Sophie Savage recherche un partenaire particulier.
Nathorod recherche d'anciens compagnons de voyage !
Sarah Vermeil recherche sa sœur jumelle.
Xander Thrace recherche sa mère ou/et sa sœur Mythique.
Morgan Céleste recherche un·e Employé·e à mi-temps.
Vous cherchez vous aussi ? Il suffit d'aller ici !

10 Validés

8 Validées

9 Validés

15 Validées

4 Validé·e·s
Cette année, nous vous offrons un joli calendrier à découvrir chaque mois !
Il représentera des personnages du forum, illustrés en mode "Dieu du Stade" selon les idées de notre dessinatrice adorée : Eowin !
Pour le Mois de Juin, XunYong Zhen le Qilin, avocat du Crime, qui a été sélectionné !
Pour télécharger votre exemplaire de ce mois, il suffit d'un petit clic ci-dessus ! :D



 

Lucie, Humaine [Terminer]

 :: Les Dossiers Identitaires :: Présentations :: Humains validés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine
Âge IRL : 19
Messages : 22
Date d'inscription : 24/05/2018
Âge du Personnage : 19
Race : Humaine
En couple avec : Célibataire
Métier :  Gérante de son cyber-café
Multi-Compte : Non
Actif ? : Oui
Identité Générale
★ Nom : Sara
★ Prénom : Lucie
★ Année de Naissance : 13/03/1997
★ Âge : 20 ans

★ Origine : Belgique
★ Race : Humaine
★ Métier : Propriétaire d'un Cyber-Café sur la Promenade de Verre, dans la cité de Ta-Suil.


Physiologie & Psychologie
Je ne pense pas être une personne difficile à vivre et ce pour de nombreuses raisons, je ne comprends pas toujours pourquoi je me dispute avec telle personne, pourquoi l’on m’en veut, pourquoi l’on me boude, cela étant dit, il est donc très rare que je noue des relations particulières et durables avec quiconque.

Je porte une adorable frimousse angélique, certes un peu juvénile. Pleinement souriante, radieuses petites fossettes aux creux des joues, je ne manque pas d’énergie, en toute bonne vivante que je suis, j’aime bien manger et bien boire, j’aime aussi m’amusée avec mes proches. Malgré cette joie que je porte quotidiennement sur ma bouille, sur Terre, mon surnom était Miss Antipathique. Il est vrai que je peux parfois être très sarcastique, très tranchante et froide envers ceux que je ne connais pas. Je n’entoure pas mes mots de velours, ceux-ci sortent au naturel comme ils doivent sortir de ma bouche, je ne tourne jamais sept fois ma langue dans mon gosier avant de rétorquer.

D’autre part, mon lourd passé m’a forgée. J’ai passé mon enfance toute seule, je suis donc bien rôdée niveau solitude, au point d’avoir oublié comment rencontrer des gens, les abordés et comment m’ouvrir aux autres pour les acceptés dans ma bulle. Si certains diront que je suis méchante, je préfère me qualifiée d’inapte à la société ou de maladroite verbale.

En effet, je ne suis ni charismatique ni éloquente. Je suis petite et peu impressionnante, ce n’est pas du haut de mon mètre soixante que je vais donner l’envie à quiconque de hisser le drapeau derrière mes frêles épaules. J’ai souvent remarqué que lorsque j’entame une conversation avec un interlocuteur que nous nommerons X, celui-ci a souvent tendance à se rapprocher de moi, un mouvement d’ouverture. Cependant, je ne suis pas une personne ouverte et je ressens comme une gêne, un malaise qui me pousse à toujours reculer pendant que cette personne se rapproche de moi. Cela m’énerve ! En temps normal, j’ai déjà du mal à aligner deux phrases sans bégayer, alors quand l’on envahit mon espace, je préfère plutôt fermer ma bouche et clore la discussion plutôt que de parler en « Euuh » une langue que j’ai spécialement inventée lorsque j’étais petite ! Tu ne connais pas la langue des Euuh ? C’est bien dommage...

Mais bon, j’ai quand même une qualité irréductible de ma personne. Vous pouvez tous me faire confiance ! Je suis l’honnêteté incarnée, son avatar la plus splendide et le plus parfait. Je dis tous ce que je pense, tous ce que je sais, tous le temps ! Si vous tenez à vos secrets, autant ne pas me les confiés, car je suis incapable de tenir ma langue. Néanmoins, je tiens à préciser que je peux être une très bonne amie, une personne sur laquelle on peut compter et se reposer. Toujours présente pour venir en aide aux copains et copines ! Et toujours présente pour bolosser du connard !

Continuité logique, pensez-vous bien que je parle sans filtres ! Alors, honnêtement, je ne saurai dire si c’est une qualité ou un défaut. Parfois c’est très gênant et malaisant, vous n’imaginez même pas. Comme la fois où l’on m’a dit que j’avais de belles fesses, alors certes c’est vrai que j’ai un beau petit cul, mais bon, je n’apprécie pas forcément que l’on me dise. Du coup j’ai crié alerte aux gogoles en rigolant, personne n’a ri avec moi. Quand je vous dis que je suis une machine à gênance.

Mais bon, moi j’en rigole car franchement, l’avis des autres, je n’en ai rien à kicker. Je suis comme je suis, avec mes défauts et mes qualités, si on ne m’aime pas, on ne m’aime pas. Si on m’aime, je ferai en sorte qu’on ne m’aime pas !  

Pour en revenir sur une description plus physique, il se trouve que je suis myope depuis toute petite. Je porte des lunettes, verres ovales et monture noire, afin d’améliorer ma vue de loin. Il paraît qu’elles me vont bien, mes lunettes, que cela me donne un air trop mignon. Alors soyons tout de suite clair : je ne veux pas être mignonne ! Moi je veux être bonne ! J’en ai marre d’avoir la gueule d’une gamine de quinze ans et qu’on me tire la joue lorsque l’on me voit ! J’ai vingt ans ! Merde !

Ah. Et oubliez tout de suite les surnoms, celui qui m’appelle Lulu, Lucette, Lu’ ou n’importe quoi... Je le gifle. Je déteste les surnoms. Et n’essayez pas non plus de me faire manger des légumes verts. Je n’aime pas le vert. J’ai une sainte horreur des choux de Bruxelles et des épinards, je ne mange pas non plus de salade, je ne suis pas une vache et ce ne sera pas demain la veille que je boufferai de l’herbe ! Par contre, j’adore les fleurs et les chocolats, surtout les pralines fourrées au caramel beurre salé. D'ailleurs, je pense que l'on pourrait me comparée au caramel beurre salé. Je peux être dure et salée, mais je peux aussi fondre et être toute sucrée.

Pour terminer, je pense qu’il serait pertinent de parler de mes peurs. Mes peurs, car elles sont nombreuses. J’ai peur des insectes, mais surtout des araignées, j’ai peur du vide, j’ai peur du noir et tout un tas d’autres choses. Je suis aussi extrêmement effrayée à l’idée de dormir toute seule, car je suis victime d’hallucinations nocturnes, lorsque je suis sur le point de m’endormir, deux trois fois par mois, je vois des apparitions qui me feraient presque faire pipi au lit.


Biographie
Il était une fois une princesse charmante et son prince charmant. Oui, il était une fois dans les contes et légendes que je dévorais lorsque j’étais petite, mais pas dans cette histoire qui débuta en Belgique, dans un petit village positionné sur les hauteurs, qui se situait au sud-ouest du Pays. Bourg-la-Lieu est composé de quelques fermes, maisons, une école, deux petites superettes et de champs d’agricultures à perte de vue. Comme j’aimais le dire en me moquant, à Bourg-la-Lieu, il y a plus de vaches que d’habitants ! Et c’est bien vrai comme affirmation, je vous l’assure !

Vous voyez le magnifique petit visage juvénile de quelques mois qui dort profondément dans son petit berceau entouré de quelques barreaux ? C’est moi ! La belle panthère qui sort discrètement de la chambre en éteignant la lumière, mais en prenant bien soin de laisser la veilleuse allumée, c’est ma maman biologique. Emilie Sara, infirmière en soins palliatifs dans l’hôpital de la ville qui se situe à cinq minutes en voiture. Un métier que je ne saurai supporter, tant son fardeau est écrasant, si vous voulez mon avis. Mon père, hé bien mon père, il y a tant de choses à dire. S’il n’est pas dans un bar, peut-être est-il affalé dans le canapé, ivre mort et tenant des propos violents envers ma mère ? Parfois, lorsqu’il criait très fort, je me réveillais, moi petite chose toute fragile, en criant et en pleurant, ce qui avait le don d’énerver mon père encore plus fort, qui hurlait sur ma mère pour que je m’arrête de pleurer.

Quand je vous disais que cette histoire n’allait pas être un conte de fée, de mythes et de légendes.

Quelques années plus tard, lorsque j’avais huit ans, et je me souviens encore parfaitement de ce moment, j’étais assise sur au premier banc, près de l’institutrice. Je n’aimais pas me mêlée aux autres élèves, car ils se moquaient de moi sous prétexte que j’avais la peau sur les os, que je n’étais pas belle et encore moins intelligente. En effet, j’étais culinairement très difficile et je mangeais très peu, mes parents me menaçaient souvent que si je ne mangeais pas un peu plus, je serai envoyée illico presto à l’hôpital pour être nourrie à travers des machines, de force. Pour ma santé. En plus de cela, je présentais des troubles de la concentration et j’étais une enfant disons très active, alors mes cours, comprenez bien que je n’en avais rien à faire ! Bref, ce jour-là, le directeur de l’école est venu en classe pour m’enjoindre à le suivre dans son bureau. Après m’avoir demandée comment j’allais, si ma journée avait été bonne, après avoir mis ses mots dans un flot de velours, il m’annonça que mon papa viendrait bientôt me cherchée car Emilie était souffrante, au bord du décès.

J’avais tout de suite compris qu’elle avait enfin essayé de se suicidée. Cela faisait quelques temps que j’observais ma mère, elle était de plus en plus triste, ne luttait plus contre mon père lorsque celui-ci criait. Son regard illuminé et plein d’amour s’éteignait en une chose affreuse et vide. Elle sortait de moins en moins, souriait de moins en moins. C’était flagrant.

A l’hôpital, j’aurai voulu lui parlée, mais elle était inconsciente à cause de tous les médicaments qu’elle avait ingéré. Une dose mortelle, en étant infirmière, celle-ci devait être parfaitement consciente qu’elle ne s’en sortirait pas. Ma main dans sa main, j’assistai à son dernier souffle. Des larmes coulèrent de mes yeux, passant sur mes joues et puis sur les draps du lit de la chambre d’hôpital, puis les larmes se transformèrent en une rivière continue et le silence fut brisé par mes cris de détresses.

En présence de la famille et seulement la famille...Des amis ? Quels amis ? Maman était seule, séparée de tous, à cause de papa qui insistait pour qu’elle ne fréquente plus ses connes de copines du travail. En présence de la famille, nous avons organisés l’enterrement et alors que l’on enterrait le cercueil, mon père me prit dans ses bras pour un premier câlin. Et dernier câlin. Normalement, les bras des papa, leurs câlins devraient être réconfortants et apaisants. Mais lorsque je sentis son ombre m'enlacée, je ressentis un éclair foudroyant dans tous mon corps qui me fit frémir. J'avais peur d'être toute seule avec lui.

Cela faisait deux ans que je venais avec l’école en présentant des marques et des coups, les professeurs s’inquiétaient et je fus obligée de consulter les aides psychologique misent à disposition dans les locaux de l’école. En fait, mon père a commencé à me frapper peu après la mort de ma mère, il disait que tout était de ma faute si elle s’était suicidée.

L’adolescence, lorsque l’on a onze ans, est une période bien compliquée. Croyez-moi, elle l’est d’avantage lorsque l’on passe toute les semaines, deux heures par mercredi après-midi, chez le psychologue. Très gentille et souriante, elle représentait mon évasion de la semaine, loin de mes problèmes familiaux, nous jouions à des jeux de sociétés et pendant ce temps-là, Madame me questionnait sur la raison de mes ecchymoses. Elle me demandait si c’était mon papa qui était violent, mais je soutenais dur comme fer qu’il n’y était pour rien. Qu’elle maladroite je faisais ! En réalité, ce n’est pas un secret, je n’osais tout simplement pas dire la vérité à Madame la psychologue.

Si je ne vous ai pas encore dit le nom de mon géniteur, ni son métier, c’est parce que je n’ai nulle envie de lui donner la moindre identité. Que cette pourriture tombe dans l’oubli, il est mieux en enfer que sur terre.

Revenons-en à nos moutons. Il était très furieux d’apprendre que je parlais un petit peu à l’école. Heureusement, alors qu’il enlevait sa ceinture de son pantalon, l’assistante sociale est venue à la maison pour vérifier les craintes de la psychologue. Pensez-vous, un sol jonché de Jupiler, une maison puante et mal entretenue, une enfant au bord des larmes et blessée, il ne fallut pas longtemps pour que l’on me change de foyer !

Normalement, j’aurai dû être confiée au reste de ma famille biologique, mais mes grands-parents n’avaient plus vraiment l’énergie pour s’occuper de moi. Ma tante du côté de mon père refusait de me prendre à sa charge et mon oncle du côté de maman était en prison pour vol. Difficile de rejoindre un foyer familial dans un tel contexte chaotique. Mais j’ai eu de la chance et j’ai rapidement trouvé une nouvelle famille.

Mes nouveaux parents habitaient en ville, mon beau-père était artisan boulanger et ma belle-mère l’aidait les week-end, lorsqu’elle ne travaillait pas comme informaticienne. Miranda, ma maman d’adoption, ne pouvait pas avoir d’enfant et cela faisait longtemps qu’elle était sur la liste des foyers se portant volontaire pour une adoption. Ils avaient tous les deux des bonnes bouilles de gentils, alors j’ai accepté de les rencontrés, et jours après jours, nous avons fait connaissances. Et finalement, ils m’ont adoptée.

J’ai continué mes études en alliant travail à la boulangerie pour aider Erik et passe-temps. En effet, pour la première fois de ma vie, je possédais ma propre chambre et un ordinateur. Je me souvenais qu’un jeu en ligne faisait fureur chez les jeunes et j’avais pour ambition de m’intégrer dans ma nouvelle école. Ce n’était pas du tout comme dans Bourg-la-Lieu. Alors j’ai téléchargé ce jeu et j’ai essayé. Ce fut le coup de foudre ! Une passion pour les jeux en ligne sur ordinateur naquit en moi.

Après mes études au Lycée, je suis partie en Angleterre pour un voyage linguistique. J’ai trouvé un petit appartement sur Londre et un travail dans un McDonald, en tant que caissière. Non, je n’étais pas de ceux qui ne sourient pas et sont désagréable, moi j’étais toujours de bonne humeur et souriante avec mes clients ! J’avais la conscience professionnelle !

Pourtant, un jour un homme est venu vers moi alors que j’étais en service. Il m’a demandée si j’étais satisfaite de ma vie. Bien entendu, j’ai répondu que non, après tout mon rêve était de travailler dans les jeux vidéo et j’étais bien loin d’accomplir cette ambition. Il m’a proposée le travail dont je rêvais et j’ai accepté, sans savoir que je m’apprêtais à quitter la Terre pour un monde de Mythes et de Légendes. Malheureusement, l’Agence avait fait une petite erreur, ils avaient omit que j’avais encore une famille et une famille d’accueil en Belgique, que je n’étais pas toute seule. Sans aucunes solutions pour rentrer dans mon monde, j’étais en colère contre l’Agence, rancunière même, mais aussi immensément triste à l’idée que je ne reverrai plus jamais les miens.

Avec l'aide de l'Agence, j’ai pu m’insérée dans la société et ouvrir mon propre cyber-café, comme j’en rêvais depuis longtemps. Bien sûr, cela apaisa ma colère envers les Mythiques, mais pas suffisamment pour oublier. Depuis, je mêle travail et études avec grand plaisir. Finalement, j'aime ma nouvelle vie malgré ce goût amer qui reste en bouche.

Pour finir, je n'oublie pas de rencontrer un ou deux mâle de temps en temps, pour remplir mon devoir de reproductrice.


Derrière l'écran ?
★ Pseudo : Angel
★ Âge : 19
★ Comment avez-vous connu le forum ? top
★ Code : (dans le règlement en 3 parties)
★ Qui est la créatrice du Flux ? :
24.05.18 22:16
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://tol-orea.xooit.org/index.php
Mythique Mâle
Âge IRL : 24
Messages : 94
Date d'inscription : 04/01/2017
Âge du Personnage : 1014 ans
Race : Oiseau-Tonnerre
En couple avec : J'ai pas tout compris...
Métier : Bibliothécaire à l'Académie de magie de Ta Suil & mage de la nature
Multi-Compte : Lily Lux - Pearl - Xander Thrace - Freyja Engen
Actif ? : Oui
Bienvenue !
J'espère que tu te plairas parmi nous ♥️
Bon courage pour la rédaction de ta fiche o/

_________________
" Aucun trésor ne vaut qu'on s'y attarde si on ne peut pas le partager ! "
Inside The Case - James Newton Howard
25.05.18 9:55
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine
Âge IRL : 26
Messages : 94
Date d'inscription : 23/02/2017
Âge du Personnage : 26 ans.
Race : Humaine.
En couple avec : Ne le sais pas encore ! :)
Métier :  Gérante et Proprio du "RPG"
Multi-Compte : Xiang ▬ Caesar ▬ Inferus ▬ Farah ▬ Uryuu
Actif ? : Yep ♥
Coucou et bienvenu <3
Il me tarde de découvrir ta fiche ! ^^
25.05.18 9:57
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Mythique Mâle
Âge IRL : 30
Messages : 478
Date d'inscription : 18/09/2017
Âge du Personnage : 301 ans
Race : Fenrir
En couple avec : Fiancé de Freyja, une idylle avec Kalenth
Métier :  Ex membre de l'armée/ Masseur kinésithérapeute et Grand Loup
Multi-Compte : Kaleigh
Actif ? : Yep o/
Bonjour et bienvenue ^^

Bon courage pour ta fiche ^^

_________________
Mon Discord
Spoiler:
 
25.05.18 12:43
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Mythique Femelle
Âge IRL : 33
Messages : 374
Date d'inscription : 19/08/2017
Âge du Personnage : 19 ans
Race : Usagi
Métier : Vendeuse au royaume des douceurs, apprentie confiseur.
Actif ? : normalement
*regarde la nationalité du perso* J'aime

bienvenue

_________________

Spoiler:
 
25.05.18 13:07
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine
Âge IRL : 19
Messages : 22
Date d'inscription : 24/05/2018
Âge du Personnage : 19
Race : Humaine
En couple avec : Célibataire
Métier :  Gérante de son cyber-café
Multi-Compte : Non
Actif ? : Oui
Bonjour et merci à vous !!
25.05.18 13:24
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://black-desert.fr/
Mythique Mâle
Âge IRL : 26
Messages : 455
Date d'inscription : 28/03/2018
Âge du Personnage : 36 ans
Race : Felyne
En couple avec : Son travail et son jeu
Métier : Co-Gérant et commercial du Voile d’Ébène / Gamer semi-Pro
Multi-Compte : Tsukiko
Actif ? : Active!
Bienvenue ! Hâte de découvrir ta fiche ^^
Sympas ton avatar!

_________________
Couleur du Chat #006d81
Discord du Chat: Kaewyn La Renarde#7711
25.05.18 18:38
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine
Âge IRL : 19
Messages : 22
Date d'inscription : 24/05/2018
Âge du Personnage : 19
Race : Humaine
En couple avec : Célibataire
Métier :  Gérante de son cyber-café
Multi-Compte : Non
Actif ? : Oui
Merci ! C'est la Mysterious heroine x alter ^^
Et au plaisir de se faire un rp, j'ai cru comprendre que mon perso et ton perso allaient probablement se rencontrés, vu qu'il est gamer Smile
26.05.18 9:50
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://black-desert.fr/
Mythique Mâle
Âge IRL : 26
Messages : 455
Date d'inscription : 28/03/2018
Âge du Personnage : 36 ans
Race : Felyne
En couple avec : Son travail et son jeu
Métier : Co-Gérant et commercial du Voile d’Ébène / Gamer semi-Pro
Multi-Compte : Tsukiko
Actif ? : Active!
Ahh je connaissais pas,

Et oui fort probable vu que je tente de mettre en place une activité gaming en RP. Je sais pas si Cyriel t'en a parlé mais hésite pas à me MP forum ou discord si tu as envie ^^

_________________
Couleur du Chat #006d81
Discord du Chat: Kaewyn La Renarde#7711
26.05.18 9:59
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine
Âge IRL : 19
Messages : 22
Date d'inscription : 24/05/2018
Âge du Personnage : 19
Race : Humaine
En couple avec : Célibataire
Métier :  Gérante de son cyber-café
Multi-Compte : Non
Actif ? : Oui
D'accord, je t'ajoute sur discord !
26.05.18 10:00
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine
Âge IRL : 19
Messages : 22
Date d'inscription : 24/05/2018
Âge du Personnage : 19
Race : Humaine
En couple avec : Célibataire
Métier :  Gérante de son cyber-café
Multi-Compte : Non
Actif ? : Oui
Up pour dire que ma fiche est finie ! ~
Merci d'avance Smile
26.05.18 12:02
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saol-eile.org
Fondatrice
Messages : 870
Date d'inscription : 14/07/2016
Attention aux différentes petites fautes de conjugaison^^

Mais sinon :

Fiche Validée
Félicitation !
Ton personnage est validé, nous te souhaitons bienvenue sur Saol Eile et espérons que tu t’amuseras bien parmi nous !

Afin de commencer à jouer sur de bonnes bases, nous t'invitons à aller recenser ton avatar afin d’éviter de potentiels conflits quant aux images/personnages pour les nouveaux arrivants. Nous te demanderons aussi d'aller recenser ton Métier cela serait pratique. Si ce n'est pas ton premier personnage parmi nous, merci de nous le signaler dans le Registre des Multiples Personnalités.

A tout cela, s'ajoute le fait d'éditer ton Profil. Tu remarqueras qu'il y a de nombreuses informations à y entrer. Notamment, tes autres comptes si tu en as, tes périodes d'absence, l'âge et autres petites informations utiles rapidement aux joueurs, et qui concernent ton personnage !
Merci d'avance en tout cas, de prendre le temps de remplir tout ça. Même si, je le sais, ça fait un peu beaucoup  Embarassed ...

Sache que tu peux aussi réaliser une fiche de suivi RP/Relations ! A noter que les modèles proposés de codage ne sont pas obligatoires, si tu veux faire autrement : tu peux -_^
Nous avons aussi le Centre de Messagerie pour les rps de type "épistolaires/mail/sms". Le lien de sa boîte est à mettre dans son profil soit dit au passage Wink

Pour te lancer en rp, tu peux consulter ou faire ta propre demande de rp dans le forum mis à ta disposition pour cela !
Tu pourras aussi y faire verrouiller tes topics clos, demander des lieux, trouver le code nécessaire si tu désires proposer des prédéfinis à l'administration...etc.

N'hésite pas à contacter le Staff par MP si tu as un problème ou une question.

Le staff te souhaite la bienvenue !
26.05.18 14:01
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saol Eile :: Les Dossiers Identitaires :: Présentations :: Humains validés-
Sauter vers: