Sophie Savage recherche un partenaire particulier.
Nathorod recherche d'anciens compagnons de voyage !
Sarah Vermeil recherche sa sœur jumelle.
Xander Thrace recherche sa mère et sa sœur Mythique.
Rydhal recherche des Employé·e·s.
Vous cherchez vous aussi ? Il suffit d'aller ici !

11 Validés

12 Validées

16 Validés

18 Validées

5 Validé·e·s



 

Le quartier de l'Ombre, le vrai visage du mauvais côté de la société

 :: Un regard sur l'Autre Monde :: Contexte :: Univers étendu Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saol-eile.org
Fondatrice
Messages : 971
Date d'inscription : 14/07/2016
Le Quartier de l'Ombre
L’Ombre. Ce quartier, jugé pauvre et insalubre, a la plus mauvaise réputation de tout Ta Suil. Il est murmuré que la violence y perdure à chaque coin de rue. Que les gangs y pavanent sans aucun contrôle ni aucune forme de crainte envers l’autorité. On raconte que c’est une zone de non-loi, un endroit où à la police et les forces de l’ordre, en général, sont impuissante.
L’Ombre est la source de bien des mythes, des rumeurs, des légendes. On y trouve les vices sans contrôles, et les faibles se font écraser ou finissent corrompus pour survivre. Mais : est-ce réellement ainsi ?

Pendant longtemps, l’Ombre a rameuté les survivants perdus, sans argent, sans rien. C’était un regroupement d’âmes perdues, des immigrants de toute part. Ces victimes de la Grande Guerre se ruèrent vers Ta Suil, symbole d’espérance, car lieu de résidence de Kassandra et ses apprentis. L’Ombre n’était pas reconnue comme rattachée à la ville, c’était une zone de squat et en effet, les règlements de comptes, les vols, la violence y était monnaie courante.
Face à cette situation, ce ramassis de taudis fut relié à la ville. On y construit des logements sommaires, et une vie plus saine commença à s’y développer. Cependant, la délinquance, et le crime s’étaient bien implantés dans le quartier. Et ceux qui y naissaient, y grandissaient, ne pouvaient avoir que deux choix. Réussir en forçant le destin à quitter cette misère, à fuir le quartier, ou en devenir un rouage complexe du chaos qui y régnait.

Le développement de la ville fit croître l’insécurité dans ces ruelles sombres, et souvent sales. On pointait du doigt les commerces et habitants de l’Ombre. Les préjugés avaient la vie dure et étaient cultivés par de nombreux chefs mafieux se partageant le territoire ou les intérêts.
Lorsque le ShenLong arriva à Ta Suil, c’est naturellement qu’il rejoignit ce quartier encore marqué par l’immigration des masses les plus désespérées. Il utilisa sa richesse personnelle pour s’installer, et rapidement il ne supporta pas une force aussi désunie, et grotesque.

Ainsi, dès 2010, le Long commença la purge du quartier de l’Ombre. De façon anonyme, il commença à réunir les forces en concurrence. Il s’imposa, par son charisme ou son savoir. Voir simplement par sa puissance et son danger. Petit à petit, il commença à unir les côtés les plus sombres du quartier.
La criminalité ne chuta pas, il est vrai. Mais elle devint différente. Les morts n’étaient plus commis de jour, gratuitement, en faisant des dégâts collatéraux déplorables. Ils étaient plus subtils, avec un accroissement du taux de disparition. La prostitution se répandit, certes, mais sans envahir les trottoirs. Faire le tapin devint plus rare, passer par des clubs, des hôtels ou des bars devenant la norme. Les commerces illégaux commencèrent à se faire en parallèle, et plus dans les ruelles. Planques, maisons de jeux, agences immobilières ou de crédits : bien des entreprises fictives ou de façade naquirent. Ceci afin de camoufler les actions des différentes pègres, la plus influente étant celle dirigée directement par le Long.

Néanmoins, il est impossible de tout contrôler et de tout réfréner. Aussi, il est possible de trouver des petits gangs ou des groupes plus violents, ou trafiquant plus ouvertement. Cependant, ces derniers ne durent jamais longtemps, ou rentrent dans les rangs pour survivre. Car les mafias ont décidé de vivre dans l’ombre du quartier même, laissant en dehors de leurs affaires les « simples gens ». Ceux qui font face à la vérité de l’Ombre, c’est qu’ils ont choisi de se mêler de ce qui ne les regardait pas, ou qu’ils ont eux-mêmes soif de faire leur place dans le marchandage des vices les plus illégaux.

Ainsi, depuis que le Long a quitté son anonymat pour prendre sa place de conseillé, il est bon de constater que le quartier est même devenu « agréable » à vivre pour les gens extérieurs. Des commerces légaux et respectables y émergent. Mais en son cœur sommeille un chaos organisé, qui sévit dans toute la ville par voies détournées. La règle majoritaire du quartier, outre de ne pas jouer au curieux, est de ne pas faire d’esclandre.

Le Mal est silencieux, le Mal est discret. Car il est l’ombre du Bien qui prédomine dans ce pays en paix.
26.04.18 19:15
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saol Eile :: Un regard sur l'Autre Monde :: Contexte :: Univers étendu-
Sauter vers: