Des nouvelles de mon absence

 :: Les Méandres du Blabla :: Absences Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Âge IRL : 33
Messages : 109
Date d'inscription : 23/07/2016
Âge du Personnage : 22 ans
Race : Humaine
Métier : Libraire
Actif ? : En pause
Je ne suis pas venue depuis longtemps et bien que la dernière fois, j'ai posté à propos d'un ralentissement, j'ai fini par disparaître sans même me connecter depuis plusieurs semaines. J'en avais avisé les autres administrateurs par Skype, mais j'aurai du venir l'écrire ici et je m'en excuse.

Je vis depuis le mois d'avril des moments très intenses émotivement, jouant dans les extrêmes autant de bons que mauvais. Avril a débuté avec le décès de mon grand-père maternel. Depuis deux ans, il était placé dans une institution pour son Alzheimer avancé et même si on savait par les infirmières que ça approchait, cela a été un choc pareil. Mon père est décédé il y a 20 ans cette année (en août) et mon grand-père avait pris la figure paternelle absente dans ma famille pendant mon adolescence et le début de ma vie d'adulte. Je me suis davantage rapprochée de ma mère et de mon frère avec lequel j'ai eu souvent de la difficulté à être proche par des valeurs différentes et des modes de pensées divergentes.

Les obsèques ont eu lieu la même journée que l'anniversaire de ma meilleure amie qui fêtait ses 50 ans. Vue que c'était le matin pour mon grand-père, j'ai été rejoindre mes amis pour le souper. Je n'avais pas trop le coeur à la fête, mais je m'étais dit que cela me changerait les idées. Lorsque mon amie est arrivée, c'est un visage de tristesse que j'ai vu. Elle a une famille nocive et une accumulation de plusieurs choses dans sa vie que je ne raconterait pas ici. Même si nous étions une quinzaine d'amis autour de la table pour la fêter, ses larmes coulaient régulièrement. J'ai été avec 3 autres amis chez elle ensuite du repas et c'est en pleine nuit que je suis partie, avec le sentiment qu'elle n'allait pas mieux. Le lendemain, alors qu'on s'écrivait beaucoup en ligne (après mon déménagement, je réside à plus d'une heure de route de chez elle), j'ai cliqué qu'elle était en train de me faire sa lettre d'adieu. Avec son conjoint, moi en Skype, nous avons téléphoné à la ligne SOS-Suicide. Elle a plusieurs rencontres avec des centres de crises et des intervenantes, mais à cette date, bien que cela aille mieux, elle a besoin d'un support constant. Nous sommes plusieurs amis à se relayer pour la voir et la soutenir, mais je sais pertinemment (car elle me l'a dit) que les deux seules personnes qui ont fait en sorte qu'elle soit encore en vie, c'est son conjoint et moi.

Dans la même semaine, il y a eu la semaine des adjointes, secrétaires et commis comptables à l'école (je fais un DEP en comptabilité). Avec mon état plus ou moins présent, j'ai fait les petits tests de doigtés, excel, français et anglais tout au long de la semaine et cela se terminait avec une remise de prix pour les tests, de participations et des prix des professeurs pour les résultats scolaires, professionnalismes, assiduité, etc. J'ai eu un prix de participation pour Excel (tiré au sort, j'avais aussi été parmi les rares qui avaient également réussi le test), j'ai remporté le test de doigté pour les comptables (45 mots /minutes, celle qui a remporté pour secrétariat, c'était 80 mots/minutes) et un prix d'excellence pour meilleurs résultats scolaires. Je me suis levée 3 fois, c'était rendu hyper gênant car je suis la seule à m'être levée plus d'une fois...

Émotivement déboussolée, j'ai depuis passé mon temps sur mes études, j'ai commencé mes cours en novembre dernier et bien que normalement, c'est un programme de 15 mois, vue qu'ils s'agit de cours à mon rythme, je vais terminer la semaine prochaine (à l'exception du stage qu'il reste à faire). Le fait de finir si rapidement m'a créer une angoisse où je me demandais si je ne m'étais pas trompée sur toute la ligne (alors que j'ai réussi tous mes examens du premier coup).

J'ai été 3 jours en conventions en mai, la plus grosse fan convention d'anime au Canada, avec un groupe de 12 amis. Il y a eu des problèmes avec une personnes pour l'organisation des transports, au point qu'une menaçait de ne plus venir du tout et dont je sentais que c'était ma faute. Bien que tout s'est arrangé pour le mieux, ça été une autre période d'angoisse qui ne m'a pas aidé. La fin de semaine m'a tout de même permis de décrocher.

Je suis en période de recherche de stage pour mes études et bien que j'avais trouvé un endroit pour le stage et qui m'embauchait également, des problématiques sont survenus et j'ai refusé l'emploi (et le stage). J'ai passé la dernière semaine à angoisser et pleurer le soir parce que l'endroit, bien que j'avais eu une très bonne première impression, m'avait laissé un goût amer par la suite et j'essayais de me convaincre que je devais quand même prendre l'emploi même si je ne me sentais plus à l'aise avec la charge de travail qu'il y avait et l'impression que même si je donnais plus que ce je pouvais, ça ne serait pas assez.

Je suis également en préparation pour une très grosse convention (entre 50 000 et 60 000 personnes) où j'ai une table pour mes produits au crochet. Je suis en ce moment à temps plein sur la production de peluches et d'accessoires de laine, car je suis convaincue de ne pas avoir assez de stock.

Résultat de tout ça : je ne vois plus mes personnages, je ne vois plus leur histoire ou les réponses à faire. Je ne sais plus ce qu'ils aiment, ce qu'ils font ou comment ils agissent. J'ai l'affreux sentiment d'avoir laisser tout le monde en plan et j'ignore comment reprendre et si je peux reprendre. Je suis complètement perdue. Je ne sais même pas si tout ce que j'ai écrit fait du sens et peut-être que vous allez lire juste en diagonale, mais cela va peut-être de comprendre mon absence des derniers temps. J'ignore si je vais être capable de reprendre mes personnages ou mêmes leur rp. Je tiens tout de même à m'excuser auprès de tous ceux que j'ai laissé en plan.
20.06.17 3:48
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Âge IRL : 26
Messages : 202
Date d'inscription : 21/04/2017
Âge du Personnage : 24 ans
Race : Humain
En couple avec : Personne pour le moment
Métier : Policier en formation/Ancien joueur de Baseball professionnel
Multi-Compte : XunYong Zhen
Actif ? : Bah oui 'w'
Catherine,

J'ai lu tout ce que tu as écrit avec attention et je tiens à te dire que rien n'est de ta faute, absolument rien.
J'ai encore les larmes aux yeux de voir au combien tu prends sur toi et au combien tu essayes d'être forte, de rester debout alors que tes mots sont poignants. Tu n'as pas à être désolé d'avoir été absente, d'avoir pris tout ce temps pour toi, pour ta vie et ton futur. Nous n'avons jamais rp ensemble, ni parlé ensemble, mais tu es une bonne personne et le rp reste et restera toujours un loisir et un passe-temps. Ce n'est en aucun cas une obligation. Ce n'est pas non plus une activité qui doit t'amener encore plus de stress. Si les gens qui se trouvent sur ce forum ne comprennent pas que tu as une vie à vivre et qu'elle compte bien plus que celles de tes persos, c'est qu'ils n'arrivent pas à te voir toi. Je comprends tes problèmes même si je ne les vis pas et je suis sincèrement désolée pour toi. Je suis désolée qui tu ais du vivre toute cela sur tes épaules depuis tout ce temps alors qu'au fond, rien n'était de ta faute.

Le rp pourra toujours attendre ma belle, rien ne sert de t'en mettre encore plus sur le dos. Tu vas t'épuiser encore plus et tu risques de faire des faux pas qui te feront bien plus de mal que nécessaire. Si tu ne te reconnais plus dans tes personnages et dans le rp alors, arrête pour un temps et prend le temps de réfléchir. Prend le temps de prendre du temps pour toi et ceux que tu aimes parce que c'est le plus important. C'est ce que je crois. Ne culpabilise pas parce que tu n'as abandonné personne. Ta vie vaut bien plus que les rps et les amitiés que tu t'es forgées avec les autres rpistes de ce forum perdureront même après que tu ais pris ta décision si ces amitiés sont faites du coeur.

Alors, lâche prise, reprends-toi en mains et s'il te plait, ne soit pas désolé d'être humaine et d'avoir des problèmes comme tout le monde. Soit fière de toi et n'écoute pas tes fausses impressions. Avance vers ton avenir pour que tu sois heureuse et reste auprès de ceux que tu aimes.

*Câline*
Avec toute ma compassion et mon soutien ♥
20.06.17 4:31
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mythique Femelle
Voir le profil de l'utilisateur
Âge IRL : 33
Messages : 555
Date d'inscription : 18/07/2016
Âge du Personnage : 581 ans
Race : Draconide
Métier : Première Apprentie de Kassandra, mage dimensionnelle
Multi-Compte : Lukian
Actif ? : Oui^^
Prend ton temps mon amie, personne ne t'en voudra^^

Et lorsque le moment de revenir sera venu, si tu n'y arrive plus, personne ne te fera la tête si tu décide de repartir à zéro <3

Si tu as besoin de parler, tes amis sont là <3
20.06.17 10:57
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mythique Femelle
Voir le profil de l'utilisateur http://tol-orea.xooit.org/index.php
Âge IRL : 24
Messages : 148
Date d'inscription : 10/11/2016
Âge du Personnage : 180 ans
Race : Croquemitaine
En couple avec : Veuve (libertine)
Métier : Professeure d'arts martiaux & propriétaire de la Forge des Héros
Multi-Compte : Lily Lux - Nathorod
Actif ? : Oui
Comme toujours, il faut faire passer l’IRL avant tout. Même si c’est moins fun que le RP. C’est l’essentiel. Personne ne peut te le reprocher. Et, au contraire, c’est courageux de ta part de savoir prendre du recul sur ces situations et d’avancer.

L’avenir de tes personnages n’appartient qu’à toi. Personne n’a à te demander de privilégier l’un ou l’autre selon ses envies. L’important, c’est que tu gardes du plaisir à écrire ^^ Prend le temps qu’il te faudra et surtout prend soin de toi.

*câlin*

_________________
" As-tu peur du noir, jeune héros ? "
Dark Night - The Blasters
21.06.17 12:45
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saol Eile :: Les Méandres du Blabla :: Absences-
Sauter vers: