Sophie Savage recherche un partenaire particulier.
Nathorod recherche d'anciens compagnons de voyage !
Sarah Vermeil recherche sa sœur jumelle.
Xander Thrace recherche sa mère et sa sœur Mythique.
Rydhal recherche des Employé·e·s.
Vous cherchez vous aussi ? Il suffit d'aller ici !

11 Validés

12 Validées

16 Validés

18 Validées

5 Validé·e·s



 

Tsukiko, Kitsune de la Lune

 :: Les Dossiers Identitaires :: Présentations :: Mythiques validés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://black-desert.fr/
Mythique Femelle
Âge IRL : 26
Messages : 70
Date d'inscription : 28/04/2018
Âge du Personnage : 555 ans
Race : Kitsune
En couple avec : · ☽ • ☾ ·
Métier : Responsable du pôle matrimoniale de l’Agence
Multi-Compte : Houdi
Actif ? : Bien évidement
Identité Générale
★ Prénom : Tsukiko
★ Année de Naissance : 1462
★ Âge : 555 Ans

★ Origine : Province de Yamashiro, Japon, La Terre
★ Race : Kitsune
★ Métier : Responsable du pôle matrimoniale de l’Agence
★ Particularités : Elle peut avoir 3 formes
• Humaine avec oreilles et une queue de renard
•• Humaine avec oreilles et 6 queues de renard avec un air plus bestial
••• Renard à 6 Queues


Physiologie & Psychologie
Tsukiko est une magnifique Kitsune décrite comme froide voir hautaine. Mais lorsqu'on apprend à la connaitre, on comprend très vite qu'elle dresse surtout un bouclier cachant sa véritable nature douce et sensible qui veille au bien de ceux qui l'approche. Elle reste une matriarche, gardant une attitude sure d'elle et autoritaire, digne d'une femme d'affaire et redoutable stratège. Tsukiko est une gardienne et une personne loyale avec une volonté inébranlable. C'est aussi une personne mesurée qui analyse et observe énormément avant de parler ou d’agir. Elle a passé une bonne partie de sa vie dans l'ombre des clans et scène politique, ayant alors été une femme stratège et cultivée ce qui lui aura permis de s'instaurer une place privilégiée au sein des grands clans historique japonais. En dehors de ses rôles demandant du sérieux, Tsukiko est une femme pétillante, espiègle et taquine.

Elle est toujours accompagnée d'un animal changeur, un renard blanc du nom de Ban qui l'accompagne depuis quelques décennies à présent. Il est son assistant, son meilleur ami, son confident et son complice, fidèle et dévoué à elle. Il sera bien souvent en forme de renard lorsqu'elle se déplacera et en lieu clos, il prendra sa forme humaine comme une ombre de la Kitsune. Il est serviable et sa voix captivera les belles à qui il s'adressera, toujours un sourire charmeur à leur attention. Il est le raffinement et la galanterie incarnée, à l'image des valeurs défendues par Tsukiko.

Ayant toujours vécu dans une communauté proche de la culture japonaise dite traditionnelle, elle s’habille en kimono, vit dans une maison inspirée de l’architecture japonaise classique, pratique la cérémonie du thé traditionnelle et l’ikebana, l’arrangement floral. Originaire du Japon, elle aura connu les grandes périodes de l'histoire de ce pays, ainsi que les évolutions culturelles dont elle porte fièrement les traditions. Cependant, elle n’est pas coincé dans le temps et vit aussi parfaitement en phase avec son époque. On pourra même lui donner un petit côté Otaku, friande de manga, Virtual novel et babioles en tous genres. Elle est une fervente croyante au culte d'Inari et pour beaucoup qui connaissent sa nature sur Terre, elle en serait une de ses messagères.

Ce qui la démarque des autres kitsunes connus pour être soit roux ou blanc, Tsukiko est plutôt dans les nuances d'un roux vénitien, avec les bouts de ses six queues et ses oreilles plus brunes alors que sa longue chevelure est un peu plus claire. Elle soigne bien souvent ses coiffures et se maquille encore avec les techniques traditionnelles. Ses yeux sont d'un rouge rubis avec des nuances ambrés qui les rendent assez unique mais surement inquiétant pour des humains qui assimile ces couleurs aux démons. Pourtant, son visage dégage une grâce et une bienveillance, ses sourires étant toujours doux malgré qu'elle puisse paraître détachée. On la verra bien souvent avec un éventail et des épingles florales dans les cheveux. Portant souvent des petits ornements à clochette ou grelot on entendra souvent ceux-ci tinter à ses mouvements.

D'une taille moyenne, elle peut paraître petite devant certaines créatures mais elle en reste pas moins imposante par la présence qu'elle dégage. En dehors de fonction, c'est une femme énergique et sportive, décrite par ses proches comme être une personne pétillante et passionnée. Tsukiko est très douée pour ce qu’elle fait, c’est une excellente psychologue et elle sait jauger les gens avec une grande précision. Cependant, c'est toujours plus facile de conseiller pour les autres et pourtant comme on dit "Ce sont les cordonniers les plus mal chaussés". Lorsque ça la concerne, les relations sentimentales sont toujours fuient car la belle est vite intimidée par cela. Elle n'a jamais vraiment réussit à entreprendre une relation avec quelqu'un, préférant vivre ses amours dans le silence. C'est pour cela qu'elle cherchera toujours à fuir l'amour même si elle rêve de connaitre enfin cela.

En effet, elle y a appris un métier bien singulier, celui de Nakodo, ou entremetteuse, une femme chargée de créer des couples en vue de mariages arrangés. Elle sait quelles unions favoriser, qui présenter à qui, quel partenaire choisir pour une personne afin que leur mariage soit heureux même si pendant des années, les mariages étaient surtout politiques. Tsukiko a eu sa petite réputation ici et là, connue pour avoir réussi à favoriser des unions entre les clans ayant participé à l'histoire du Japon. Depuis quelques années, elle aura commencé à organiser des unions entre mythiques ce qui aura permis à plusieurs d’entre eux d’avoir une descendance quand ils croyaient ne jamais pouvoir rencontrer de partenaires de même espèce à leurs goûts.

C'est donc une femme qui apporte l'amour à d'autre et veille au bien de ses couples, mais elle est une célibataire de longue date vivant dans ses rêves de romances, trop intimidée par l'amour quand il s'approche trop d'elle. Arrivera t'elle à son tour à s'ouvrir à un homme et arrêter d'esquiver les avances en se servant souvent de son air détaché et hautain comme de bouclier? Elle rêve du grand amour et pourtant elle craint d'y succomber.


Biographie
L E     D É B U T     D' U N E     H I S T O I R E • • • • • • • • • • • • • • •

C'est en plein milieu de la période Muromachi, à l'époque Sengoku  dans un petit sanctuaire en montagne situé dans la province de Yamashiro que née une petite Kitsune du nom de Tsukiko. Elle vivait avec sa mère Kaede, une kitsune rousse qui veillait sur le sanctuaire comme l'esprit qui y habitait. La petite grandit alors au côté de sa mère, contribuant à la vie au sanctuaire et en évitant le contact avec les Humains.Une seule petite exception était un petit garçon ce nommant Kyoji, rencontré un jour de pluie alors qu'il s'abritait dans le sanctuaire. Par la suite, il venait régulièrement jouer avec la petite renarde qui cachait à sa mère qu'elle avait un ami. Mais rien n'échappait à Kaede qui pourtant les laissa jouer ensemble. Tsukiko était une petite enjouée et débordante d'énergie, la douceur incarnée dans un petit corps de kitsune.

Alors qu'elle n'avait qu'à peine 6 ans, la guerre commençait à pointer le bout de sa lame dans la région. C'est une nuit d'automne que les troupes du clan Yamana ravagèrent le village en contrebas du sanctuaire. Le sanctuaire étant devenu un lieu de refuge, les soldats décidèrent de bruler la forêt entourant le sanctuaire. Cette nuit-là, Tsukiko en garde que de rares images, celles des flammes qui dévoraient son foyer et les réfugiés dans des cris de souffrance. En bonne gardienne des lieux Kaede se sera empressée de cacher sa fille dans une grotte avant de disparaître pour tenter de protéger les derniers réfugiés.

«Ne bouge pas d'ici ma chérie. Sache que quoi qu'il arrive, nous t'aimons. La Lune veille sur toi ne l'oublie pas. Brille autant qu'elle-même dans les plus sombres moments.»

Elle aura sagement écouté les conseils de sa mère, en ayant un mauvais pressentiment. Une bonne journée sera passée sans que Kaede vienne la retrouver. Mais c'était un Grand renard blanc a sept queues qui entra dans la grotte.

«Elle est où ma maman?»

La petite Kitsune avait les yeux rouges de ses pleurs et le renard la fixait de ses yeux ambrés sans lui donner de réponse. Il l'aura attrape le colle de son kimono pour la tirer sur son dos et une fois la petite sur lui, partir loin, très loin du sanctuaire et des ravages. La guerre d'Ōnin débutait et les populations humaines fuyaient les villes.

· ☽ • ☾ ·

A U     C Œ U R     D U     C O N F L I T • • • • • • • • • • • • • • •  

Elle n'avait jamais vraiment vu son père mais Kaede avait de nombreuse fois parlé de lui avec admiration et beaucoup d'amour. Ryuji était un Kitsune blanc au regard ambré, âgé de surement plus de six cents ans. Il avait à cette époque-là ses sept queues et était de grande carrure avec un air à la fois rude et charismatique.

Après la disparition de la mère de sa fille, Ryuji aura donc gardé Tsukiko avec lui pour l'élever dans clan Ashikaga. En effet, Ryuji était le gardien de Hino Tomiko une femme connue pour son implication sur la scène politique et commercial de l'époque Sengoku. On disait d'elle qu'elle était une femme cupide et surtout ambitieuse qui voulait que son fils soit le chef de la nation. Mais Ryuki connaissait son cœur et savait qu'elle était surtout une femme bienveillante et maternelle qui tiendrait une place importante dans l'éducation de Tsukiko.

Pour comprendre dans quoi Tsukiko allait être impliquée, il faut savoir que Tomiko était l'épouse officielle du Shogun Ashikaga Yoshimasa ainsi que la mère d'Ashikaga Yoshihisa devenu l'héritier légitime de Yoshimasa. Tomiko autorisa son esprit gardien à garder Tsukiko dans les lieux. Connaissant bien évidement la nature de la petite, mais Tomiko voyait en la Kitsune la futur gardienne du clan Ashikaga et donc de son fils. Car en effet, l'arrivé de celui-ci causa un conflit avec les anciens successeurs ce qui déclencha la guerre qui frappait les provinces du Yamashiro et Kyoto.

Tout cela commença à partir d'une décision prise par le Shogun actuel. Yoshimasa était un homme relativement paresseux, et ne voulait même pas être shogun. Il voulait prendre sa retraite et obliger quelqu'un d'autre à gouverner pour lui. Puisque son premier fils n'avait pas survécu à l'enfance, il avait décidé de nommer son jeune frère Yoshimi comme son héritier. L'idée était que Yoshimi serait pris sous l'aile de Yoshimasa et finirait par monter à la position de Shogun.

C'est jusqu'à ce qu'un an après que Yoshimasa ait déjà mis son plan en mouvement que Tomiko donne naissance à un nouveau fils Yoshihisa. Elle n'aimait pas l'idée que son fils ne soit pas l'héritier principal, elle voulait être l'épouse du Shogun et la mère du prochain Shogun.  Elle aura alors poussé Yoshimasa à arrêter son projet d'introniser son frère, et à la place nommer leur nouveau fils comme héritier.

Cela a provoqué la formation de factions dans la capitale. Yoshimi - le frère de Yoshimasa - était soutenu par le très puissant clan Hosokawa, tandis que le jeune Yoshihisa était naturellement soutenu par la famille de Tomiko, le clan Hino et aussi la forte famille Yamana.

C'est ainsi que la guerre d'Onin débuta. Finalement, les choses se sont dégradées entre les Yamana et les Hosokawa jusqu'à la guerre totale. Hosokawa Katsumoto, le beau-fils de Yamana Sōzen décide d'attaquer le premier, détruisant une grande partie de la capitale et mettant en place ce qui est finalement devenu la période Sengoku.

C'est ainsi que Tsikiko va entrée dans le monde géopolitique des clans et connaître les débuts du mouvement culturel Higashiyama Bunka.

· ☽ • ☾ ·

L E     D E S T I N     D' U N     Y O K A I • • • • • • • • • • • • • • •  

La première année de la guerre était touchée par des batailles mais par la suite, la guerre était devenue plus politique. Tsukiko vivait donc au Rokuon-ji, le  temple impérial du jardin des cerfs aux cotés de son père mais aussi de Tomiko et son fils Yoshihisa qui verra en elle une grande sœur. La maîtresse de maison s'occupera donc de l'éducation de Tsukiko, lui apprenant alors tous ce dont une femme à besoin de savoir mais aussi à s'ouvrir à des arts et cultures comme la cérémonie du thé, l'ikebana, le théâtre nô, et la peinture à l'encre de Chine. C'est ainsi, au coté des Ashikaga que la kitsune apprendra tout ce qui à présent fait partie du patrimoine culturel Japonais avec la culture Higashiyama.

Les Ashikaga étaient un clan bercé dans le bouddhisme mais pourtant, les Kitsunes continuaient à être accepté comme des esprits gardiens. Tout particulièrement Tsukiko, cette enfant renard qui jouait et s'occupait de l'héritier du Shogun comme d'un frère. Les deux étaient inséparables et bien souvent à trainer dans les jardins. Le petit adorait surtout quand Tsukiko se transformait en renard pour jouer à cache-cache au milieu des cerfs. Elle revenait souvent avec des plantes et remplissait chaque pièce de la maison avec des compositions florales et s'amusait souvent à faire du théâtre ou de la danse.  Le Shugo Yoshimasa adorait cette petite renarde débordante de créativité et l'encourageait à poursuivre sur cette voie.

Les années passèrent, le conflit poursuivait encore pour la succession au Shogun. Tsukiko avait onze ans lorsque Yoshimasa se retira au Ginkaku-ji, le temple au pavillon d'argent, abandonnant la position de Seii Taishogun à son fils qui n'avait alors que huit ans. La même année, Yamana Sozen et Hosokawa Katsumoto meurent tous les deux, mais la guerre continue sans qu'un des côtés puisse voir comment la terminer. Tomiko propose alors à Ryuji d'apprendre à sa fille les pouvoirs des Kitsunes en plus de la former au combat. Effectivement elle était une femme, cependant, elle en restait pas moins une yokai gardienne aux yeux de la matriarche.

Tsukiko savait qu'elle était différente regrettant alors au début de son adolescence de ne pas avoir une vie d'humain. Elle prit malgré tout au sérieux son devoir et allait à présent être cette grande sœur gardienne qui assisterait le jeune Shogun. Elle allait à présent être son ombre et conseillère sous les directives de Tomiko. Tsukiko avait alors quinze ans lorsque la guerre touche à sa fin sans qu'aucun en sorte gagnant, laissant derrière elle un Kyoto en ruine.

Dix ans plus tard, la jeune Kitsune aura vécu au coté de Yoshihisa, se faisant parfois passer pour un samouraï de sa garde lors qu'il était en dehors du domaine. C'est à cette époque qu'elle commence à prendre des solutions des mages mythiques pour te transformer en humaine. Un jour, un certain Takayori Rokkaku, le daimyo de la province méridionale d'Ōmi saisit les terres et les manoirs des nobles de la cour impériale, les temples ainsi que les sanctuaires. Tomiko était effondrée, devenant alors none. Elle qui investissait sur le marché du riz et procédait une grande fortune, elle voyait là la perte de leur empire et pourtant, elle ne perdait en rien de son prestige. Yoshihisa décide alors de mener une campagne contre Rokkaku. Cette période là sera la première difficulté que rencontrera la Kitsune.

Elle aura alors participée à cette campagne, accompagnant son petit frère sans jamais faillir à son devoir. Elle était devenue une combattante hors pair surtout avec ses flemmes qu'elle pouvait invoquer. Elle était l'esprit gardien de ce jeune homme, cependant, elle n'aura pas réussi à le sauver.  Yoshihisa meurt de maladie à vingt-trois ans sans laisser d'héritier, plongeant la famille dans un lourd deuil. Mais la descente aux enfers se poursuivait avec la désignation du nouveau Shogun, Ashikaga Yoshitane, le fils du grand rivale de Tomiko. Celui-ci décide alors de déposséder Tomiko, détruisant même la résidence où elle vivait encore avec Ryuji et Tsukiko, la plongeant dans un grand désespoir qui lui fit perdre la vie.

Tsukiko avait alors trente-quatre ans, après avoir perdu sa mère, son petit frère elle venait a présent de perdre celle qui l'avait élevée comme sa fille. Ryuji et elle n'avait à présent plus rien, et avec l'arrivée des occidentaux, leur nature de "yokai" n'allait plus être tolérée. C'est alors que Tsukiko pensant parcourir les routes pour devenir artiste et avec son père monter une troupe d'acteurs et danseurs allant divertir la haute société et village.

· ☽ • ☾ ·

L A     D Y N A S T I E     D' U N E     Y O K A I• • • • • • • • • • • • • • •  

Les années passèrent mais la Kitsune n'arrivait toujours pas à faire le deuil de ses jeunes années. La perte de celle qui était comme une mère pour elle avait ébranlée ses repères et la belle nourrissait une grande haine pour Ashikaga Yoshitane qui à profité de la mort de son petit frère de cœur pour prendre sa place et bruler tout ce qui rester à sa famille. Ryuji voyait en cette tragédie un échec de sa part en tant que gardien de la famille Hino. Les kitsunes s'étaient alors réfugiés dans une vie d'artiste itinérant, embarquant avec un d'autres artistes dans leur troupe, deux belles yokais et un humain.

Tsukiko soupçonnait son père d'avoir organisé le parcours de route pour rencontrer tous les clans influents de cette époque mais surtout pour tenter de retrouver les traitres du Clan Hino et les tuer. La petite Kitsune quant à elle était encore gardienne du clan Ashikaga mais sa haine pour Yoshitane lui avait donné un nouveau but : Faire en sorte que cela soit un nouvel Ashikaga à la place du Shogun responsable de ses malheurs mais surtout pour poursuivre la lignée selon l'esprit de Yoshihisa. C'est alors qu'elle pense à  Ashikaga Yoshiharu neveux de Yoshihisa et fils de Yoshizumi onzième shogun qui avait vu son titre volé par Yoshitane. Elle n'était peut-être plus la gardienne d'un héritier Ashikaga, mais elle allait sauver l'honneur des derniers Ashikaga en détrônant le traître de la famille.

Au fil de ses représentations, la troupe traversait des villages et écoutait les intrigues politiques des hautes instances. C'est ainsi que Tsukiko comprit où se positionner pour la suite de ses projets. Elle décide alors de ce rapprocher du vice-shogun Hosokawa Masamoto qui soutenait la nomination de Yoshiharu comme successeur au Shogun. Son lien avec la famille de ce dernier lui permit d'être l'outil du Vice-Shogun qui confia en elle sa confiance. On ne saura jamais réellement la vérité sur cette période. Beaucoup de légende et rumeur pour juste des faits avérés : Ashikaga Yoshiharu est devenu le douzième shogun après la fuite de Yoshitane. Une des légendes était la préférée de Tsukiko : L'âme brûlerait éternellement par les flammes d'un Yokai.

Son objectif atteint, la belle renarde devint l'ombre du jeune Yoshiharu, agissant avec lui comme une marraine bienveillante. Elle se doutait bien que Masamoto se servait de son nouveau protégé, mais elle, se servait de lui pour rentrer dans la scène politique. Cependant, quelques temps plus tard Masamoto aura été assassiné. Nul ne saurait dire d'où venait le coup. Les années passèrent et petit à petit, en bonne gardienne du Shogun, Tsukiko rencontra les divers clans comme les Saitō, Oda, Matsudaira, Takeda, Uesugi et bien d'autres. Elle entretenait volontairement une place neutre au milieu des clans, voyant l'époque changer et l'arrivée des occidentaux de plus en plus présente.

Elle n'était pas humaine et certains mythiques commençaient à lui parler de Saol Eile. C'était aussi une solution, rejoindre le monde des mythiques mais le Japon est sa terre, son pays et sa vie ce déroulait dans ce petit pays mais qui faisait partie de son monde. Son père refusait de partir lui aussi. Ici, ils étaient des yokais, des êtres d'une autre nature, à la fois vénérés et craints. Ils avaient un statut spécial et aller sur Saol Eile ferait d'eux des êtres lambda sans véritable identité. Elle vivra donc encore sur Terre, jouant de ses arts et talents pour vivre parmi les grandes familles comme cela a toujours été.

Elle est née yokai et gardienne. Là était sa nature et se foutait de savoir que les croyances humaines étaient erronées car en soit, qu'es-ce que cela changerait? Elle ne mentait pas, elle s'en tenait qu'à ses capacités et vivait parmi eux comme un être surnaturel et une messagère d'Inari.  Elle-même croyait fermement en Inari et respectait ses valeurs. Après tout, n'était t-elle pas la divinité du Riz, élément nécessaire pour la kitsune pour se transformer?

Les grandes familles gardaient le secret et certaines faisaient appel à elle, voyant en ça présence une forme de bénédictions de la divinité. Elle était de bonne compagnie, une artiste des plus agréable et talentueuse en plus d'être une personne sage et de bons conseils. Elle était même pour les jeunes adultes une sorte de messagère de l'amour car elle savait voir dans leur cœur et les pousser à se confesser à leur amour. Elle ne manquait pas de caractère et le daimyo Saito Dosan avait grande estime pour cette femme à l'esprit affuté.

C'est alors que Oda Nobuhide ce tourna vers elle pour faire une proposition d'alliance entre son fils Oda Nobunaga et la fille Saito Kichō. Tsukiko comprenait l'intérêt de cette union et accepta alors de l'aider malgré qu'il n'y ait pas d'amour entre eux. Cela la déchire car c'est une femme prônant l'amour et les belles histoires.  Elle connaissait bien Nobunaga qui était une personne qu'elle respectait beaucoup mais avec qui elle avait tendance à se prendre la tête avec lui. Elle voyait en lui un avenir pour le pays mais ne se gênait pas à lui tenir tête où le taquiner. Les négociations tourneront alors en faveur de Nobuhide et le mariage se célébra donc entre les clans Oda et Saito, ce qui sera le début de l'unification du japon.

Les années passèrent et bien des évènements changèrent le visage du Japon. De nombreux clans se rassemblaient derrière les unificateurs et Tsukiko devient de plus en plus sollicitée pour les projets d'alliance entre les clans et mariages politique. Elle deviendra très vite une conseillère et médiatrice dans les relations matrimoniales de cette époque là ou chacun respectera sa neutralité politique. Elle était pour eux la messagère d'Inari et voyait en son intervention une forme de bénédiction pour les foyers et apportait fertilité à ceux dont elle unissait dans l'amour.

Elle garda par la suite de bons liens avec certain clan comme celui d'Oda et Matsudaira ce qui lui permit de vivre avec sa compagnie sans craindre les conflits politiques en cours à cette époque là. Revenue à Kyoto avec son père et sa troupe, elle décide d'ouvrir une maison de thé dans l'esprit traditionnel Higashiyama Bunka. Très vite elle adopta la nouvelle pratique d'avoir des geikos comme artistes de la maison. Elle enseigna alors les arts traditionnelles à des jeunes filles qu'elle achetait pour les sortir de la misère qui les attendait, ouvra alors une okiya en devenant l'Okasan. Elle avait donc à présent un endroit où rencontrer les grandes familles en toutes sécurités ainsi qu'un endroit où vivre avec ses pupilles dans le plus grand secret de ses origines et son âge. Elle était alors une Geiko de grande renommée, propriétaire d'une maison de thé et d'une okiya ou naissaient des fleurs talentueuses dans les plus grandes traditions artistiques et dans le culte d'Inari.

Tsukiko savait que la plupart des mariages qu'elle formait, était sans amour. C'est pourquoi elle prenait un grand soin de ses protégés et leur permettait de connaitre la compagnie de femme délicate et raffiné sans compromettre leur mariage. Comme une forme de tradition, c'est bien souvent les Oda qui devenaient les danna des héritières de Tsukiko. La Kitsune était alors officiellement une Nakodo et Geiko renommée de Kyoto. Les grandes familles gardaient secrètement les origines du nom de Tsukiko qui traversait les époques.

· ☽ • ☾ ·

L A     M E S S A G E R E     D' I N A R I • • • • • • • • • • • • • • •  

C'est quand l'époque moderne allait toucher à sa fin que Ryuji quitta ce monde pour rejoindre Kaede laissant sa fille poursuivre l'histoire qu'ils avaient construites ensemble durant presque quatre cents ans. Il connut une mort paisible dans les bras de sa fille bien aimée. Tsukiko connut alors la plus grande douleur de sa vie, venant de perdre un monde, un pilier et surtout un père à qui elle doit tout. Il avait été toujours à ses cotés, bienveillants et protecteurs, il était son confident, son mentor et son gardien jusqu'au bout, l'accompagnant dans chaque décision qu'elle avait prise.

A présent, c'était à son tour de prendre la relève. Elle se sentait seule malgré qu'elle avait ses filles et ses affaires. Depuis quelques temps, les mythiques commençaient à quitter la Terre pour Saol Eile, laissant peu à peu la Kitsune seule au milieux des humains. En soit, elle était là chez elle mais il devenait de plus en plus difficile de faire accepter sa nature. Et avec l'exode des Mythiques, c'était aussi les solutions magiques qui lui permettaient de prendre une apparence humaine qui partaient. C'est alors qu'elle commença à se faire une raison sur son avenir sur Terre. Elle prendra son temps, bouclant et confiant ses affaires à son héritière qui reprendra le flambeau de la dynastie Tsukiko avant d'aller dire un aurevoir douloureux à ses amis et contacts. Elle venait de perdre son père, mais aussi son univers. Mais la pression moderne se faisait sentir et la Kitsune craignait de se retrouver piéger dans une nouvelle ère ou elle n'aurait plus sa place.

Un dernier passage au temple d'Inari et un aurevoir au sanctuaire de sa mère, Tsukiko aura emporté ses affaires, revenant alors au point de départ : sans foyer ni avenir, mais à présent seule .Elle découvre alors sur Saol Eile une nouvelle vie qu'elle devra construire, loin de ses repères et de ses amis. C'est d'ailleurs durant cette période qu'elle rencontra Ban, un animal changeur qu'elle aura pris pour  un Kitsune. Il était de Saol Eile depuis toujours et comprit la détresse de la kitsune. Il lui aura tendu la main et invité à le suivre. C'était à cet époque un jeune mythique charmeur et gentleman qui aura montré une grande bienveillance pour cette Mythique. Car oui à présent elle était une Mythique, et non plus une Yokai. Loins des humains, elle sentait un grand vide dans sa vie et n'avait plus ses repères, gardant alors fermement ses traditions et sa cultures comme points de repères. C'est lui qui l'accompagnera et l'assistera tout au long de son parcourt sur Saol Eile. Bien qu'il ne remplacera jamais Ryuji, Ban est maintenant la personne la plus proche de la Kitsune.

Elle aura passé une longue période à broyer du noir, ne plus vouloir sortir et côtoyer cet autre monde qui n'était pas le sien. Elle réfléchissait à son avenir et ne connaissait même pas les gens de ce monde. Elle n'avait même plus ce qui la rendait unique pour sortir du lot et elle se demandait ce qui allait lui arriver. Elle regrettait amèrement son choix. Puis une idée lui vient à l'esprit.

- Ban, où sont à présent les yokais de mon pays ?

Ban comprit à cet instant ce qu'elle avait en tête et s'incline devant elle tel un fidèle  serviteur. C'était pas qu'une simple mythique venant de la Terre, c'était une Kitsune de grande prestance. Il n'y avait pas qu'elle qui était perdue dans ce monde. Il y avait aussi bien d'autres pauvres mythiques de ses terres, qui avaient perdus leur pays, leurs foyers et leurs amis. Certains servaient les clans qui côtoyaient Tsukiko et d'autres étaient des habitants ayant connut la même histoire qu'elle. Elle n'était donc pas seule, il fallait juste les réunir pour reconstruire de nouveaux foyers. Elle était la messagère d'Inari, c'était à elle de les guider vers de nouvelles terres, les aider à faire de nouvelles cultures, relancer les constructions et les commerces, elle était une des gardiennes des maisons.

- Dispersés, attendant de retrouver un nouveau foyer. Je vous aiderez à les rassembler.

Depuis ce jour, Tsukiko arpentera les divers camps où s'étaient rassemblés les mythiques du japon, rappelant certaines de ses implications dans les hautes sphères du shogunats et des clans. Elle continuera à porter les paroles des unificateurs pour les inviter à se rassembler sous une même bannière et construire une colonie au pied dans les montagnes de la Crête D'Ivoire. Petit à petit, les différents camps acceptent de coopérer et c'est un petit village dans l'esprit des villages de la Province de Yamashiro qui nait l'appelant Heian-kyō, la capitale de la Paix en mémoire à Kyoto.

Avec le temps, un système de clans issus des différents camps de se met en place, rassemblant cette fois-ci des familles de Race. On continue à faire appel à elle comme conseillère et membre des fondateurs, mettant petit à petit à profit ses talents pour favoriser les mariages et redevenir Nakodo. Elle est devenue à nouveau une amie des clans, recréant une maison de thé où les chefs se réunissaient pour se détendre. Tsukiko avait réussit son pari mais pourtant, le sourire n'était pas encore véritablement revenu. Ban restera à ses côtés, lui étant dévoué comme un vassal et assistant. Le temps passe, la Geiko format de nouvelles artistes et continuera à unir des amours en organisant des rencontres entre mythiques qui avaient pour certains perdus espoir de trouver une paire.

Nous sommes dans l'air numérique, et le monde à toujours besoin de l'amour. Les mariages qu'elle forme et organise, sont maintenant influencés par l'amour et elle met un point d'honneur là-dessus. Toujours aussi amatrices des arts, elle se passionnera maintenant pour les nouvelles littératures, cinémas et modes approuvant toujours plus la créativité tout en gardant le côté traditionnel.

Puis un jour, on lui proposa un poste, celui de responsable du pôle matrimonial de l'Agence, un organisme mis en place pour donner un renouveau pour un monde en pleine crise démographique. Elle comprit la nécessitée de la demande et accepta l'offre. Elle quitte alors Heian-kyō pour rejoindre la capitale Ta Suil pour s'y installer. Elle réalisa alors qu'elle n'avait pas vu le temps passé en vouant sa vie à l'amour et protection des autres sans jamais connaitre elle-même une vie sentimentale.  Mais elle était une messagère d'Inari, elle voue sa vie ses valeurs là où cela est nécessaire.

· ☽ • ☾ ·

- Info : Le choix de lier cette perso aux Shoguns Ashikaga est surtout fait pour la cohérence des dates avec la géographie propice aux arts que Tsukiko pratique encore et aussi proximité du temple d'Inari. Les dates et surtout personnes liés au contexte géopolitique de la zone proche de Kyoto colle au mouvement culturel Higashiyama Bunka qui naît en même temps que l'enfance de Tsukiko et dans cette famille là. -


Derrière l'écran ?
★ Pseudo : Kaewyn La Renarde (Houdi)
★ Âge : 26 ans !
★ Comment avez-vous connu le forum ? Double compte de Houdi ^^
★ Code : OK by Ourania
★ Qui est la créatrice du Flux ? : OK by Ourania

_________________
Couleur de la Renarde #FF4901
Couleur de Ban #F88E55
Discord de La Renarde: Kaewyn La Renarde#7711
10.05.18 23:46
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://tol-orea.xooit.org/index.php
Mythique Femelle
Âge IRL : 25
Messages : 79
Date d'inscription : 18/04/2018
Âge du Personnage : 301 ans
Race : Fenrir
En couple avec : Fiancée du Grand Loup
Métier : Sixième Apprentie de Kassandra, völva et mage de feu, chef des services de renseignements de Ta Suil
Multi-Compte : Lily Lux - Pearl - Nathorod - Xander Thrace
Actif ? : Ralentie
Super ce début de fiche ! Tu vois faut pas trop se mettre la pression Wink

Elle promet cette kitsune ! Bon courage pour la rédaction o/

_________________
" La noirceur porte plus d'un masque, aucun n'est aussi dangereux que le masque de la vertu. "
Prophecies - Blind Guardian
11.05.18 9:48
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://black-desert.fr/
Mythique Femelle
Âge IRL : 26
Messages : 70
Date d'inscription : 28/04/2018
Âge du Personnage : 555 ans
Race : Kitsune
En couple avec : · ☽ • ☾ ·
Métier : Responsable du pôle matrimoniale de l’Agence
Multi-Compte : Houdi
Actif ? : Bien évidement
Merci beaucoup ^^ J'avoue que la dernière fois que j'ai fais autant de recherches pour un Rp c'était pour mon tout premier sur MMO avec un perso basé sur une inspiration de l'époque des conquérants en Chine et apothicaire.

Du coup reste l'histoire à finir, retouche de description et faire la fiche de Ban son "butler" ^^

_________________
Couleur de la Renarde #FF4901
Couleur de Ban #F88E55
Discord de La Renarde: Kaewyn La Renarde#7711
11.05.18 10:26
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://black-desert.fr/
Mythique Femelle
Âge IRL : 26
Messages : 70
Date d'inscription : 28/04/2018
Âge du Personnage : 555 ans
Race : Kitsune
En couple avec : · ☽ • ☾ ·
Métier : Responsable du pôle matrimoniale de l’Agence
Multi-Compte : Houdi
Actif ? : Bien évidement
ET VOILAAAAA

J'ai finiiiiii

Enfin j'espère!

_________________
Couleur de la Renarde #FF4901
Couleur de Ban #F88E55
Discord de La Renarde: Kaewyn La Renarde#7711
20.05.18 23:06
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saol-eile.org
Fondatrice
Messages : 931
Date d'inscription : 14/07/2016
Fiche Validée
Félicitation !
Ton personnage est validé, nous te souhaitons bienvenue sur Saol Eile et espérons que tu t’amuseras bien parmi nous !

Afin de commencer à jouer sur de bonnes bases, nous t'invitons à aller recenser ton avatar afin d’éviter de potentiels conflits quant aux images/personnages pour les nouveaux arrivants. Nous te demanderons aussi d'aller recenser ton Métier cela serait pratique. Si ce n'est pas ton premier personnage parmi nous, merci de nous le signaler dans le Registre des Multiples Personnalités.

A tout cela, s'ajoute le fait d'éditer ton Profil. Tu remarqueras qu'il y a de nombreuses informations à y entrer. Notamment, tes autres comptes si tu en as, tes périodes d'absence, l'âge et autres petites informations utiles rapidement aux joueurs, et qui concernent ton personnage !
Merci d'avance en tout cas, de prendre le temps de remplir tout ça. Même si, je le sais, ça fait un peu beaucoup  Embarassed ...

Sache que tu peux aussi réaliser une fiche de suivi RP/Relations ! A noter que les modèles proposés de codage ne sont pas obligatoires, si tu veux faire autrement : tu peux -_^
Nous avons aussi le Centre de Messagerie pour les rps de type "épistolaires/mail/sms". Le lien de sa boîte est à mettre dans son profil soit dit au passage Wink

Pour te lancer en rp, tu peux consulter ou faire ta propre demande de rp dans le forum mis à ta disposition pour cela !
Tu pourras aussi y faire verrouiller tes topics clos, demander des lieux, trouver le code nécessaire si tu désires proposer des prédéfinis à l'administration...etc.

N'hésite pas à contacter le Staff par MP si tu as un problème ou une question.

Le staff te souhaite la bienvenue !
21.05.18 13:10
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://black-desert.fr/
Mythique Femelle
Âge IRL : 26
Messages : 70
Date d'inscription : 28/04/2018
Âge du Personnage : 555 ans
Race : Kitsune
En couple avec : · ☽ • ☾ ·
Métier : Responsable du pôle matrimoniale de l’Agence
Multi-Compte : Houdi
Actif ? : Bien évidement
Owiiiii merciiiiii en avant pour l'aventure !!!

_________________
Couleur de la Renarde #FF4901
Couleur de Ban #F88E55
Discord de La Renarde: Kaewyn La Renarde#7711
21.05.18 14:06
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saol Eile :: Les Dossiers Identitaires :: Présentations :: Mythiques validés-
Sauter vers: