Sophie Savage recherche un partenaire particulier.
Nathorod recherche d'anciens compagnons de voyage !
Sarah Vermeil recherche sa sœur jumelle.
Xander Thrace recherche sa mère et sa sœur Mythique.
Rydhal recherche des Employé·e·s.
Vous cherchez vous aussi ? Il suffit d'aller ici !

11 Validés

12 Validées

16 Validés

18 Validées

5 Validé·e·s



 

Freyja Engen - Sixième Apprentie

 :: Les Dossiers Identitaires :: Présentations :: Mythiques validés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://tol-orea.xooit.org/index.php
Mythique Femelle
Âge IRL : 25
Messages : 79
Date d'inscription : 18/04/2018
Âge du Personnage : 301 ans
Race : Fenrir
En couple avec : Fiancée du Grand Loup
Métier : Sixième Apprentie de Kassandra, völva et mage de feu, chef des services de renseignements de Ta Suil
Multi-Compte : Lily Lux - Pearl - Nathorod - Xander Thrace
Actif ? : Ralentie
Identité Générale
★ Nom : Engen
★ Prénom : Freyja (se prononce Fréya)
★ Année de Naissance : née en hiver 1716 au Danemark (Terre)
★ Âge : 301 ans

★ Origine : Clan Engen
★ Race : Fenrir
★ Métier : Sixième Apprentie de Kassandra, völva et mage des arcanes du feu, chef des services de renseignements de Ta Suil & professeur de dessin


Physiologie & Psychologie
Freyja est une digne représentante de son espèce. Sous sa forme originelle, elle est un Fenrir de belle taille, au pelage gris argenté et à l’allure racée. Elle a un profil de chasseur-né. Ses yeux jaunes sont limpides, vigilants et luisants d’une bienveillance sans âge. Sous sa forme humaine, il s’agit d’une femme ayant en apparence la trentaine, grande et élancée, à la beauté discrète bien que très charismatique. Sous sa peau de neige roulent de longs muscles noueux de combattante aguerrie. Sa démarche souple, aérienne, alliée à son agilité naturelle, facilitent ses déplacements silencieux. Elle possède cette grâce qui caractérise les prédateurs. Quelques cicatrices couturent son épiderme satiné. Plusieurs tatouages runiques à l’encre noire couvrent son corps. Sa longue chevelure noire telle une nuit sans lune arbore des reflets bleutés. Dans son visage aux traits réguliers se dessinent des lèvres pleines, un menton volontaire et presque masculin, des sourcils en croissant de lune, des pommettes hautes et rondes. Dans ses prunelles brillent deux améthystes profondes, sombres sous l’éclat des étoiles, qui transpercent du regard tout ce qu’elles touchent. Rien ne semble leur échapper. Un léger grain de beauté orne la commissure gauche de ses lèvres. Elle se vêt souvent avec élégance bien qu’avec sobriété. Souvenir de sa famille, elle porte un pendentif en argent en forme de disque sur lequel est gravé un pentacle protecteur, accroché à un lien de cuir, autour de son cou. Elle possède également une quenouille de bois gravée de runes, symbole de son pouvoir de völva.

Il ne faut pas se fier à cette apparence car Freyja est dotée d’une force incroyable. A la fois physiquement et mentalement. C’est une guerrière, une stratège, une fine diplomate, apte à déceler les failles chez autrui. D’une patience infinie, c’est une mythique déterminée, persévérante dans tout ce qu’elle entreprend, ainsi que farouchement attachée à son indépendance. Elle peut même être qualifiée de féministe. Elle est loin d’être une idéaliste, même si elle se dévoue à servir autrui car elle connait bien la réalité sordide du monde qui l’entoure. Les champs de batailles, les conséquences des guerres et des trahisons, n’ont plus de secrets pour elle. Freyja maîtrise l’art de la dissimulation, sait mentir de manière convaincante et, surtout, connait la puissance que recèle les mots. Par sa magie et son métier, elle n’ignore pas que le savoir est le pouvoir. Bien que sévère, calme et parfois distante, elle sait s’amuser. Elle prend plaisir à partager les moments simples de la vie : autour d’un verre, d’une danse, d’un jeu ou de manière plus intime. Relativement sociable, elle a besoin d’attaches affectives pour conserver son assurance. Un sentiment d’appartenance à une famille, de sang comme de cœur, lui est indispensable pour vivre sereinement. Résistante à la douleur, brave au combat comme en amitié, elle fera tout pour protéger les siens. Quitte à faire des choix difficiles et endosser parfois le mauvais rôle.

Explications sur la magie chamanique nordique :
La Völva chez les Vikings:
 

La völva est une mage, une prophétesse qui connait l’art des runes et maîtrise une forme de magie chamanique. Ce don se transmet par le sang assez aléatoirement et nécessite un long apprentissage (comme pour toute magie). Freyja est l’une de ces détentrices par une de ses ancêtres. Elle pratique la divination grâce à un jeu de runes et les signes qu’elle peut lire dans la nature (le vol des oiseaux, le chant d’un cours d’eau, les mouvements des astres…), bien que cette discipline soit nébuleuse. Elle ne peut rien prédire avec exactitude. Ce qu’elle voit ne sont que des possibilités, qui apparaissent sous une forme sibylline, difficilement compréhensible et ces possibilités d’avenir peuvent se produire dans cent ans comme demain.
Quant à l’art de la prophétie, elle ne le maîtrise pas encore. Il s’agit d’une forme de divination plus avancée. Au cours de danse rituelle, en état de transe, elle peut percevoir des images nettes du futur ou du passé. Cela se déclenche rarement. Cependant, quand cela arrive, Freyja s’empresse de noter ce qu’elle a vu et ressenti, pour en faire part aux autres Apprentis si besoin. Car ses visions lui montrent souvent des événements graves, quels qu’ils soient.
Elle maîtrise également sa forme astrale. Elle doit entrer en transe, comme si elle s’endormait et ainsi son âme peut quitter son corps. Intangible et invisible, elle peut voyager et espionner en toute liberté. Plus longtemps elle reste loin de son corps, plus dur est le retour. Elle doit également veiller à ce que son corps ne meurt pas en son absence sinon elle sera définitivement piégée sous sa forme astrale.
Enfin, elle maîtrise les enchantements transmis par les différentes völvas existantes. Elle a appris auprès des anciens de son clan, au fil de ses voyages puis grâce à l’enseignement de Kassandra, à reconnaître les runes et à chanter les incantations traditionnelles. La quenouille magique lui permet également de tisser des sorts de guérison ou de blesser autrui selon la trame qu’elle choisit. Elle peut créer toute sorte d’enchantements, à quelques détails près : toute incantation se nourrit de son énergie vitale et présente donc des limites. De plus, elle ne peut ni ranimer un mort, ni tuer quelqu’un d’une mort immédiate, ni faire tomber amoureux deux personnes.


Biographie
L’enfant s’éveilla en sueur. Elle s’entendit pousser un gémissement sonore avant d’avoir le réflexe de le réprimer. Aussitôt, sa mère fut près d’elle.
« Encore un cauchemar ? demanda doucement la mythique.
- Oui, articula difficilement l’enfant.
- Ce n’est pas grave. Rien ne peut t’atteindre ici, tant que tu es avec moi. Rien ne peut te faire de mal, ma petite Freyja. »
La louve posa une main fraîche sur son front, écartant des mèches noires du petit visage. Freyja sentit son souffle se calmer. Peu à peu, le sommeil la gagna. Elle se laissa aller dans les bras de sa mère avec un soupir serein.

Freyja fracassa l’épée en bois sur le sol, à un mètre de son adversaire. Son cousin ouvrit de grands yeux effrayés. La fillette fenrir contempla les débris de son arme, le souffle court, abasourdie avant de sourire, puis d’éclater de rire. Elle fit quelques pas de danse avant de se figer face au regard sévère de son instructeur. Ce dernier secoua la tête. Freyja se mordit la lèvre inférieure. Elle venait de faire une bêtise, elle le sentait.
Pourtant, son cœur bondissait de joie. Ce n’était qu’un entraînement. Mais elle se savait déjà plus forte et habile que n’importe quel futur guerrier du Clan Engen. Lorsqu’elle serait en âge d’être initiée, elle serait la plus grande, la plus féroce et la plus intelligente des Fenrir. Quelque chose d’extraordinaire l’attendait. Elle en était persuadée.

« Ma fille chérie, un grand destin s’ouvre devant toi. Ce sera peut-être dur à entendre… Je sais bien que tu n’aimes pas les contraintes mais tu dois respecter tes aînés. Et ils te disent d’accomplir ton devoir.
- Père, tu me fais peur… Cesse de tourner autour du pot et dis-le !
- Aujourd’hui, je ne te parle pas en tant que père mais en tant que chef de clan. Tu as été choisie, Freyja Engen, pour être la compagne du Grand Loup.
L’adolescente ne dit mot. Pendant un court instant, elle avait envisagé mille et un scénarii, tous plus horrifiants les uns que les autres. Assise face à son seigneur, elle prit le temps de digérer l’information. Elle sourit. Elle eut envie de rire : de soulagement, peut-être. Elle connaissait l’héritier Olsen depuis sa plus tendre enfance. Ils avaient l’habitude de jouer ensemble lorsque leurs clans se réunissaient. Asgeir, en tant que fils du Grand Loup et descendant de Fenrir lui-même – le fondateur de leur lignée -, serait le futur chef suprême de leur peuple. De leur espèce toute entière. Jamais elle n’aurait cru que sa destinée se lierait de cette manière avec le jeune loup.
- Je suis la fiancée d’Asgeir. Si je m’attendais à ça !
- Accepte-tu cet honneur ? Et tout ce que cela implique ?
La louve retrouva immédiatement son sérieux. Ses yeux brillaient dans la lumière tamisée de la pièce. Cette proposition suggérait qu’elle épouserait son ami, lui donnerait des louveteaux qui seraient les héritiers de la lignée fondatrice. C’était difficile à imaginer. Cependant, il s’agissait de son devoir. Elle croisa le regard de son père sans faillir et ne cilla pas.
- J’accepte. »

Freyja tourna son regard une dernière fois vers son ancien foyer. Le territoire des Engen, des Olsen, des autres clans,  n’était plus. A travers le voile irisé du portail se dessinaient les contours de son monde natal. Elle le quittait en paix. Il resterait toujours dans son cœur, quoiqu’il arrive.
La Terre n’avait plus rien à apporter à son peuple. Le Grand Loup avait nommé un nouveau chef pour la colonie restée sur place. Tous ne voulaient pas suivre le mouvement de migration. Freyja ne pouvait pas leur en vouloir. Quitter sa maison s’avérait toujours difficile. Mais il était temps de tourner la page.
Dans la main de la fille de Thorgrim et Laufey Engen, des dessins froissés tâchaient ses doigts d’encre et de fusain. Certains évoquaient des paysages que les Fenrir avaient parcourus ensemble et d’autres des choses impossibles à identifier. Freyja n’était nullement une artiste mais ces croquis lui rappelaient ce qu’elle laissait derrière elle. Le dessin avait toujours fait partie de sa vie. Elle voyait des arabesques en songes, les traçait le jour venu, sans pouvoir comprendre d’où lui venait cette inspiration. Peut-être était-ce magique. Peut-être était-elle sous le coup d’un mauvais sort. Elle avait toujours été douée avec le feu. Les aînés disaient que sa sensibilité à la magie s’avérait très forte. Elle espérait comprendre et maîtriser ses dons sur Saol Eile. Auprès de mages bien réels, peut-être saurait-elle enfin pourquoi elle dessinait ces runes partout.

« Porünn ! Lève-toi !
Freyja souleva sa sœur d’armes par le bras. La sueur, la boue et le sang faisaient glisser ses doigts sur l’armure de la Fenrir. Les jambes de Porünn se dérobèrent sous elle et les deux louves s’écroulèrent avec un gémissement à peine contenu. A genoux dans la terre abreuvée d’ichor, Freyja bondit sur ses pieds avec un frisson d’horreur. Il était hors de question qu’elle meurt au milieu de cette boucherie innommable. Ce champ de bataille n’en était pas un. Le visage de la guerre avait trop changé ces dernières décennies. L’héritière des Engen ne reconnaissait plus rien.
- Debout, je t’en prie ! Allez ! »
Porünn ne fit aucun effort. Elle pleurait en silence, allongée sur le sol comme une marionnette dont on aurait coupé les fils. Un éclat de métal lui avait transpercé la cuisse gauche et une balle tirée par un mousquet magique était toujours logée dans sa main droite. Freyja tenta de la soulever de nouveau mais une déflagration la jeta soudain à terre. Lorsqu’elle put à nouveau respirer normalement, elle vérifia le pouls de son amie. Avec un soupir étranglé, elle comprit que le cœur de cette dernière s’était arrêté.
Freyja se redressa au milieu des cendres. Le fracas de la bataille résonnait autour d’elle. La Fenrir sentit une larme solitaire glisser sur sa joue pour ensuite se perdre dans la poussière et le sang maculant ses vêtements. Avec un hurlement de rage et de chagrin, elle se transforma en une louve argentée gigantesque et bondit au milieu de la bataille.
Pour Sarovruivre.
Pour toutes les âmes qui ne connaîtraient jamais la paix.

Son petit appartement ne possédait qu’un seul problème à ses yeux : il était petit. Freyja était une mythique discrète, qui n’aimait faire étalage ni de son savoir ni de sa puissance. Avec les maigres revenus qu’elle accumulait en tant que professeur de dessin, elle ne pouvait donc espérer mieux des agences immobilières. Elle regrettait son choix mais, au moins, serait-il temporaire. Elle pouvait terminer ses études de magie en paix, tout en donnant des cours à côté pour espérer payer son loyer. Ce n’était pas la meilleure vie qui soit mais cela lui suffisait, pour l’instant.
La fin de la Grande Guerre avait également signé la fin des alliances passées. Les Fenrir avaient beaucoup souffert. Comme tant d’autres espèces mythiques, certes mais celle-ci tout particulièrement, parce qu’il s’agissait de son peuple et parce qu’elle avait de dures responsabilités à tenir vis-à-vis de lui. Elle était la fiancée du Grand Loup, la future mère des descendants de Fenrir lui-même. On disait d’elle qu’elle était une grande guerrière, une grande mage, un grand leader… Mais jamais elle ne s’était sentie aussi petite.
Asgeir Olsen, son ami d’enfance, son frère d’armes – et accessoirement son fiancé – avait libéré les Fenrir de sa tutelle immédiate. Trop de leurs frères et sœurs étaient tombés au combat. Il fallait à chacun panser ses blessures, de l’âme comme du corps et réapprendre à vivre. Leur peuple aurait besoin de temps pour guérir. Asgeir et elle aussi, d’ailleurs.
Elle avait passé la soirée chez lui, à boire, à jouer, à rire, tel qu’ils en avaient l’habitude depuis des années. Elle était repartie le cœur léger. Mais Freyja n’oubliait pas leur sacrifice. Ni lui ni elle n’étaient ressortis indemnes de la Grande Guerre.
Asgeir avait changé de métier. Freyja s’était découverte détentrice d’une incroyable source de pouvoir. Elle percevait les possibilités futures au travers des runes ou du langage de la nature. Elle pouvait détacher son âme de son corps et naviguer parmi les mortels, invisible et intangible, tant que son corps demeurait vivant. Elle absorbait l’énergie du soleil avec d’autant plus d’intensité que ses pouvoirs sur le feu, issus de sa race, s’en trouvaient renforcés. Plusieurs fois, elle avait failli perdre le contrôle de ses flammes. Elle avait parfois du mal à retrouver le chemin vers son corps. Elle était dangereuse. Un vieux Fenrir l’avait un jour appelée « völva ». Elle s’était renseignée : il s’agissait d’antiques sorcières et prophétesses qui vivaient parmi les peuplades scandinaves. D’après Kassandra, elle aurait hérité de ce don d’une de ses ancêtres.
Freyja sourit. Kassandra, son mentor, cette grande sœur de substitution, était tellement plus que ce que l’on pouvait dire d’elle. La lamia était la créature la plus puissante et la plus sage qu’elle ait jamais connu. Sans son aide et celle des autres Apprentis, Freyja avait la certitude qu’elle aurait été détruite par sa propre magie. Kassandra l’avait recueillie pour des raisons obscures car Freyja n’obtint jamais de réponse définitive. Mais peu importait. Elle avait trouvé une nouvelle famille. Elle était devenue la Sixième Apprentie.
Apprendre la magie auprès des anciens du clan était une chose. Entrer sous la tutelle de la plus extraordinaire des enchanteresses en était une autre.

Freyja pleurait. Les larmes ne se tarissaient pas. Les épaules secouées de sanglots, la louve songeait à tout ce qu’elle avait perdu. Elle avait cru que son statut d’Apprentie serait une forme d’accomplissement en soi. Elle avait secondé Kassandra dans ses mesures pour arrêter les conflits. Prête à aider quiconque dans le besoin et à continuer d’apprendre à maîtriser ses pouvoirs, elle avait traversé les ruines fumantes de nombreuses cité-état après la guerre, lorsque son mentor était partie en ermitage en libérant ses disciples. Elle se souvenait de l’injuste sentiment de trahison qui l’avait étreinte ce jour-là. Elle n’avait pas compris.
Elle ne comprenait toujours pas.
Elle avait pleuré, supplié, crié après les autres Apprentis, qu’elle considérait comme ses frères et sœurs autant que les Fenrir. Rien n’y avait fait. Il fallait se rendre à la raison. Tout ceci devait servir un plus grand bien. Même Ourania n’avait pas cédé devant ses supplications. Ce devait être encore plus dur pour elle, la Première Apprentie, la plus proche de Kassandra mais aussi celle qui devait maintenir la cohésion du groupe. Freyja ne l’enviait pas.
Aujourd’hui, Kassandra était morte.
Freyja avait entendu l’appel. Elle était accourue à Ta Suil pour y retrouver ses frères et sœurs. Elle avait délaissé ses devoirs envers son peuple pour venir en aide à son mentor. Elle avait silencieusement assisté au sacrifice pour accomplir le Rituel du Fertile Espoir. Ourania, Ryltar, Shawen, Rak’Lyru et les autres… Ils avaient secondés leur mentor jusqu’à la fin.
A travers ses larmes, la mythique sourit. Elle songea à ce qu’elle avait gagné en retour. A ce qu’ils avaient tous gagné en Saol Eile. Une chance de tout reconstruire, de devenirs meilleurs, de sauver ce monde. Elle s’était engagée dans ce but. Maintenant il pouvait être atteint. La douleur de la perte ne la quitterait jamais. Mais grâce à Kassandra, il y avait de l’espoir.

« Et euh… Vous faites quoi dans la vie ?
La louve posa un regard pétillant de malice sur son interlocuteur. Oh, elle faisait bien des choses dans la vie…
- Je suis professeur de dessin. Je travaille en freelance.
Ce qui n’était qu’une partie de la vérité. On la connaissait peu en tant que figure médiatique. Elle était une ombre se glissant dans les pouvoirs publics de Ta Suil. Le devant de la scène n’était pas fait pour elle. Freyja Engen contrôlait le réseau d’espionnage et de contre-espionnage de la cité-état depuis de longues années, maintenant. C’était un travail à temps plein qui lui convenait parfaitement. Discrète et réservée, sévère et exigeante se montrait au quotidien la Fenrir. Même en tant que Sixième Apprentie de Kassandra, la presse ne savait quoi dire à son sujet. Elle n’avait intégré les rangs des Apprentis que peu de temps avant la fin de la guerre. On faisait rarement le lien entre son nom et la Sixième Apprentie. Pour beaucoup, elle n’était personne. Freyja trouvait cet état de fait satisfaisant. Cela facilitait son travail.
Le jeune homme assis face à elle se montrait charmant. Il déployait des trésors d’efforts pour s’intéresser à elle. Participer au projet matrimonial ne faisait pas partie des priorités de Freyja. Par égard envers Kassandra et parce qu’il fallait donner l’exemple, elle s’y pliait de bonne grâce. Elle savait néanmoins qu’un jour, il lui faudrait s’unir à Asgeir. Tous deux formaient un couple libre. Ils étaient unis autrement que par un simple mariage arrangé, comme le voulait la tradition chez les Fenrir. Pour la pérennité de leur race, ils obéiraient à leur devoir en temps voulu pour donner des héritiers à leur peuple. Malgré la distance qu’avait prise Asgeir avec le pouvoir, il demeurait le Grand Loup. Lui-seul pouvait commander aux Fenrir. Et Freyja se devait d’honorer sa promesse.
- Mais je sais faire beaucoup d’autres choses que du dessin… »
Freyja agrémenta sa répartie d’un sourire mystérieux, tout en replaçant une mèche aile de corbeau derrière son oreille. L’humain ne rougit pas, au contraire, il se montra charmé par cette réplique pleine de sous-entendus. La mage songea qu’elle ne passerait pas la nuit seule ce soir.


Derrière l'écran ?
★ Pseudo : Persée
★ Âge : 24 étés
★ Comment avez-vous connu le forum ? QC de Lily Lux, Pearl, Nathorod & Xander Thrace.
★ Code : (dans le règlement en 3 parties) Voici le plus grand mindfuck de tous les voyages !
★ Qui est la créatrice du Flux ? : Ourania

_________________
" La noirceur porte plus d'un masque, aucun n'est aussi dangereux que le masque de la vertu. "
Prophecies - Blind Guardian
18.04.18 23:40
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://black-desert.fr/
Mythique Mâle
Âge IRL : 26
Messages : 561
Date d'inscription : 28/03/2018
Âge du Personnage : 36 ans
Race : Felyne
En couple avec : Son travail et son jeu
Métier : Co-Gérant et commercial du Voile d’Ébène / Gamer semi-Pro
Multi-Compte : Tsukiko
Actif ? : Active!
Je suis amoureuse <3 Cette perso est ouf!
*Va se cacher et laisse donc le post tranquille*

_________________
Couleur du Chat #006d81
Discord du Chat: Kaewyn La Renarde#7711
19.04.18 0:54
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://tol-orea.xooit.org/index.php
Mythique Femelle
Âge IRL : 25
Messages : 79
Date d'inscription : 18/04/2018
Âge du Personnage : 301 ans
Race : Fenrir
En couple avec : Fiancée du Grand Loup
Métier : Sixième Apprentie de Kassandra, völva et mage de feu, chef des services de renseignements de Ta Suil
Multi-Compte : Lily Lux - Pearl - Nathorod - Xander Thrace
Actif ? : Ralentie
Fiche terminée ! A vous les studios !

Merci Houdi ^^

_________________
" La noirceur porte plus d'un masque, aucun n'est aussi dangereux que le masque de la vertu. "
Prophecies - Blind Guardian
19.04.18 12:03
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Mythique Mâle
Âge IRL : 30
Messages : 551
Date d'inscription : 18/09/2017
Âge du Personnage : 301 ans
Race : Fenrir
En couple avec : Fiancé de Freyja, une idylle avec Kalenth
Métier :  Ex membre de l'armée/ Masseur kinésithérapeute et Grand Loup
Multi-Compte : Kaleigh/Seiren
Actif ? : Yep o/
Frey <3 je valide ce qui en rapport avec Asgeir ^^ et tes idées me plaisent ^^

Hâte de te retrouver <3

_________________
Mon Discord
Spoiler:
 
19.04.18 13:22
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://tol-orea.xooit.org/index.php
Mythique Femelle
Âge IRL : 25
Messages : 79
Date d'inscription : 18/04/2018
Âge du Personnage : 301 ans
Race : Fenrir
En couple avec : Fiancée du Grand Loup
Métier : Sixième Apprentie de Kassandra, völva et mage de feu, chef des services de renseignements de Ta Suil
Multi-Compte : Lily Lux - Pearl - Nathorod - Xander Thrace
Actif ? : Ralentie
Je suis si contente ! Merci mon fiancé 8D

_________________
" La noirceur porte plus d'un masque, aucun n'est aussi dangereux que le masque de la vertu. "
Prophecies - Blind Guardian
19.04.18 13:31
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://migoto-renaissance.forumactif.org
Mythique Mâle
Âge IRL : 27
Messages : 492
Date d'inscription : 22/07/2016
Âge du Personnage : Quelques Millénaires ?
Race : Je suis un Dragon de type "Long".
En couple avec : Personne.
Métier : Représentant de l'Ombre.
Multi-Compte : Fausto ▬ Inferus ▬ Farah ▬ Cyriel ▬ Uryuu ▬ Morgan
Actif ? : Au Ralenti (Boulot IRL++)
Hello Very Happy

Fiche bien sympathique que voilà ♥️
C'est donc avec plaisir que j'envoi ceci :

Fiche Validée
Félicitation !
Ton personnage est validé, nous te souhaitons bienvenue sur Saol Eile et espérons que tu t’amuseras bien parmi nous !

Afin de commencer à jouer sur de bonnes bases, nous t'invitons à aller recenser ton avatar afin d’éviter de potentiels conflits quant aux images/personnages pour les nouveaux arrivants. Nous te demanderons aussi d'aller recenser ton Métier cela serait pratique. Si ce n'est pas ton premier personnage parmi nous, merci de nous le signaler dans le Registre des Multiples Personnalités.

A tout cela, s'ajoute le fait d'éditer ton Profil. Tu remarqueras qu'il y a de nombreuses informations à y entrer. Notamment, tes autres comptes si tu en as, tes périodes d'absence, l'âge et autres petites informations utiles rapidement aux joueurs, et qui concernent ton personnage !
Merci d'avance en tout cas, de prendre le temps de remplir tout ça. Même si, je le sais, ça fait un peu beaucoup Embarassed ...

Sache que tu peux aussi réaliser une fiche de suivi RP/Relations ! A noter que les modèles proposés de codage ne sont pas obligatoires, si tu veux faire autrement : tu peux -_^
Nous avons aussi le Centre de Messagerie pour les rps de type "épistolaires/mail/sms". Le lien de sa boîte est à mettre dans son profil soit dit au passage Wink

Pour te lancer en rp, tu peux consulter ou faire ta propre demande de rp dans le forum mis à ta disposition pour cela !
Tu pourras aussi y faire verrouiller tes topics clos, demander des lieux, trouver le code nécessaire si tu désires proposer des prédéfinis à l'administration...etc.

N'hésite pas à contacter le Staff par MP si tu as un problème ou une question.

Le staff te souhaite la bienvenue !
19.04.18 16:30
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://tol-orea.xooit.org/index.php
Mythique Femelle
Âge IRL : 25
Messages : 79
Date d'inscription : 18/04/2018
Âge du Personnage : 301 ans
Race : Fenrir
En couple avec : Fiancée du Grand Loup
Métier : Sixième Apprentie de Kassandra, völva et mage de feu, chef des services de renseignements de Ta Suil
Multi-Compte : Lily Lux - Pearl - Nathorod - Xander Thrace
Actif ? : Ralentie
Yeah ! Merci ♥️

_________________
" La noirceur porte plus d'un masque, aucun n'est aussi dangereux que le masque de la vertu. "
Prophecies - Blind Guardian
19.04.18 16:45
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saol Eile :: Les Dossiers Identitaires :: Présentations :: Mythiques validés-
Sauter vers: