Deimos ~ Celui qui voit et se souvient ... FINIE

 :: Le Controle Identitaire :: Présentations :: Mythiques validés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Mythique Mâle
Voir le profil de l'utilisateur
Âge IRL : 23
Messages : 98
Date d'inscription : 22/06/2017
Race : Oracle
En couple avec : Euuh ...
Métier : Inpecteur / Consultant
Actif ? : Bientôt !
Identité Générale
★ Prénom : Deimos
★ Année de Naissance : 1687
★ Âge : 329 ans et toutes mes fucking dents ! mais je fais environ 25ans voir un poil plus.

★ Race : Oracle
★ Métier : Inspecteur à l’unité Criminelle de Ta Suil  et Consultant pour la cellule Disparition et divers autres services comme les Renseignements (En gros, j’suis multi tâche et presque indispensable !)  


Physiologie & Psychologie

Est-ce que je suis dans le cliché ? Absolument aucune idée. Mes tenues sont assez … ressemblantes. Je n’ai pas spécialement de plaisir à aller faire du shopping et encore moins de temps pour cela. Des bottes noires au pieds, ressemblant à un truc humain, des « doc martens » si ma mémoire est bonne .. enfin oui elle l’est puisque j’ai une foutue mémoire eidétique … enfin bref.
Ajoutons à cela un pantalon souvent sombre voir noir, que ce soit jean ou autre plus classic et on finit avec une chemise pas forcément plus claire même si j’en ai une ou deux blanches qui trainent dans le placard et un boléro. Bon, on peut dire aussi que je porte quotidiennement mon holster avec mon arme de service même si techniquement … enfin bref, je suis presque tout le temps armé même si je ne supporte que peu dégaigner mon arme. Bref j’ai un style très classique, pas prise de tête quoi. Au moins, je ne prends pas 20 plombes le matin à me préparer. J’attrapes mes fringues et mon arme et c’est parti pour la journée …
Ce à quoi je ressemble … et bien clairement à un humain. Grand d’un bon mètre quasi quatre-vingt-dix (je fais 1.89m mais je l’assume pas faut croire) j’ai une stature franchement élancée, voire carrément d’athlète, avec de beaux muscles bien dessinés à faire pâlir des fans de yaoi … mais aussi un nombre on peut plus impressionnant de cicatrices plus ou moins profondes, douloureux souvenirs de ce qui a été la cause de notre presque éradication lors de la guerre …
A part cela, j’ai un visage plutôt volontaire avec des traits déterminé, et surtout ses yeux bleus, cette couleur presque unique à notre race qui s’illumine tel des lucioles lorsque j’utilise mes pouvoirs. Oui, cette couleur, je ne l’ai jamais vu sur quiconque à part mes semblables ou mes parents qui ne sont plus aujourd’hui.
Voilà à quoi je ressemble de loin, un charmant jeune homme d’environ 27 ans (l’âge qu’on me donne en général)  à la chevelure rebelle et aux yeux pénétrants …
Et pourtant, je suis juste un miroir presque brisé.
Même si j’arrive à parfois être vraiment heureux, à vraiment rire avec mes collègues, à sourire avec des amis, à prendre dans mes bras ceux que je souhaite réconforter, à discuter, m’amuser, aimer ou que sais-je encore, quand je suis seul devant mon miroir, il m’arrive de trembler tant l’horreur des images me reviennent à l’esprit. Je cache tout cela, les terrent loin de moi quand le soleil se lève ou quand je suis en charmante compagnie ou moins charmante comme au travail …. Mais les cauchemars ne sont jamais loin et les marques de mon corps ne cessent de me le rappeler. Je suis l’un des derniers représentants de ma race mais pourtant, je n’arrive pas à m’y faire, comme en acceptant pas cela, je pouvais oublier ce qu’il était arrivé aux miens durant la guerre. Je suis il faut croire un traumatisé qui cache très bien son jeu … trop bien. Mais les cris que je pousse quand je me réveille en sueur d’une longue torture dans mes rêves me fait comprendre que je suis loin de la guérison. L’alcool est un bon ami parfois, quand je n’arrive pas à trouver le sommeil ou que j’ai trop peur de me laisser aller à lui. Il m’arrive souvent de sortir pour profiter des bars de nuits, retrouvant parfois un ami ou rencontrant une charmante demoiselle … Mais souvent cela ne fait qu’estomper les craintes pour mieux les vivre de nuit … heureusement que je ne suis pas alcoolique.
Et avec cette mémoire presque parfaite, qui me permet autant d’être un super enquêteur et très bon ami qui se souvient toujours des dates d’anniversaire de tout le monde, elle a aussi le défaut de me rappeler à quel point la guerre a été ignoble … à la moindre image près.
Mais ce moi qui n’arrive pas à trouver le sommeil, qui boit du café à longueur de journée et prends parfois des somnifères pour réussir à dormir sans rêve la nuit, qui rigole et s’amuse tout en évitant de trop s’ouvrir aux autres, qui entretient une vie sociale et intime tout en protégeant les autres de lui-même. Ce moi là …. J’essaye tant faire ce peu de ne le montrer à personne ... car ils n’ont pas besoin de subir cela, eux qui peuvent oublier.

Mais à côté de cela, cette mémoire m’a offert de pouvoir être un homme cultivé, qui pourra autant réciter de la philosophie du siècle des lumières française que de disserter sur le théâtre italien. J’apprécie énormément me renseigner sur tout et n’importe quoi. Et cela tant que le plan intellectuel que physique, l’univers humain avait de nombreuses manières de se défendre toute avec des avantages bien distinct, de la savate française à la boxe thaïlandaise. Ce genre de sport m’aide à rester en forme et surtout à faire descendre la pression.
Bref, tout ou presque me fascine et m’intéresse et je vois tellement de choses. On me compare souvent à ce héro humain d’un anglais … Sherlock Holmes. Mais je suis surement bien plus mignon que lui. Je vous dirais peut-être pas à partir de votre bague votre horoscope mais je pourrais vous dire si vous trompez votre femme, presque où vous le faite et le fait qu’il est clairement temps de perdre du poids si vous ne voulez pas que votre dite bague finisse par vous faire perdre votre doigts. Oui, parfois, j’suis aussi un sale con, surtout quand j’ai passé une mauvaise nuit, je deviens assez dur à vivre et très peu apte à me plier aux normes sociales et aux ronds de jambes conventionnelles …
Mais à part tout cela, je suis un garçon charmant … il parait en tout cas…


Biographie

Qui suis-je ... un survivant.
Mes parents m’ont donné comme nom Deimos, qui signifie Terreur en grec ancien. Ils ont toujours aimé les mythes de cet endroit, lieu ou eux même avaient grandi, où leurs parents avaient grandi, pendant la très grande époque de la Grèce. Ils m’ont donné ce nom qu’ils trouvaient magnifique malgré la signification. Mais il fallait de tout pour un monde, autant de bonheur que de terreur, rien ne va sans l’autre. Je naquis à l’aube du siècle des lumières, en Italie, après que mes parents aient quittés leur chère patrie. Et oui, des mythiques sur terre, parmi les hommes. Comparés à de nombreuses races, rien ne nous distinguait des hommes … si ce n’est peut-être que nous ne vieillissons jamais réellement. A 20, j’en paraissais tellement moins, à peine 10ans …
Je connaissais ma condition d’Oracle, même si mes parents avaient beaucoup de mal, petit enfant que j’étais à l’époque, à m’expliquer pourquoi il fallait que je taise cela aux humains. J’étais si curieux. Tout me fascinait … et encore plus mes pouvoirs quand ils se sont manifestés pour la première fois. Lorsque je pris dans mes mains un objet, un peigne ouvragé ayant appartient à une très regretté membre de la famille Borgia … La vision explosa dans mon esprit à m’en faire perdre connaissance.
Mon père m’apprit à les contrôler, car la post cognition pouvait s’avérer assez dur à tenir, surtout que mon moyen de prédilection pour l’activer était la psychométrie. Pendant les années suivantes, le temps d’en prendre possession, l’on me força à porter des gants de cuir épais, jusqu’à m’apprendre comment arriver à voir sans utiliser le toucher, et utiliser le dit toucher pour avoir une vision plus précise encore, uniquement centré sur l’élément choisi. Cet apprentissage commença dans le monde humain mais continua à Saol Eile quand mes parents sentirent qu’il était temps de rentrer.
Si j’étais un curieux de nature, ce monde que je découvrais enfin, qui n’avait jamais été pour moi qu’une légende était … fascinant.
Durant les premières années, mes parents me firent voyager pour le découvrir, du Sarovruivre à la cité-état de Qu’ez-tek en passant par les autres royaumes et autre contrée. Oui, mes parents n’aimaient pas rester en place. Pourtant, quand nous trouvions un passage vers le monde des humains, la mélancolie nous faisaient le traverser. Mon père ne savait comme personne les trouver. Mais nous ne restions jamais longtemps, voyageur éphémère et nous repartions à Saol Eile.
La vie aurait pu être aussi douce que cela indéfiniment mais il faut croire que la paix ne fait pas parti de l’ordre naturel et ce où que ce soit.
Les tensions montaient dans les différentes contrées. Nous n’étions pas les premiers à le voir, étant toujours en déplacement ou ne restant à un endroit que quelques semaines à peine. Mais nous sentions que l’air ambiant. Nous étions au début du 20ème siècle et mes parents se demandaient depuis quelques temps, avec quelques semblables, s’il n’était pas prudent de se rendre dans le monde des humains encore une fois, le temps que les choses se tassent.
Nous aurions dû le faire.
Quel merveilleux avantage dans une guerre que d’avoir des personnes qui peuvent en prédirent l’issue. Les Oracles furent comme traqués par les différents clans. Nous étions des proies, car recherchés comme un métal rare. Certains des miens se faisaient prendre par des mercenaires et étaient revendus à des états-majors comme on l’aurait fait d’un animal. Les plus vieux, et plus puissants étaient les plus demandés … ma mère devint vite un trésor recherché …
Il aura fallu 30 hommes face à nous pour la capturer. Trente hommes qui eurent raison de mon père et sa force pourtant connu et de moi, le jeune fougueux qui voulait protéger sa famille. Mon père mourut ce jours-là, ignorant des horreurs qu’on nous fit subir plus tard, ma mère fut emmenée et moi, balancé dans une cage comme une sorte d’animal sauvage … on me refourgua à une autre division, me séparant de celle qui me donna la vie. Le dernier souvenir net d’elle est son visage en pleur face à son époux mort à terre. C’est la dernière image que j’ai d’elle avant que commence la guerre et notre calvaire à tous.
Tout la période de la guerre, je ne l’ai vu qu’à travers des barreaux ou enchainés au pied. Je n’ai presque jamais la possibilité d’avoir la liberté de mes mouvements. Des années que je vis passer entre les coups, les visions d’horreurs, les tortures, les batailles et les faibles informations que je réussissais à percevoir du monde extérieur …
Ma mère ne survécu pas à tout cela. Perdre son mari, son amour, son âme-sœur la fit mourir à petit feu. Un an encore après notre capture, j’appris qu’elle nous avait quitté, morte de chargrin et de faim, sous les coups des bourreaux qui voulaient obtenir des visions du futur. Alors, on m’envoya au bataillon principal qui l’avait emmené et là fut ma dernière demeure durant toute la guerre. Une sorte de prison avec juste une ouverture au dessus de moi pour voir les étoiles et une porte qui ne présageait que souffrance lorsqu’elle s’ouvrait. C’est là que je passais la suite de la guerre … le corps subi à des multiples souffrances, gardant d’innombrable cicatrices de cela. Je crus plusieurs fois que je deviendrais fou … que la torture ou la solitude auraient raison de moi. Ou alors les visions … toutes ses visions que je du me forcer à voir, les horreur du champs de batailles que je voyais et vivais comme si j’étais la personne qui allait mourir encore et encore et encore … C’est pourtant là que j’eus ma première vision du futur … dans cette cellule ou je ne voyais presque jamais la lune ni le soleil … La vision très floue d’une grande dame magnifique qui arrêterai la guerre … la première fois que je vis Dame Kassandra …
Cette vision, elle fut la seule chose qui me fit tenir jusqu’en l’an 1946 … Le fort fut désertée et on m’oublia quelques jours, avec un restant de flotte et du pain sec. Je crus que je n’y survivrais pas cette fois. Pourquoi seraient-ils venus me chercher de toute façon, je ne servais plus à rien … Pourtant on me retrouva là. Une troupe envoyé par je ne sais qui pour inspecter le fort. Ils entrèrent dans la cellule un peu inquiet et me virent, un corps ensanglanté, couvert de marque et de cicatrices de mes multiples séances de persuasion … Mes sauveurs …
Sous le coup, entre la faim, l’épuisement et la peur de mourir ici, j’ai manqué de les attaquer avant de littéralement tomber dans leur bras et finir par m’y évanouir. Trop … j’avais trop vécu, mon corps avait décidé d’arrêter les frais.
Pendant un an environ, je restais ainsi, inerte, vivant mais dans un sommeil profond à la manière d’une princesse sous enchantement. Je n’étais ni mort ni vivant, juste dans le coma …
Une manière de me protéger … mais c’était trop tard, le mal était fait. Dans mon esprit était imprimés au fer blanc toutes les horreurs, les douleurs de la guerre et des miens.
Un an avant que je me réveille et qu’on puisse tout m’expliquer … et m’apprendre que si je n’étais le dernier, j’étais l’un des rares survivants de mon espèce. Tous ou presque avaient subis les mêmes traitements pour amplifier leur pouvoir ou les forcer a les utiliser … tous ou presque …

Alors, plus ou moins remis, je me mis en quête des miens … de leur histoire, savoir ce qu’ils étaient devenus, ce qu’ils avaient vécu. Dans mon appartement se trouve une étagère sous verre où se presse des tas d’objets plus étrange les uns que les autres (un carnet, une montre, une paire de lunette …) et chaque objet a appartenu à l’un d’eux. Mais pour l’instant, je n’ai pas réussi à en trouver un vivant …
En même temps que la quête, je tentais de comprendre ce qu’il était vraiment advenu de notre monde, de Saol Eile tout entier. N’ayant jamais eu d’informations claires sur l’ensemble de la situation, je fis le triste constat des ravages de la guerre sur l’ensemble des races … et appris l’origine de la fin de la guerre. Ma vision … Kassandra avait réussi à mettre un terme a tout cela.
Et visiblement, elle tentait aussi de trouver une solution au problème qu’avait engendré la guerre. C’est plus ou moins dans ses eaux là, lors qu’elle lança le rituel que je reviens vraiment vers la civilisation en reconstruction. Je fus sceptique à vrai dire de l’idée, surtout qu’au final, je faisais parti de ces races qui n’avaient qu’un ou peut être quelques représentants seulement. Bref, je restais un peu loin de tout cela pour l’instant, essayant de retrouver une place dans ce monde qui avait littéralement changé de face. Très vite, je décidais de rejoindre la police. Mes compétences et mes attitudes, ainsi que mes pouvoirs pouvaient être une aide précieuse pour eux. Et je préférais être volontairement pour une fois. Assez vite, je trouvais ma place, dans cette société qui changeait peu à peu. Je faisais au mieux pour faire mon job, aider, retrouver, comprendre tout en tentant de perfectionner mes dons de vision du futur mais sans guide, c’est assez laborieux. Il m’arrive d’en avoir, soit tellement floue que je n’arrive pas à les comprendre, soit presque de l’instannée qui ne me permet pas toujours d’agir à temps.
Bref, mes fonctions me plaisent plutôt en ce moment, j’ai l’impression d’être utile et pour l’instant, j’esquive tant faire ce peu les rendez-vous avec l’agence. Car je crois encore à notre race et au fait que je puisse trouver mon âme sœur qui peut être elle saura m’aider à me reconstruire. Qui sait où elle se trouve, qui sait de quelle race elle est … qui sait si la guerre ne me l’a pas retiré.
Mes parents étaient tous deux des Oracles, d’où mon pouvoir assez puissant pour mon âge mais moi … peu m’importe qui qu’elle soit, cette âme sœur, je voulais juste la rencontrer, même un instant avant de mourir, pour pouvoir voir encore un instant de la presque magie de notre race.



Derrière l'écran ?
★ Pseudo :Secret Lady
★ Âge : + 18 !
★ Comment avez-vous connu le forum ? Par un partenariat à l’origine
★ Code : OK by Ourania
★ Qui est la créatrice du Flux ? : OK by Ourania !
24.06.17 15:06
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mythique Mâle
Voir le profil de l'utilisateur
Âge IRL : 23
Messages : 98
Date d'inscription : 22/06/2017
Race : Oracle
En couple avec : Euuh ...
Métier : Inpecteur / Consultant
Actif ? : Bientôt !
Oracle

On leur a donné tant de noms depuis l’aube du temps … Devin, prophète, voyante, diseuse de bonne aventure mais pourtant, un seul les définie entièrement, ce sont les Oracles. Proche dans un sens des Occulus, ils sont pourtant investi d’un pouvoir bien différents car en plus d’avoir la possibilité de voir dans le passé, par le biais du toucher ou autre, ils leur arrivent d’entrevoir le futurs, des brides plus ou moins clairs, d’évènements sur le point de survenir si l’on ne change pas le destin.
Peu d’Oracles ont assez de puissance pour contrôler ses visions venue du futur et peu vivent assez vieux pour cela même s’ils ont une espérance de vie des plus singulière.

Enfant de l’histoire, du temps et de ses voiles qu’ils soulèvent allègrement, le temps et la maladie n’a presque aucune emprise sur eux, jamais au point de les tuer pour cette dernière. Par rapport à de nombreux mythique, ils n’ont presque aucune différence avec un humain normal, si ce n’est leur yeux, souvent d’une couleur très claire, bleu, gris ou parfois avec des teintes violettes. Lorsqu’ils utilisent leur pouvoirs ou qu’une vision leur vient, leur yeux ont tendance à devenir lumineux voir étincelant. Leur croissance est d’ailleurs assez longue, un adulte n'atteindra l’aspect d’un homme de 20-25 qu’à ses 100 ans environ et peu à peu montera d’un an à deux par tranche de 100ans. S’ils semblent immortels cependant, un saut dans le vide ou une lame bien placé peut avoir raison de ses voyants.

Leur visions peuvent être plus ou moins précises, selon l’expérience du jeune oracle, sa maîtrise de son pouvoir et surtout, selon la puissance de la vision. Un objet ayant était utilisé pendant la guerre pour torturer aura tendance à envoyer une vision bien plus puissante en émotion que d’un objet présent simplement dans un coin de la pièce où personne n’allait et ou aucune énergie n’est emmagasinée. Ils peuvent avoir leur vision par le toucher, par la pensée, par l’intermédiaire d’un canalisateur ou autre. Chacun a sa méthode.
Cependant, jamais au grand jamais les Oracle ne se verront dans la vision. il verront à travers l’objet, personne, lieux dont il prennent les souvenirs mais jamais ils ne se verront eux même.

Sauf lors de trois événements de la vie d’un Oracle. :
Leur naissance (cela a été dit mais peu d’oracles s’en souviennent)
Lorsqu’ils vont mourir (et rien ne les empêchent de mourir à ce moment là, tel que cela est décrit dans la vision qu’ils auront …)
Et surtout, lorsqu’ils tombent sur leur seule et véritable âme soeur. Même s’ils ne la croisent d’un fugace instant, la vision se déclenchera et qu’importe les amours qu’ils peuvent avoir, c’est à elle qu’ils sont destiné, quoiqu’il arrive. Certains sont morts avant de la trouver ou en la cherchant après l’avoir croisé car même s’ils ont pu aimer, le manque de cet être si spécial les tuera à petit feu ...

Leur race a d’ailleurs était très convoité pendant la guerre, enrôlés de force ou non, tués pour faire perdre leur avantage à ceux qui les possédaient. Tout cela engendra de nombreuses pertes parmi leur rangs et des traumatisme profonds parmi les rares survivants de cela.

24.06.17 15:07
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Âge IRL : 24
Messages : 63
Date d'inscription : 29/04/2017
Âge du Personnage : 21 ans
En couple avec : Personne
Métier :  Artiste/Propriétaire du café "Mademoiselle & Monsieur"
Multi-Compte : Sanggyae M. Wangchuck - Nature - Dvir Mailstrom
Bienvenue de nouveau parmi nous Deimos ! Et bon courage pour la suite de ta fiche =D Je trouve ta race très intéressante !! (y) *offre des cookies*

_________________

Lagertha rigole comme un phoque en #AD4F5F.
25.06.17 3:52
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mythique Mâle
Voir le profil de l'utilisateur
Âge IRL : 23
Messages : 98
Date d'inscription : 22/06/2017
Race : Oracle
En couple avec : Euuh ...
Métier : Inpecteur / Consultant
Actif ? : Bientôt !
Cookie ... *-*
*toussote pour cacher un peu sa gaminerie*
Merci beaucoup en tout cas, j'ai hâte de finir la fiche ^^
25.06.17 6:44
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Âge IRL : 25
Messages : 194
Date d'inscription : 28/05/2017
Âge du Personnage : 24 ans
Race : Humain
En couple avec : Personne
Métier : Cherche sa voie
Multi-Compte : /
Actif ? : Oui !
Bienvenue !

_________________
29.06.17 0:29
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mythique Mâle
Voir le profil de l'utilisateur
Âge IRL : 23
Messages : 98
Date d'inscription : 22/06/2017
Race : Oracle
En couple avec : Euuh ...
Métier : Inpecteur / Consultant
Actif ? : Bientôt !
Merci beaucoup
Je me remets à ma fiche ce soir, vu que le temps a dit ''noway'' a notre feu de camps ^^'
04.07.17 3:23
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mythique Mâle
Voir le profil de l'utilisateur
Âge IRL : 23
Messages : 98
Date d'inscription : 22/06/2017
Race : Oracle
En couple avec : Euuh ...
Métier : Inpecteur / Consultant
Actif ? : Bientôt !
Et voilà, double post mais fiche finie et libre d'être soumise à votre jugement Wink
05.07.17 3:26
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saol-eile.org
Messages : 634
Date d'inscription : 14/07/2016
Fiche Validée
Félicitation !
Ton personnage est validé, nous te souhaitons bienvenue sur Saol Eile et espérons que tu t’amuseras bien parmi nous !

Afin de commencer à jouer sur de bonnes bases, nous t'invitons à aller recenser ton avatar afin d’éviter de potentiels conflits quant aux images/personnages pour les nouveaux arrivants. Nous te demanderons aussi d'aller recenser ton Métier cela serait pratique. Si ce n'est pas ton premier personnage parmi nous, merci de nous le signaler dans le Registre des Multiples Personnalités.

A tout cela, s'ajoute le fait d'éditer ton Profil. Tu remarqueras qu'il y a de nombreuses informations à y entrer. Notamment, tes autres comptes si tu en as, tes périodes d'absence, l'âge et autres petites informations utiles rapidement aux joueurs, et qui concernent ton personnage !
Merci d'avance en tout cas, de prendre le temps de remplir tout ça. Même si, je le sais, ça fait un peu beaucoup  Embarassed ...

Sache que tu peux aussi réaliser une fiche de suivi RP/Relations ! A noter que les modèles proposés de codage ne sont pas obligatoires, si tu veux faire autrement : tu peux -_^
Nous avons aussi le Centre de Messagerie pour les rps de type "épistolaires/mail/sms". Le lien de sa boîte est à mettre dans son profil soit dit au passage Wink

Pour te lancer en rp, tu peux consulter ou faire ta propre demande de rp dans le forum mis à ta disposition pour cela !
Tu pourras aussi y faire verrouiller tes topics clos, demander des lieux, trouver le code nécessaire si tu désires proposer des prédéfinis à l'administration...etc.

N'hésite pas à contacter le Staff par MP si tu as un problème ou une question.

Le staff te souhaite la bienvenue !
05.07.17 10:06
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saol Eile :: Le Controle Identitaire :: Présentations :: Mythiques validés-
Sauter vers: