fins sourcils d’un rose plus foncés. Est-ce des tâches de naissances ? Cela n’y était pas plus jeune.Des tâches entourées d’un mystère complètement inutile, selon la femme qui s’attarde plus ses marques sur les deux joues, qui luit toujours sembler être des branchies, sans en avoir la certitude, puisqu'en forme originelle, celle-ci est démunie de toute poches pour respirer sous l’eau. Ses lèvres pulpeuses, naturellement rosée et son nez, la créature ressent la désagréable impression de ressembler aux sirènes des contes de fées, crée de toutes pièces par les humains, mais explique cela par le fait qu’elles vivent elles aussi, dans les grands étendus d’eau.

N’aimant pas se vêtir des vêtements que lui propose cette nouvelle époque mais aussi parce qu’elle ne possédait cette habitude qu’à partir de sa venue à Saol Eile, Angharat préfère grandement recouvrir son corps de robe légère très souvent de couleur sombre pour oublier quelque temps sa carnation trop vive à son goût. Il n’est pas non plus étonnant de voir ses pieds logés dans des sandales, ayant toujours aimé marcher pieds nus, mais sachant qu’elle ne pourrait par faire cela partout. Les escarpins ou encore les bottes sont donc inconnus à son dictionnaire et le seront sans doute, éternellement. Elle y tient, à sa liberté et à celle de ses cheveux ondulés et de son corps, et elle compte bien la garder.

Si la jeune Angharat est aussi belle qu’une perle sous sa forme humaine, on ne peut pas en dire autant une fois sa forme originelle enclenchée. Un monstre mar(in, c’est ce qu’elle est, un monstre marin qui mesure plus de 200 mètres, ce qui explique pourquoi la demoiselle a dit « en revoir » pour un bon moment, à cette forme-là. Grand monstre à la couleur adaptée aux profondeurs des eaux et à l’allure d’un serpent, Angharat est alors doté d'une tête illuminée de deux grands yeux positionné sur les coins du visage, toujours aux iris d’un bleu turquoise, brillant sans arrêt d’une lueur mauvaise et dépourvu de cils et de paupières. N’ayant pas de nez, ce qui le remplace est sans aucun doute cette énorme bouche pourvue d’énormes dents tranchantes où les plus grosses et longues sont celles qui semblent être des canines et qui sont aussi puissantes que le corps entier de la jeune femme qui ne ressemble en rien à une femme. Sur le sommet de sa tête jusqu’au bout de sa queue sillonne une grande crête verte dont elle se servait parfois pour attaquer. Une « belle » créature n’est-ce pas ?


Le dos voûté, la tête s’orientant sur ses deux côtés tours à Tours et les yeux grands ouverts, il serait inutile de nier la grande curiosité qui pousse Angharat à découvrir toujours un peu plus un monde sans destructions et sans guerres. Il est vrai que comprendre ce qui lui semble étrange est un très grand loisir pour elle et utilise sans doute la moitié du temps tandis que l’indifférence occupe le reste. Étrange ? Peut-être bien que oui, mais si Angharat se sait être une énigme pour elle-même, c’est bien pour une raison, une raison qui pousse cette femme complètement désintéressée de tous soucis, à arrêter de tenter de se comprendre. Essayer de traduire chacune de ces étrangetés en elle, reviendrait à se jeter directement dans les bras de la frustration et s’offrir à l’amertume, ce qu’elle ne tolère horriblement pas. « Cela reviendrait à essayer d’attraper le soleil qui semble si proche, mais qui est intouchable. » dirait-elle, Angharat à bien sa façon de voir les choses et à briser tout optimisme concernant sa personne, pour remplacer cela par la dure chose qu’est le réalisme, en soupirant longuement silencieusement et le regard camouflé sous ses paupières. Non, elle n’est pas pessimiste, elle ne le sera jamais en ayant traversé tant d’épreuves où le défaitisme n’a pas sa place, mais ne dira jamais éternellement que le monde est beau. Ce monde qu’elle aime comme elle déteste, qui l’épuise en voyant que son esprit se balance bien plus du côté du mépris, tout en ignorant par le fait que cela provient de sa réelle nature.

En songeant à cela, la jeune femme ne fait rien d’autre que regarder en l’air et penser que la nature est bien complexe, aussi complexe que la créature qu’elle est elle-même et préfère observer l’évolution des choses en silence. Le silence, ce qu’il lui va bien, ce qu’il est naturel chez elle ! Angharat ne parle pas, elle ne parle pas si elle ne se ressent pas dans l’obligation de le faire. Parlez-lui, elle répondra, ne dites rien, elle se taira, il n'ayant jamais pensée autrement qu’il valait mieux faire qu’ouvrir la bouche pour parler, comme tous bons Léviathan. « One ne parle pas, on fait. » prononcerait-elle si l’on lui demandait pourquoi tant de réticence à la parole, mais ceci s’applique tout autant dans sa façon de se comporter avec son entourage, c’est pourquoi il n’est pas impossible de voir ses mains compresser le cou d’une personne l’ayant fortement ennuyé, le regard semblant jeter toute sa fureur à la personne destinée mais sa bouche close. Pourquoi oublier sous quelle forme elle est née si l’on souhaite fatiguer cette jeune femme qui ne laisse jamais filer ceux l’ayant offensée et ne cherche qu’à les détruire en une seule fois ? Angharat n’est pas adorable, Angharat est un Léviathan. Si la jeune femme restreint son envie de désespoir et de mépris en elle, sa nature reste quelque part dans sa tête mais en aucun cas, cela affecte sa relation pacifiste avec les habitants de Saol Eile et de tenter de leurs sourires ou de rire avec eux, comme s’amuser toute la nuit et danser en ne voyant pas le temps s’écouler, c’est pourquoi, quand le soleil s’est couché depuis un bon moment, la voir gambader ou tout simplement courir, dans les rues, tout sourire est tout simplement naturel. Il y a tant de chose qu’elle n’a pas encore vue ! Tant de choses qu’elle se doit d’apprendre qu’il serait idiot de ne pas profiter de ce monde lorsque l’occasion se présente. Se rendre compte que le monde est grand, elle aime cela, autant qu’elle aime escalader les grands arbres comme sauter du haut d’une falaise et atterrir dans une étendue d’eau. Elle est ainsi Angharat.

Angharat est tout simplement une femme à la recherche du meilleure et non du bonheur qu’elle possède déjà en vivant sa vie comme elle l'entends, la chérissant et la maudissant et célébrant ce nouveau monde en y dansant et en ne voulant le quitter pour rien au monde.


Biographie
Description de votre passé. N'oubliez pas de justifier votre arrivé à Ta Suil ! Minimum 300 Mots.


Derrière l'écran ?
★ Pseudo :Okawin
★ Âge : 20 ans
★ Comment avez-vous connu le forum ? : Par hasard ♫
★ Code :  
Spoiler:
 
★ Qui est la créatrice du Flux ? : Ourania
10.06.17 19:37
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âme en Vadrouille
Voir le profil de l'utilisateur
Âge IRL : 20
Messages : 5
Date d'inscription : 09/06/2017
Métier :  
Léviathan
Texte décrivant la race ici !
L'image de "présentation" doit être en 250*250. Merci ^^
10.06.17 19:38
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Âge IRL : 23
Messages : 364
Date d'inscription : 31/08/2016
Âge du Personnage : 25 ans.
Race : Humain.
En couple avec : Personne.
Métier : Représentant du Domaine de l'Immigré / Prince du Bhoutan.
Multi-Compte : Nature - Lagertha Marten
*fangirlise*

J'attendais ta fiche avec impatience ! J'aime ce que j'y ai lu ! J'ai toujours adoré Le léviathan (même si mon préféré reste quand même Le jormungandr que je jouais souvent /paf/)

J'ai hâte de lire l'histoire demoiselle, bon courage pour cette dernière *^*

_________________

11.06.17 1:04
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Invité
Bienvenue parmi nous. Bon courage pour la suite de la fiche. Si tu as des questions, n'hésites pas à mp un membre du staff, on essaiera de t'aider au mieux. Wink
Invité
12.06.17 15:17
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saol-eile.org
Messages : 538
Date d'inscription : 14/07/2016
Bonjour et bienvenue sur Saol Eile^^
12.06.17 15:28
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mythique Femelle
Voir le profil de l'utilisateur
Âge IRL : 27
Messages : 37
Date d'inscription : 26/05/2017
Âge du Personnage : 172 ans
Race : Banshee
En couple avec : personne
Métier : Mage en attente de spécialisation
Multi-Compte : non
Actif ? : OUI
Bienvenue parmi nous ! Bon courage pour la suite de ta fiche, hâte de tout découvrir ^^

_________________

Par delà les Hurlements
13.06.17 12:03
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âme en Vadrouille
Voir le profil de l'utilisateur
Âge IRL : 20
Messages : 5
Date d'inscription : 09/06/2017
Métier :  
Hello et merci beaucoup à tous pour l'accueil !
Sanggy': Bah tiens, j'hésitais entre ces deux-là ! J'aime le Jörmungand, mais je préfère le Léviathan **

J'essaye de terminer très rapidement ma fiche, même si je risque de prendre encore un peu de temps désolée !
15.06.17 13:39
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saol-eile.org
Messages : 538
Date d'inscription : 14/07/2016
Bonjour, du nouveau ?
05.07.17 14:35
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âme en Vadrouille
Voir le profil de l'utilisateur
Âge IRL : 20
Messages : 5
Date d'inscription : 09/06/2017
Métier :  
Bonjour,
Désolée de l'attente, me soucis IRL sont à moitié réglés, je compte finir ma fiche cette semaine. Merci d'avoir été patients ^^
06.07.17 14:14
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saol Eile :: Le Controle Identitaire :: Présentations-
Sauter vers: