Cheshire / Pilule bleu ou pilule rouge ?

 :: Le Controle Identitaire :: Présentations :: Humains validés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Âge IRL : 23
Messages : 214
Date d'inscription : 20/08/2016
Âge du Personnage : 21
Race : Humaine ... peut être pas sûre cela dit ...
En couple avec : Personne !
Métier : Pirate des réseaux !
Multi-Compte : Pas encore
Actif ? : Viiiiiiiiiiiiiii !
Identité Générale
★ Nom : Hope (on le choisit pas … )
★ Prénom : Abigail
★ Nom de Code et Surnom : Cheshire
★ Année de Naissance : 1995
★ Âge : 21

★ Origine : Etats-unis ! California Baby ! Proche de la Silicon Valley
★ Race : Pour les Mythiques uniquement. Ne mettre que le nom, le descriptif plus détaillé de la race vous sera demandé ailleurs ^^
★ Métier : Officiellement : Étudiante à la prestigieuse Université de Stanford dans les domaines de l'informatique / Officieusement : Membre de plusieurs collectifs de pirates informatique divers et variés, notamment du Mad Squad, d'où vient son nom de code.

Physiologie & Psychologie


Probleme_de_donné.../Searching...

ACCES DENIED

Authorising ...


Mais qui c'est encore qui tente de faire le con avec mon pc ... Une intrusion ? Pfff … Mais arrêtez enfin, vous allez faire buguer vos machines, voir les faire cuire de l'intérieur. Ils apprendront jamais, vraiment jamais. Mon ordinateur ? C'est un bunker, et moi, j'suis derrière, bien à l'abri, en pyjama sûrement, grosses lunettes sur le nez, pantoufle aux pieds, avec un thé à côté de moi, et un biscuit, ou alors avec une sucette, en mode hibernation chez moi.
La dernière personne qui m'a vu ? Par cam ou en vrai ... en vrai ?! Ah la vache ... euuuuuh. Ah si ! Le livreur de pizza hier ! Il était rouge d'ailleurs, j'avais pas remarqué que je lui avais ouvert la porte en shorty et débardeur de nuit ... On fait tous des erreurs quoi, ça arrive !
Peut être sinon un ou deux mecs lors de mes raids de parkour la nuit mais j'en doutes … je sais pas trop, je les regardes pas, j'ai le regard fixé dans le vide, surtout quand je saute.
Enfin bref, tu veux savoir à quoi je ressemble ? Limite, ça te servirait à rien, je change tout le temps. Tu me crois pas ? Tu vois mes cheveux là ? Y a trois jours, ils étaient verts ... oui oui, verts, je rigoles pas. Et dans trois jours … j'ai pas encore décidé mais peut être rainbow !
J'aime pas rester pareille, je change tout le temps. J'ai absolument tous les styles dans mon placard, du punk en passant par le rock et le gothic, le lolita traîne dans un coin près de fringues kawai et emo (oui, y a des trucs potable chez eux aussi) et … enfin bref, dans tout ce merdier, presque digne d'un magasin, d'une foire complète, c'est là-dedans que je m'habille, en mêlant style, couleur et forme.
J'ai également une étagère à maquillage assez impressionnante, n'oubliant jamais le matin de me maquiller. Soit simple, genre trait sous les yeux, mascara, un peu de poudre et voilà, soit un peu plus complexe, en mode cheshire's cat ou encore différent. On pense que c'est des déguisements mais nan, de base, je m'habille comme ça, je me maquille comme ça, je suis comme ça, une copine d'Alice, une collègue du Chapelier. J'aime la couleur, j'aime la différence, j'aime quand ça pète, j'aime quand ça bouge, j'suis une kawai-gothic-punk-lotila … enfin bref, la liste est longue …
Bah ... oui, personne ne connaît mon vrai visage ou presque, ça fait genre quoi ... 7-10 ans que j'ai pas montré mon vrai visage, le premier, l'initial sans le moindre artifice, perruque, lentille ou autre.
Pas très grande, environ un mètre soixante cinq, même pas, un jolie minois, des formes qui peuvent charmer mais qui sont pour autant pas trop prononcé, un corps fins, les muscles étant de même malgré les sucreries que j'engouffre tous les jours (et oui, réfléchir fait brûler encore plus de calorie que le parkour), personne ne me reconnaît en me croisant deux fois dans la rue. Cheveux bleus ou perruque d'une autre couleur, lentille de couleur (adapté à ma vue quand même) … jamais personne ne m'a vu sous ma vrai apparence depuis si longtemps que limite, je crois l'avoir oublier parfois.
Pas que je suis pas mignonne mais je sais pas, j'aime bien me déguiser, paraître pour une autre, changer souvent. Je sais même pas qui se souvient de la vrai couleur de mes yeux. Vous voulez la connaître ? Eh bah, non, vous verrez bien si un jours je vous la montre mais pour l'instant je préfère vous garder la surprise. J'suis une surprise totale, j'suis une personne qui a toujours des choses à apporter. Tout découvrir d'un coup, c'est pas drôle. Et puis, j'aime le mystère, les secrets, ne suis-je pas après tout une ''perceuse de secret'' ? Personne ne me voit mais moi, je vois tout. Parfois, je me branche même, sur la cam, avec des personnes que j’embête … enfin manière de dire. C'est marrant, de les voir tenter de me reconnaître alors que j'suis déguisée ou maquillée. J'en ai eu plusieurs qui m'ont dit qu'ils me retrouvaient, et je les attends toujours.
J'suis une ombre qui apparaît et disparaît en riant, à la manière du Cheshire's cat, que ce soit sur la toile du net ou de la ville. J'suis une fouineuse qui veut tout savoir, et qui sait toujours trouver les réponses à ses questions, quitte à être acharnée à l’extrême …
Bref, si vous voulez savoir qui je suis, tentez votre chance, mais attention, même si mes dents sont juste du maquillage, j'suis capable de mordre ! Na !


Bon, il me soûle le monsieur, ça fait une heure qu'il s'acharne, j'aime bien la détermination mais il m'énerve plus qu'autre chose le monsieur. J'ai pas envie de m'embêter à jouer au chat avec lui, allons-y.


Security_System/activated ...
Mise_en_place_du_programme …

Prog_''Hell_Kitchen''
Loading…


Ah ! Si avec ça, sa machine survit et se transforme pas en machine à popcorn, c'est un lucky ce mec … quoi, ça se dit pas ? Ah, peut être, j'en sais rien. Et oui, j'suis méchante et je m'en fous pas mal. C'est lui qui a commencé n'abord ! C'est de la légitime défense, même si effectivement son ordinateur ou portable ou tablette va lui cramer entre les doigts... Il n'avait qu'à pas m'embêter d'abord !
Bon, je l'avoue, j'suis un peu bizarre. Gamine, underground, borderline … on m'a toujours que j'étais bizarre, différente, pas comme les autres. Parfois, je pense même que je suis folle, carrément … mais vous savez quoi ? Tous les gens de bien le sont.
Malgré tout ce que je fais, ce que j'ai fait, je me considère comme une perso de bien. Je n'ai jamais vraiment couvert un criminel, ou alors, il a regretté plus tard d'avoir fait sa connerie. Une trentaine de criminels, cherchés depuis des années, traquées et jamais trouvé sont au final sous les verrous en partie grâce à moi. Personne n'a jamais su comment, mais des preuves ont ''popé'' d'un coup sur des bureaux. J'suis obsessionnelle sur les bords. Quand je commence quelques choses, je vais jusqu'au bout. Rien ne me fera dévier, j'aime être la meilleure, savoir que je sais faire, que je peux le faire. Mon mentor maintenant, je sais trop où il est passé. Il ne m'aidait pas, il constatait juste de mes faiblesses. Bien sûr, on m'a un peu aidé à côté, mais je déteste ça. L'assistanat, je considère souvent cela comme un échec personnel, et ça me donne la rage. J'suis quelqu'un de très émotionnelle, qui compte beaucoup sur les émotions pour avancer. J'suis très expressive. Et souvent, je manque de faire des erreurs à cause de ça mais grâce à Dieu, Bouddha, Allah ou je ne sais qui, on m'a jamais grillé.
En même temps d'être totalement indépendante et je pense, un peu responsable, j'suis aussi une grande gamine, réellement. Pourquoi ? J'en sais rien. J'suis une grande gamine dans l'âme. Le sucré est vital pour moi. La caféine aussi. Si j'ai ni ma dose de café, ni celle de sucre, je suis juste … j'suis capable du pire. Et de trancher une jugulaire à coup de dents si on ose me prendre ma canette ou mon café.
Ceux qui me connaissait à l'époque ont pas mal soufferts de mes crises lorsque ma machine à café a rendu l'âme …
J'suis une grand gamine, qui reste chez elle, genre 18h d'affilé, assise en tailleur devant mon ordinateur. Ou alors, part deux jours dans les hauts ou bas fonds de la ville pour en exploser les mystère ???  Même si je loupe souvent des repas, je mange toujours des confiseries.
Des courses … nan, ça c'est un pote à moi, un mec que je paye pour les faire. Je lui envoie la liste par mail, et il s'en occupe, c'est trop bien, je gagne une à deux heures comme ça. Je dors peu, parce que j'suis un peu paranoïaque sur les bord. Je préfère rester éveillée, et prête à agir si besoin, les boissons énergisantes sont ma drogue. Et puis, j'aime vraiment pas la foules, et les mecs surtout, en face quoi. Je parles avec un million de personnes sur le net mais un mec en face de moi … non, pas envie. Ça pue, c'est pas beau, c'est bête. Oui, j'suis encore pucelle, et ça me gêne pas. J'aime pas trop les mecs, à part mon p'tit livreur qu'est un peu mignon, et peut être celui connu sous le nom de Prometheus, le mec bizarre qui me parle depuis un moment … enfin, ça, c'est particulier …

Mouaip, j'suis bizarre, une nana complètement déglinguée, pire qu'une montre écrasé par le Chapelier, mais bon, j'suis mignonne non ? Un peu ? Vous verrez, vous vous attacherez à moi.





Biographie


Qu'est-ce que vous voulez encore savoir ?
Mon vrai nom … vous l'avez déjà …
Quoi, comment que quoi je suis devenue Cheshire ?
Et bien, c'est une looongue histoire. Vous le croirez ou non mais je suis la fille d'un super héro qui est en fait un alien qui vient de la planète Zgoooooooooooorg …

Nan pas du tout en fait … j'ai eu une vie assez … banale, voir même presque lamentable. Une vie où rien ne se passe. Un père fonctionnaire, une mère au foyer qui passait plus de temps à préparer ses soirées tupperwares et à s'occuper de la maison que de s'occuper de ses gosses. Enfin du temps où on était encore deux à la maison. J'suis la deuxième et mon frère s'est barré dès qu'il a pu, j'ai plus jamais eu de nouvelles de lui. Il devait détester nos parents au moins autant qu'ils nous ignoraient. Bref, ma vie se passait entre l'école, les comics, les livres, les dessins-animés et d'autres activités de gamin et ce truc qu'un jour, mon père m'offra … un ordinateur …
Au début, la première fois que j'ai vu ça, j'ai pensé … mouais, super, un nouveau prétexte pour me laisser encore plus, youpi. Pendant des mois, j'y ai pas touché à ce machin. En même temps, à l'époque (je devais avoir 6 ans)
Mais un mois où rien ne se passait dans notre petite ville, alors qu'il pleuvait sans cesse, que j'avais fini tous mes bouquins et tous mes livres, que je n'avais rien à faire, j'ouvris l'ordinateur portable qu'on m'avait offert et là … révélation.
C'était juste une putain de boite de pandore que je venais d'ouvrir, sans tous les malheurs du monde. Un univers entier, plein de merveilles. Il y avait tant de choses …
entre les informations qu'on pouvait bien trouver, les possibilités que ça apportait … enfin, je commençais à entrevoir le monde.
À cette époque, j'ai commencé à changer, à devenir ce que j'avais toujours caché pour l'instant : moi. Avant, j'étais ce que ma mère voulait que je sois. Maintenant, je commençais à faire ce que je voulais, et les cris commencèrent à retentir dans cette maison si tranquille.
Ma mère le jours où j'ai tenté de me teinter les cheveux en bleu sombre, et qu'au final, c'est devenu vert pomme. Mon père quand je lui ai annoncé que non, je ne deviendrais pas infirmière mais informaticienne. Ma mère quand j'ai commencé à choisir la musique que je voulais écouter. On passait des boys-band dont elle m'achetait les CDs à du Evanescence, Radiohead … que du lourd !
Je devenais enfin celle que je voulais être et de plus en plus, je comprenais le pourquoi du départ de mon frère.
Nos parents tentaient de nous étouffer, littéralement. Ils voulaient qu'on soit comme eux, la famille américaine parfaite … mais nan, je ne fus ni cheerleaders, ni membres d'un club. Je fis partie d'une fraternité d'intellectuelle quand pendant deux mois je fus à la fac mais rien de plus … non, j'étais réellement pas leur modèle idéale de fille, surement pour ça qu'ils m'ont presque oublié …
Mais je pars un peu loin, avant la fac, il s'est passé tellement de choses. J'suis une passionnée et ce que je venais de découvrir … et bien, j'y passais mes journées. Ma vue a commencé à baisser à ce moment là, et des lunettes sont apparus, encore une raison pour ma mère de m'ignorer d'avantage. J'apprenais, chaque nouvelle découverte était une étape de plus, une plongée plus profonde dans ce monde, et une raison de moins d'en sortir.
Les communauté d'entraide, les forums, les associations. Bientôt, les réseaux, les systèmes, tous ce qui touchait à cela devint une drogue. Il m'en fallait toujours plus.
Ma mère, au secondaire, voulu me punir de mon manque d'intérêt à tout cela, et brisa mon ordinateur portable.
Et elle se résigna quand j'en reconstruisis un avec l'aide d'un ami. Et qu'il était bien plus performant que le dernier. Bref, je nageais en plein bonheur.
J'étais, et je suis toujours, une saleté de p'tit génie dans domaine : le genre qui lit un truc, le teste, et le maîtrise aussitôt à la perfection. J'en faisais rager plus d'un avant qu'au final on me propose un truc … une connaissance qui d'un coup se révéla être le premier de mes maitres. Un pirate, un vrai, un hackeur, non pas le meilleur mais déjà un très bon. Je fus sa disciple, son padawan, ou pandawan comme il aimait dire. Oui parce qu'après des soirées complètes, j'avais des yeux de panda, et que mes grosses lunettes noires me faisait ressembler à ça.
Il m'a apprit tout ce qu'il savait, et maintenant, c'est moi qui lui rends service en l'aidant pour quelques trucs. C'est lui qui m'a ouvert la voie, qui m'a aidé à m'émanciper, à entrer dans ce monde si étrange, pire que Wonderland.
Il est fait de chiffre et de formules, de connaissances et de secret et moi, j'ai appris à tous les percer …
Je suis devenue l'une des meilleurs du coin, j'étais l'une des personnes les plus connus des communautés que je fréquentais. Cheshire devint mon pseudonyme et presque mon deuxième prénom. Je répondais aussi instinctivement à ce nom qu'à mon prénom d'origine. Ma mère ne cherchait plus à me rattraper pour tenter de calmer le jeu, non, elle laissait passer, elle avait perdu sa p'tite fifille de toute façon, depuis bien longtemps donc peu importe.
Enfin jusqu'à un certain point, jusqu'à ce qu'elle exige à mort, qu'elle hurle pendant des jours pour que j'aille à l'université. Si seulement elle savait combien j'avais sur mon compte en banque, celui que j'avais ouvert après avoir commencé à remplir quelques missions pour des amis ou des particuliers. Un bureau officiel aussi a tenté de me joindre sur l'une des machines miroirs, sûrement dans l'idée de me retrouver ou peut être me recruter, j'en sais rien mais bon, ça n'a jamais marché.
Alors, je finis par faire plaisir à ma génétrice, avec un peu de bidouillage, quelques magouilles sur leur serveur, une photo potable et une petite rectification sur mon dossier en ligne, je n'eus qu'à postuler à plusieurs. Même si j'espérais être prise à Stanford. Pourquoi ? Parce que je trouvais leur devise cool … et parce que ça me rapprochait de la Silicon Valley, l'endroit de mes rêves. Un de mes buts. Et puis ainsi, je pouvais enfin me casser loin de chez mes parents, loin de ce monde ennuyeux.
Pourtant, dès les premiers jours, j'étais déçue, je me faisais chier, royalement. C'était d'un ennui …  j'y ai passé à peine deux mois sur les bacs de la fac. Pourquoi ? Parce que ce qu'il apprenait en Informatique là-bas, je le maîtrisais déjà par cœur depuis à peu près … bah un p'tit bout de temps. Outre le fait que j'étais un peu un phénomène de foire sur la fac, ça m'a fait du bien de me barrer. J'suis resté deux mois avant de déserter définitivement les bancs, rendant simplement les devoirs en temps et en heures. Je touche pas de bourses, je me démerdes avec mes sous, j'ai un statut, je rends des devoirs parfois, et j'suis juste pour l'instant la major de ma promo. Mais je compte pas continué de faire semblant d'être étudiante. Ça sert à rien. Je pense que j'irai même pas aux exams, ça me gonfle, faut que je me fasse la moitié de la ville pour le faire, donc non … maintenant, j'ai ma vie, je suis celle que j'ai toujours voulu être : Moi
Et puis, en ce moment, y a tellement de truc bizarres qui se passe. On me parle de pas mal de chose, Sam, une amie, m'a demandé d'enquêter sur des trucs pour l'une de ses ''clientes''. Et parfois, d'autres trucs, des ombres, des impressions. Cette ville nous cache un truc, et je veux savoir ce que c'est.
Mes miroirs m'y aident, j'ai accès, depuis un moment, à presque toutes les caméras de la ville, qu'elles soient extérieurs ou intérieurs, et les webcams sont des fenêtres pour moi, aussi simple à ouvrir que celle en vrai.
Vous connaissez le film ''Aux yeux de tous'' ? C'est encore si loin de la réalité. La police a souvent reçu des fichiers sans savoir d'où ils provenaient, avec des infos capitales sur un-tel ou autre truc … oui, c'est moi, j'suis une super-héroine de l'ombre !

Mais j''ai l'impression de perdre mon temps … il se passait quelques choses, je le sentais au fond de mes tripes et je n'arrivais pas à comprendre ce que c'était … malgré tout ce que j'avais comme outils à ma disposition, je n'y arrivais pas et j'en désespérais. Je devenais folle à force. Et cela me détournait de tous les autres petits défis qu'avant, j'aurais relevé juste pour le plaisir. J'avais l'impression que ça avançait sans moi, que je frôlais quelques choses sans comprendre. J'avais l'impression d'avoir … perdu quelques choses.
C'est à ce moment là qu'il arriva, comme un poil de cul sur la soupe, dans ma vie. Une espèce de mec chelou dont j'avais capté la conversation alors qu'il parlait à une nana chelou du campus, en fait, une nana de ma promotion je crois. Ce qui m'avait intéresser en fait, c'était le cryptage de cette conversation, je n'avais jamais vu ça, ça me rendait dingue. Alors, je viens directement lui parler, voulant savoir qui était ce mec qui me collait pour la première fois depuis des mois une colle. Je me présentais uniquement en tant que Cheshire, pas en tant que la pauvre petite étudiante qui se trouvait derrière. Loin de s'offenser de cela, il accepta de me parler, sans jamais m'expliquer son tour de passe-passe. Un mec étrange, qui semblait aussi taré qu'intéressant … ou il était tout simplement complètement atteint. Il me demandait ce que je cherchais, mon but dans la vie. J'en avais eu un avant mais plus vraiment maintenant. On parla de nombreuses heures, par écrit, sans jamais s'entendre ni se voir. Jamais je ne sus son nom, et jamais il ne sus le mien. Il se faisait appeler Prometheus. Il me proposa un défi, un défi aussi fou qu'intriguant. Un voyage, un passage au travers du miroir … il était flou sur ça, je n'arrivais pas à en savoir plus sur ce que cela voulait dire, à lui tirer les vers du nez. N'importe qui l'aurait prit pour un fou et aurait coupé court … depuis bien longtemps en fait mais moi … je le prenais pour un fou aussi ! Mais ça m'intriguait. Un soir, il me posa une question :

« Alors … pilule bleu ou pilule rouge … ? »


Et plus de réponses. Pendant des jours. Peut être était-ce de ma faute, je n'arrivais pas à me décider … je courrais alors, parcourant la ville en parkour, échappant aux flics quand ils voulurent se mettre à ma poursuite  ….
Ce matin là, j'étais assise sur un des bancs de cette si prestigieux école … j'étais assise là, une cannette à la main, le sweat sur le dos, mon casque neko sur les oreilles. J'avais pas dormi de la nuit. Je n'étais pas vraiment fatiguée … j'avais l'impression d'être vide. L'aurore venait tout juste à l'horizon et je buvais une gorgée de cette saloperie dont j'étais accro. Encore une journée qui allait faire avancer les rouage dans cette énorme machine qu'était le monde …
Pourtant, sans que je ne l'ai vu venir ou s'installer, j'entendis une voix à côté de moi.

-Alors, comment tu vas petit chat ?

Je me tournais violemment, faisant un bond pas possible


-Qu'est-ce que putain de …


-Oooh, sois polie enfin Cheshire !

J'étais pâle alors que je venais pour la première fois d'entendre quelqu'un m'appeler ainsi dans la vraie vie, je m'étais figée, l'observant avant de murmurer la première idée qui me passa par l'esprit :


-Prometheus … ?


Il s'inclina légèrement pour confirmer cela avant de se mettre à rire à gorge déployée. Je vis de large canines alors que je remarquais que sa capuche … bizarre, j'avais l'impression … non, je devais être fatiguée … La nuit de parkour n'aidait pas non plus …

-Allez, assis toi gamine.

Je le fis, m'installant à un petit mètre de lui. Je le fixais, méfiante, une sorte de grimace sur le visage

-Arrête, je vais pas te bouffer tu sais ...


-Comment tu m'as retrouvé ?


-T'as jamais répondu à ma question tu sais … ?


-Comment tu as pu savoir que j'étais ici ?


-Je trouvais dommage de pas avoir de réponse …


-Comment tu as su ou je me trouvais ? Comment t'as fait ?!


J'avais explosé. Son sourire m'énervait et me donnait envie de lui coller des claques en rafale. Mais lui, il gardait un sourire agaçant … roooh, ce qu'il pouvait être énervant.


-Qu'est-ce que tu fous là en vrai … ?


Je le vis fouiller dans sa poche et tendre sa main fermée devant moi avant de l'ouvrir … sur deux msms … un rouge et un bleu. Je le fixais, une tête pas possible.


-Tu plaisante j'espère. Tu te prends pour Morphéus ?!


-Je t'ai proposé un nouveau défi. Tu veux passer au travers du miroir ou pas ? C'est ta chance, là maintenant. Tu as exactement 15 secondes pour décider et prendre la pillule que tu veux … Rouge, ou bleu Cheshire, à toi de décider. Rester ici à jamais ou prendre le large et redécouvrir le monde …

Il pouvait pas être plus précis enfin ? Putain … il avait personne autour de nous, nous étions seuls … putain … mais dans quoi je m'étais embarquée … putain …
D'un geste, je pris la pilule rouge et l'avala tout rond, manquant de m'étouffer au passage.


-Voilà et maintenant ...?


Maintenant … le miroir venait de s'ouvrir devant nos yeux … Il me prit la main et je courrais avec lui au travers du miroir … pitié, que je me ne réveille pas dans un asile de dingue, ligotée dans une camisole de force …





Derrière l'écran ?
★ Pseudo :  Lady Ehlys, pour vous servir.
★ Âge : 22ans … je commence à être vieille Oo
★ Comment avez-vous connu le forum ? par les diaboliques admins !
★ Code : (dans le règlement en 3 parties) OK by Ourania
★ Qui est la créatrice du Flux ? : OK by Ourania 
23.08.16 19:33
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Âge IRL : 23
Messages : 214
Date d'inscription : 20/08/2016
Âge du Personnage : 21
Race : Humaine ... peut être pas sûre cela dit ...
En couple avec : Personne !
Métier : Pirate des réseaux !
Multi-Compte : Pas encore
Actif ? : Viiiiiiiiiiiiiii !
Fiche finie et sans bug o/
23.08.16 19:51
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mythique Femelle
Voir le profil de l'utilisateur
Âge IRL : 33
Messages : 607
Date d'inscription : 18/07/2016
Âge du Personnage : 581 ans
Race : Draconide
Métier : Première Apprentie de Kassandra, mage dimensionnelle
Multi-Compte : Lukian
Actif ? : Oui^^
Fiche Validée
Félicitation !
Ton personnage est validé, nous te souhaitons bienvenue sur Saol Eile et espérons que tu t’amuseras bien parmi nous !

Afin de commencer à jouer sur de bonnes bases, nous t'invitons à aller recenser ton avatar afin d’éviter de potentiels conflits quant aux images/personnages pour les nouveaux arrivants. Nous te demanderons aussi d'aller recenser ton Métier cela serait pratique. Si ce n'est pas ton premier personnage parmi nous, merci de nous le signaler dans le Registre des Multiples Personnalités.

A tout cela, s'ajoute le fait d'éditer ton Profil. Tu remarqueras qu'il y a de nombreuses informations à y entrer. Notamment, es autres comptes si tu en as, tes périodes d'absence, l'âge et autres petites informations utiles rapidement aux joueurs, et qui concernent ton personnage !
Merci d'avance en tout cas, de prendre le temps de remplir tout ça. Même si, je le sais, ça fait un peu beaucoup ...

Sache que tu peux aussi réaliser une fiche de suivi RP/Relations ! A noter que les modèles proposés de codage ne sont pas obligatoires, si tu veux faire autrement : tu peux -_^
Nous avons aussi le Centre de Messagerie pour les rps de type "épistolaires/mail/sms". Le lien de sa boîte est à mettre dans son profil soit dit au passage

Pour te lancer en rp, tu peux consulter ou faire ta propre demande de rp dans le forum mis à ta disposition pour cela !
Tu pourras aussi y faire verrouiller tes topics clos, demander des lieux, trouver le code nécessaire si tu désires proposer des prédéfinis à l'administration...etc.

N'hésite pas à contacter le Staff par MP si tu as un problème ou une question.

Le staff te souhaite la bienvenue !
23.08.16 20:05
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saol Eile :: Le Controle Identitaire :: Présentations :: Humains validés-
Sauter vers: